Induction solo

Ici, vous pouvez vous présenter et parler de tout et de rien...

Modérateurs: Marc, Jemel

Re: Induction solo

Message non lude nebbou » 04 Nov 2017, 17:56

Bonjour
Je suis iade depuis 25 ans expérience public et maintenant je bosse ds le privé
En fait je suis ds ma salle j induis seul avec une infirmière en dalla au cas où
Je précise qu il y a une consultation pré anesthésie et à tout moment je peux faire appel au Mar
Qd je considère que ce serait difficile ou dangereux je demande l aide du médecin
Aucun risque
Pour le salaire je bosse 4 j par semaine et je gagne 3500 net mensuel avec une équipe
D anesthésistes sympas présents
Voilà pour mon expérience
nebbou
 
Messages: 22
Inscription: 01 Oct 2011, 17:28
Année de diplôme IADE: 1994
Poste occupé actuellement: smur

Re: Induction solo

Message non lude idesspi » 29 Nov 2017, 22:04

Bonsoir tout le monde,

Personnellement pas encore IADE mais ide en SSPI/salle d'induction dans une clinique, les patients sont préparés par nos soins en salle d'induction et l'IADE endort souvent seul ou avec nous en salle d'intervention. Pour cause un seul MAR pour 5 voir 6 salles et dans le meilleur des cas 3 IADES... En temps qu'IDE ils nous arrivent même d'installer avec une IBODE, scoper et préoxygéner le patient en salle d'intervention. Pas d'IADE non plus pour les chirurgies ophtalmo, on gère le protocole Hypno/alfentanyl en salle... Donc voilà, certains ont surement s'en arracher les cheveux...
idesspi
 
Messages: 43
Inscription: 18 Nov 2017, 17:05
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE SSPI/EIA

Re: Induction solo

Message non lude Yves Benisty » 30 Nov 2017, 00:15

Devant le juge, ça s'appelle exercice illégal du métier d'iade. Et c'est à vous de vous arracher les cheveux
Yves Benisty
 
Messages: 1975
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Induction solo

Message non lude Bruno huet » 02 Déc 2017, 10:37

Bonjour
Je rejoins Yves, c'est très risqué mais pour tous les acteurs.
Malheureusement lorsqu'il arrive un accident, ils sont rares mais le retour est violent.
L'OPH, l'anesthésiste et vous même seront en première ligne.
L'OPH pour avoir en toute connaissance laissé ses patients à des nons anesthésistes assuré une partie de l'anesthésie.
Le MAR pour avoir organisé une procédure non réglementaire en toute connaissance de la réglementation encadrant l'anesthésie dans un établissement.
L'IDE pour avoir accepté de jouer le rôle d'un anesthésiste.

L'expérience ne suffit pas car tout est une question d'habilitation correspondant à son diplôme, l'avocat des victimes relèvera que si le patient avait bénéficié d'une surveillance adéquate le procès n'aurait probablement pas eu lieu.

Je ne vous parle pas de la CPAM qui dans ce cas, réagira sur la facturation qui n'est possible pour un MAR que pour deux salles maximum.

Mais si il n'ya pas de consultation, de facturation en anesthésie et que "l'anesthésie" est réalisée ou sous son contrôle par l'OPH, il y'a une petite possibilité de s'en sortir.
Si l'acte est réalisé pour le patient du médecin OPH, cela peut être considéré comme une sédation et non comme une anesthésie ( Définition de la SFAR)
Avatar de l’utilisateur
Bruno huet
 
Messages: 906
Inscription: 27 Jan 2004, 00:27

Précédente

Retourner vers Discussion générale & présentation

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité