Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Vous préparez ce satané concours d'entrée, vous avez besoin d'aide, de conseils, ou d'avis ? Venez poser vos questions ici....

Modérateur: Marc

Re: Des anales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude VanilleFraise » 30 Mar 2011, 18:21

qu'en pensez vous ?
merci
VanilleFraise
 
Messages: 17
Inscription: 14 Mai 2010, 19:28
Localisation: Poitiers
Année de diplôme IADE: 0

Re: Des anales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude Yves Benisty » 30 Mar 2011, 22:35

VanilleFraise a écrit:M. X vient dans votre service pour bilan de diabète, il est DID depuis 10 ans et un matin vous le trouvez en train de vomir avec des diarrhées profuses. Ce matin même, sa glycémie était de 1,10g.dl, et il s'est injecté son insuline intérmédiaire et rapide.

Il y a une donnée qui me pose problème dans votre énoncé, c'est la glycémie. L'unité officielle est le mmol/L. Là, on nous parle de "g.dl", ce qui ne veut rien dire. Si ce sont des grammes par décilitre, il s'agit d'une hyperglycémie très sévère (60 mmol/L). S'il s'agit de mg/dL, c'est une hypoglycémie tout aussi sévère.

Pourriez-vous préciser ce point ?
Yves Benisty
 
Messages: 1824
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Des anales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude VanilleFraise » 30 Mar 2011, 23:40

grosse erreur,hgt à 1,10g/l
excusez moi
VanilleFraise
 
Messages: 17
Inscription: 14 Mai 2010, 19:28
Localisation: Poitiers
Année de diplôme IADE: 0

Re: Des anales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude Yves Benisty » 31 Mar 2011, 15:54

Dans l'ensemble, votre prose me plaît bien, c'est assez bien construit et c'est du français.
VanilleFraise a écrit:grosse erreur,hgt à 1,10g/l
excusez moi

OK, et pour être encore plus clair, il vaut mieux écrire 1,1 g/L. le L majuscule évite la confusion avec un i ou un 1.

On sort du sujet, mais c'est une jolie exception qui confirme la règle. En effet, la règle typographique veut que seules les unités dérivées d'un nom propre s'écrivent en majuscule. Le système international fait dériver toutes les unités de quatre unités, le mètre (abréviation m), le kilogramme (abréviation kg), la seconde (abréviation s) et l'Ampère (abréviation A). Autre exemple, l'unité SI de pression est le Pascal, abrégé Pa.

Dernier détail, la notation officielle voudrait que l'on écrive g.L-1 (avec le -1 en exposant). Sur les forums, ça n'est pas très clair, et je préfère écrire g/L.

Pour ceux et celles qui passent le concours, ça peut sembler des points de détail, mais ce sont des détails qui peuvent vous coûter des points.

M. X vient dans votre service pour bilan de diabète, il est DID depuis 10 ans et un matin vous le trouvez en train de vomir avec des diarrhées profuses. Ce matin même, sa glycémie était de 1,10 g/L, et il s'est injecté son insuline intérmédiaire et rapide.

1. Complications et signes

2. CAT

3. Complications du diabète de type 1

1. Risque de deshydratation, par perte d'eau, (pli cutané, hypoTA par diminution volume sanguin, Tachycardie par compensation du coeur), élévation de la température corporelle
Risque d'hypoglycémie, par absence d'absorption alimentaire, donc absence de glucose, qui fait chuter la glycémie rapidement avec l'action de l'insuline (signes : sensation de faim dans ce cas, difficile, hgt inf à 0,90g.dl, troubles neurologie : confusion aphasie, pouvant aller jusqu'au coma, sueurs)

Tout à fait d'accord. Je propose de rajouter quelques détails :

-Je classerais l'hypoglycémie en premier risque, car c'est celui qui va se manifester le plus vite ;

-la cause de l'hypoglycémie est l'absence d'absorption alimentaire et l'injection d'insuline ; si je ne mange pas pendant 24 h, je ne serai pas en hypoglycémie ; mais si un diabétique s'injecte l'insuline et ne mange pas, il sera en hypoglycémie ;

-concernant les signes neurologiques, l'hypoglycémie peut donner tous les signes neurologiques possibles et (in)imaginables ; on peut même voir des signes de localisation, faisant penser à un AVC ; le premier signe est généralement l'agitation, mais on peut aussi voir le contraire, un patient ralenti, faisant penser à une aphasie.
2. Le raccompagner dans son lit en le rassurant, Demander à l'aide soignante de prévenir le médecin
Mettre les bas flancs,
Prendre TA (toutes les 5 min) Pouls, Sato2, T° (sur problème infectieux)
Surveillance clinique : sueurs, marbrures ?
Surveilance Neuro : score de glasgow régulière
Surveillance Respi : Dyspnée, cyanose, tirage, FR ?

Encore quelques détails, mais sinon ça me semble être une bonne réponse (d'autres avis ?).

-les bas flancs ou barrières, dans certains services, on ne peut les poser que sur prescription médicale ou sur protocole de service ; donc prudence quand on le propose par écrit (à l'oral, il est plus facile de nuancer) ;

-pareil pour "le raccompagner dans son lit" ; si son état hémodynamique est précaire, on ne va pas lui proposer de se lever ;

-encore un détail concernant une abréviation, mais à l'écrit il est important de les définir avant de les utiliser ; préférer écrire "pression artérielle (PA)" ;

-je ne vois pas d'intérêt, à l'écrit, à préciser la fréquence des mesures de la PA ; vous pouvez toujours tomber sur un correcteur qui aurait préféré que ça soit "toutes les 3 minutes" et qui vous retirera des points ; préférer "prise régulière de pression artérielle, notée sur une feuille de surveillance" (il est important de préciser que ce que vous mesurez sera noté) ;

-vous écrivez "surveillance clinique, sueurs marbrures" ; je suis d'accord avec les marbrures, mais j'aurais plutôt orienté la surveillance sur les signes de déshydratation, hypotonie des globes oculaires, pli cutané, langue rôtie ; et sur ce qu'on peut voir sans le rechercher, combien de vomissements, aspect des vomissements, combien de selles, aspect des selles ; évoquer les urines (on ne sait pas si ce patient a ou pas une sonde U), probablement oligo-anurie ;

-vous parlez de surveillance neuro et de score de Glasgow ; c'est une bonne idée mais c'est aussi dangereux à l'écrit ; le score de Glasgow a été inventé pour les traumatisés crâniens ; il présente peu d'intérêt dans les autres situations ; je préfère "surveillance de la conscience, le patient est-il orienté, répond-il aux questions simples, peut-il exécuter des ordres simples, réagit-il à la douleur" ;

-la surveillance respiratoire, c'est une bonne idée, mais j'aurais placé les items dans l'autre sens ; la première chose, c'est la fréquence respiratoire (encore une abréviation à définir) ; ensuite, on peut ajouter ce qu'on veut ;
Pose VVP 16 G avec PG5%, compenser la perte gastrique + compenser hypoglycémie selom PM faire bilan avec iono (desordes électrolytiques lié à la perte liquidienne, nfs (hyperleucocytose) coag, crp (Hémocs)

Attention danger.

-La pose d'une vvp s'effectue sur prescription médicale ; on peut l'imaginer sur protocole d'urgence, à la rigueur (mais c'est très discuté) face à une urgence et en dehors d'un protocole, à condition de montrer qu'il s'agit d'un danger immédiat, et donc que le patient risque de pâtir d'un retard (montrer que ça ne peut pas attendre) ;

-là, vous en parlez en dehors d'un protocole, et même sans avoir prévenu le médecin ;

-même chose pour les prélèvements ;

-sur une copie, vous pouvez préciser que vous préparez le matériel ;

-en dehors du problème de la prescription, vous précisez le calibre, 16 G ; en pratique, on s'en moque ; bien entendu, on sera plus à l'aise avec un gros cathéter, mais ça n'est pas un point important, et la recherche d'une grosse veine ne doit pas retarder la pose d'une vvp ;

-le soluté sera à mon avis plus salé que sucré ; l'intérêt est d'apporter l'eau et le sel perdus dans les vomissements et la diarrhée ; l'apport de sucre ne se justifiera qu'après mesure de la glycémie, et l'hypoglycémie ne devient menaçante que si elle menace la conscience ;

-l'apport de sucre quand il sera nécessaire pourra se faire par pse de G30, perfusion en Y de G10, ou à la rigueur bolus de G30, sous surveillance de la glycémie ;

-concernant les examens, le plus important, et réalisable sans prescription, c'est la glycémie capillaire ; on peut si c'est facilement disponible en profiter pour faire une mesure de l'hémoglobine, qui donnera une idée de la déshydratation ;

-les examens prescrits qui me semblent les plus importants sont le ionogramme (éviter "iono") sanguin et le gaz du sang (alcalose par perte d'acide et par contraction, hypoventilation par compensation ?) ; l'hémostase et les hémocultures ne sont pas à envisager immédiatement (ou alors avec d'autres éléments ajoutés).
Faire Hgt de manière régulière

Oui, mais préférer glycémie capillaire à la bandelette (HGT est l'abréviation de haemoglucotest, marque de bandelettes pour la détermination de la glycémie capillaire qui n'est plus commercialisée depuis plusieurs années).
Selon PM débuter G30% en IVL (car soluté hypertonique), antiémétique, antispasmodique, antidiarrhéique, voir avec anesth pour réévaluer protocole d'insuline.

Oui, mais le fait d'évoquer ça sur PM entretien la confusion sur le fait que vous pourriez faire le reste sans PM (qui est encore une abrévation, je suppose de prescription médicale). L'urgence étant bien entendu au traitement de la cause et au traitement symptomatique de la déshydratation et de l'hypoglycémie. Il est probable que les vomissements cessent une fois la cause traitée.

Dernier point qui me semble important, ne pas oublier notre rôle propre :

-installer le patient dans une position qui convient à sa pathologie ; s'il est dans le coma, on le tourne sur le côté ; si son hémodynamique est précaire, on l'allonge, voire on lui lève les jambes ; s'il a du mal à respirer et qu'il est conscient, il sera généralement mieux demi-assis ; d'une façon générale s'il est conscient, on peut lui demander la position dans laquelle il se sent le mieux ;

-il baigne dans son vomi et ses selles, le changer peut être une bonne idée ;

-il a plusieurs raisons d'être hypotherme (évaporation de liquide au contact de sa peau, faible production de chaleur, coma...) ; dans ce cas, il faut le sécher et le couvrir ;

-et comme vu plus haut, ne pas oublier l'appel du médecin.
Complication diabète de type 1 : long terme atteinte rétinienne, rénale, vasculaire et cardiaque, court terme : hypoglycémie, coma hyperosmolaire, acidocétosique

Oui, on peut les classer autrement.

1) Le problème principal posé par le diabète, c'est l'atteinte des vaisseaux :

-petits vaisseaux, atteinte de l'œil (rétinopathie diabétique), des reins (néphropathie diabétique) ; donc à long terme cécité et insuffisance rénale ;

-gros vaisseaux, avec athérosclérose, atteinte des coronaires, accidents vasculaires cérébraux, artériopathie des membres inférieurs, gangrène.

2) Atteintes neurologiques :

-diminution de la sensation de la douleur (majore le risque pour les pieds du diabétique par exemple) ;

-atteinte du système nerveux central, avec dysautonomie neuro-végétative.

3) Majoration du risque infectieux.

4) Problèmes de glycémie, hypoglycémie et hyperglycémie.
Yves Benisty
 
Messages: 1824
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Des anales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude Yves Benisty » 31 Mar 2011, 18:17

VanilleFraise a écrit:Patiente de 72 ans, ATCD d'hystérectomie sur fibrome et DNID, arrive aux urgences pour naussées, vomissements et arrêt du transit depuis 36h, elle est gémissante et a des douleurs abdominales diffures. Quelle est votre prise en charge ?

Hypothèses : Occlusion intestinale (arrêt du transit depuis 36h, douleurs abdo, nausées, vomissements)
Problème infectieux digestifs ( angiocholite, pancréatite, risque de péritonite)
Volvulus du grèle (arret transit, douleurs abdominales, nausées vomissements)
Infartus mésentérique (arret transit, douleurs abdominales, nausées vomissements)

À moins que ça ne soit précisé, il faut éviter de se lancer dans un diagnostic. Si on le fait, il faut que ça soit évident (genre "j'ai très mal dans la poitrine, ça me serre, ça ne passe pas avec la trinitrine"...). Donc si c'est évident, il faut en suggérer (en précisant les réserves, genre "ce tableau évoque...") un seul. Dans ce cas, l'occlusion me paraît le diagnostic le plus probable.
Se présenter et l'accueillir dans un boxe avec o2 et aspi fonctionnelle
Demander à l'AS de prévenir le médecin, de rapprocher chariot d'urgence qui a été au préalablement vérifié, et de faire l'entrée administrative

Petit détail, on peut l'accueillir dans un box, mais il vaut mieux éviter les gants de boxe.

J'aime bien "se présenter". J'aime bien "prévenir le médecin", mais je préfère prévenir moi-même, ou "prévenir ou faire prévenir" (ne pas oublier que c'est une copie, on ne peut pas argumenter devant l'examinateur, et certains peuvent ne pas apprécier certains détails).
Installation selon la position antalgique qu'elle souhaite

Très bien. À propos d'antalgie, certains services d'urgence se sont dotés de protocole de prise en charge de la douleur, qui peuvent donc être initiés avant l'arrivée du médecin. Mettre en route un protocole d'urgence, c'est beaucoup moins sujet à discussion que mettre en route une perfusion ou prélever un examen sanguin.

Autre chose qui fait défaut dans votre analyse, l'évaluation de la douleur. On vous parle d'un patient qui a mal, qui gémit, il faut évaluer sa douleur. Vous pouvez proposer une échelle, ou ne pas préciser, mais il faut en parler.
Scope avec 3 branches : TA toutes les 5 min, TT et sato2, T° à la recherche d'un foyer infectieux

Attention à certains détails :

-le "scope", c'est l'électrocardioscope ; ça n'est pas "trois branches", mais c'est un fouet trois brins ;

-étant donné que la majorité des électrocardioscopes sont actuellement couplés avec un moniteur de pression artérielle non invasive et un oxymètre de pouls, on appelle cet outil de façon abusive "un scope" ; en réalité, il s'agit d'un moniteur multiparamétrique ;

-"TT" je ne sais pas ce que c'est ;

-parler d'oxymètre de pouls, à la rigueur de saturomètre, plutôt que de SaO2 (pour être précis, on devrait parler de SpO2, mais bien sûr après avoir défini le terme) ;

-inutile de préciser la fréquence des mesures de pression artérielle ;

-pour parler de "foyer infectieux", il faut savoir que c'est un foyer, voire l'avoir localisé ; on peut avoir une hyperthermie et une hypothermie non liée à une infection ; donc inutile de le préciser, prendre la température fait partie des éléments habituels d'un bilan.
Surv. Neuro : évaluation état de conscience

Si la patiente se plaint de douleurs diffuses et gémit, on peut en déduire qu'elle est consciente.

Si elle est consciente, en cas d'arrivée différée du médecin, on peut en profiter (une fois que l'indispensable est fait) pour lui faire préciser ses antécédents (hystérectomie en quelle année, dans quel établissement de soin, totale ou conservatrice, a-t-elle un traitement, en particulier pour son diabète, a-t-elle eu d'autres interventions chirurgicales, a-t-elle d'autres problèmes médicaux, des maladies chroniques, quel est son médecin traitant, a-t-elle réalisé des examens récemment, est-ce qu'elle a des complications de son diabète, est-elle bien équilibrée...). Lui demander si elle a des allergies à certains médicaments. Lui demander si elle a un dossier dans notre établissement, et si elle a une carte de groupe sanguin.

On peut (vous en parlez plus bas) lui faire préciser l'histoire du problème actuel, est-ce qu'il s'est passé quelque chose de particulier, depuis combien de temps a-t-elle mal, est-ce que les douleurs ont évolué, depuis combien de temps n'a-t-elle plus de selles, plus de gaz, est-ce qu'elle vomit, est-ce qu'elle boit, est-ce qu'elle mange...

Dernier point intéressant dans un bilan d'entrée, le poids et la taille. Soit par mesure, soit par interrogatoire.
O2 : 3l Lunettes

Je ne vois pas de nécessité immédiate d'après les éléments dont on dispose.

Encore des précisions typographiques, mais il aurait fallu écrire "3 L/min".
Pose VVP 18 G avec serum phy (risque de deshydratation) j'en profite pour réaliser un bilan : NFS (hyperleucocytose), Iono + BH, Lipase Coag( TP, TCA). crp, hémocs, 1ere déter + rai) si bloc

Du calme... La perfusion est une prescription médicale. On peut écrire qu'on prépare le matériel pour, mais pas qu'on pose une vvp (tiens, encore une abréviation...) sans prescription.

Le soluté salé est une bonne idée, mais c'est encore une prescription. On peut le proposer, et dans ce cas on ne l'abrège pas, "sérum salé isotonique" a ma préférence par rapport à "sérum physiologique" (qui n'a de physiologique que le nom et son osmolarité). L'autre soluté souvent utilisé dans ce genre de circonstances est le Ringer Lactate.

Pareil pour le bilan sanguin. C'est une prescription médicale. Vous pouvez proposer de préparer le matériel pour un bilan sanguin, certainement pas le prélever.
Faire hgt car risque d'hypoglycémie (vomissements)

La glycémie capillaire à la bandelette (voir message précédent) est une bonne idée, et en plus on peut le faire sans prescription. Éviter d'en dire trop, c'est éviter d'écrire des erreurs ou des choses qui ne plaisent pas. Le risque d'hypoglycémie est à démontrer, mais de toutes façons on s'en fiche, c'est une patiente DNID, il est normal de proposer une glycémie capillaire à la bandelette.
ECG (retentissement cardio)

Encore une abréviation, même si tout le monde se doute de son sens...
C'est une bonne idée, mais c'est sur prescription médicale. On peut préparer le matériel, et demander à la patiente si elle a un ÉCG ancien avec elle.
Selon PM pose de SNG si vomissements

Pareil que pour le cas précédent, si vous précisez "selon PM" pour la SNG (encore une abréviation), on va penser que vous faites le reste sans prescription.
Transfert dans le service adapté, ou bloc

Là encore, du calme... La décision de transfert et/ou de passage au bloc opératoire sont des décisions médicales.

D'une manière générale, il faut comprendre ce qu'on attend de vous. Personne ne vous demande un diagnostic (ou alors, la question le précisera) ou un traitement.
Yves Benisty
 
Messages: 1824
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude romain2b85 » 07 Nov 2011, 23:03

romain2b85
 
Messages: 9
Inscription: 09 Avr 2010, 22:55

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude IssaMoon » 05 Jan 2012, 16:10

Est-ce que l'idée première lancée reste valable? ça serait bien que les annales soient corrigées... je veux bien me lancer mais ouvrir un sujet par question ça ne va pas "polluer" le forum?
Ou quelqu'un qui prépare le concours voudrait-il fonctionner en "binôme" avec moi pour qu'on s'aide mutuellement?

Il y a pas mal de questions auxquelles je ne sais pas répondre :41616-4:
Avatar de l’utilisateur
IssaMoon
 
Messages: 25
Inscription: 27 Déc 2011, 07:44
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE bloc

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude HDF » 05 Jan 2012, 21:44

ben suis par là si tu veux :D
HDF
 

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude nadol » 05 Jan 2012, 23:22

Bonjour à toutes et a tous.

Voila une parties des documents avec lesquels j'ai révisé mes concours de l'année dernière.

Il s'agit des annales de l'APHP de 1998 à 2007.

http://imageshack.us/g/214/1999c.jpg/

Ce sont des photos des pages d'ennonçé et des pages de réponses. (intitulé E: ennonçé / C:corrigé)
le montage est un peu bidon, c'était pour un usage personnel, mais je préfère en faire profiter la communauté.
J'ai encore les originaux si vous voulez des détails car la qualité est pas top

De mémoire, il manque quelques questions du a la mise en page, et il doit y a voir une erreur dans la date d'une année, je vous laisse le soin de la découvrir, ça fait un petit "défi" en plus.

Je ne sais pas combien de temps imageshack garde les documents en mémoire donc si un admin veut que je les lui envoi en mail pas de problème

Se pose aussi la question de la diffusion de tels documents, donc pas de soucis pour modérer ma "donation"

J'avais aussi trier toutes les questions des annales de laryngo et répondu a celle ci sous format word mais je ne retrouve qu'une version incomplète de mon travail (le final doit trainer sur une clé usb)

Bon courage et rdv à la rentrée de Poitiers pour ceux qui y seront (hein HDF :bravo: )
nadol
 
Messages: 37
Inscription: 26 Jan 2011, 23:48
Année de diplôme IADE: 2014
Poste occupé actuellement: IADE

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude HDF » 06 Jan 2012, 13:46

ben suis là nadol , :D
HDF
 

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude chouchounette29 » 07 Jan 2012, 17:17

Alors si je comprend bien c'est bon pour ton financement pour la prochaine rentrée Nadol ?!!!!
chouchounette29
 
Messages: 61
Inscription: 25 Mai 2009, 08:20
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIADE

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude nadol » 07 Jan 2012, 18:59

chouchounette29 a écrit:Alors si je comprend bien c'est bon pour ton financement pour la prochaine rentrée Nadol ?!!!!


Oui c'est bon!

Mais par contre ça sera Poitiers, donc exit Brest! Dommage, bon courage a toi!
nadol
 
Messages: 37
Inscription: 26 Jan 2011, 23:48
Année de diplôme IADE: 2014
Poste occupé actuellement: IADE

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude chouchounette29 » 08 Jan 2012, 10:17

cool pour toi !!!!! :bravo: :bravo: :bravo: A toi la vie d'étudiant !!! c'est trop bien :clap: Bon courage à toi aussi !!
chouchounette29
 
Messages: 61
Inscription: 25 Mai 2009, 08:20
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIADE

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude hyene44 » 24 Juin 2012, 18:12

Je suis en train de compiler les annales de Nantes sur plusieurs années (19 sujets en tout), avec correction.
Comme je ne sais pas trop comment les mettre en ligne de façon pérenne, si un admin est intéressé ou connais une méthode....
hyene44
 
Messages: 115
Inscription: 02 Juin 2012, 17:31
Année de diplôme IADE: 0

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude muttishiva » 24 Aoû 2012, 16:09

Salut hyene 44 !
Je serais intéresser par tes annales et les corrigés. En effet je fait des recueil que je met ensuite en ligne.
Moi pour le mettre sur le forum (regarde le sujet annales 2008/2012), j'ai tout d'abord mis mon document word en PDF, puis je l'ai héberger sur internet (www.fichier-pdf.fr) puis j'ai mis le lien sur mon message...
Bon courage ! :-D
Sabrina
muttishiva
 
Messages: 15
Inscription: 28 Juil 2011, 21:09
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE chirurgie

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude easyjc » 31 Mar 2013, 12:57

bonjour hyenne44
as tu mis en ligne les 19 sujets ou pas ?
MERCI
easyjc
 
Messages: 12
Inscription: 19 Mar 2013, 12:33
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: SSPI

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude tini911 » 06 Fév 2014, 19:15

Bonjour,

Puisque apparement l'idée de créer un sujet par question a été abandonnée je pose ma question ici.

C'est une question d'un concours d'entrainement du site du CHU de Nancy, auquelles j'aimerait connaitre vos réponses

La prescription pour Mr X. est de 1500 ml de Ringer via un cathéter
central (sous clavière). Vous disposez de flacons en verre et de poches
souples. Lesquels choisissez vous et pourquoi
?


Moi je prendrais la poche souple rapport au fait d'etre obligé de faire rentrer l'air dans la bouteille en verre et du coup d'ouvrir le systeme....
Mais j'ai aussi entendu dire que certaines poches plastiques ne sont pas adaptées pour diabetique (sans arguments pour valider cette théorie)??????

Qq un peut-il me renseigner sur ce sujet qui me laisse perplexe
:mmmmm:

Merci
tini911
 
Messages: 13
Inscription: 06 Fév 2014, 15:53
Année de diplôme IADE: 0

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude Yves Benisty » 07 Fév 2014, 00:12

tini911 a écrit:La prescription pour Mr X. est de 1500 ml de Ringer via un cathéter
central (sous clavière). Vous disposez de flacons en verre et de poches
souples. Lesquels choisissez vous et pourquoi
?


Moi je prendrais la poche souple rapport au fait d'etre obligé de faire rentrer l'air dans la bouteille en verre et du coup d'ouvrir le systeme....

Oh punaise, ça doit u peu dater cette question.

C'est bien les poches souples qu'il faut choisir, mais pas (ou en tout cas pas seulement) pour cette raison. Auriez-vous une autre idée ?
tini911 a écrit:Mais j'ai aussi entendu dire que certaines poches plastiques ne sont pas adaptées pour diabetique (sans arguments pour valider cette théorie)

Jamais entendu cette info.

Il existe des produits qui ne sont pas disponibles en poche souple, pour des raisons physico-chimiques.

Par exemple, le paracetamol a longtemps été disponible uniquement en flacon de verre, jusqu'à ce qu'ils trouvent un solvant et une poche souple compatibles.

Actuellement, le bicarbonate de sodium n'est pas disponible en poche souple, uniquement en flacons de verre.
Yves Benisty
 
Messages: 1824
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude tini911 » 07 Fév 2014, 20:09

Merci pour la réponse.
Et oui je pense bien que c'est un vieux sujet mais la question m'a interpellé.
J'avais ces quelques idées de réponses mais j'ai tt de même chercher un doc type recommandations has pour valider ma réponse mais rien trouver....

Pour les autres idées: j'aurais dit pour le risque de perfusion d'air ac flacons en verre mais qui n'a plus lieu d'etre avec les perfuseuravec filtres à arret automatique d'air.
Et que l'avantage de la poche souple et qu'on peut vider l'air de la poche en la pressant à l'envers jusqu'à remplir le filtres de liquides

Mais je suis preneuses des autres raisons que tu connais.

Merci
tini911
 
Messages: 13
Inscription: 06 Fév 2014, 15:53
Année de diplôme IADE: 0

Re: Des annales corrigées, qui est partant pour les créer ?

Message non lude Yves Benisty » 08 Fév 2014, 12:09

tini911 a écrit:[...] j'aurais dit pour le risque de perfusion d'air ac flacons en verre mais qui n'a plus lieu d'etre avec les perfuseuravec filtres à arret automatique d'air.

Oui je pense que la bonne réponse est de diminuer le risque d'embolie gazeuse. Quant aux machines, il n'y en a pas partout, et aucune machine n'est fiable à 100 %.
Yves Benisty
 
Messages: 1824
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

PrécédenteSuivante

Retourner vers Préparation du concours d'entrée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité