Oral Lyon 2017

Vous préparez ce satané concours d'entrée, vous avez besoin d'aide, de conseils, ou d'avis ? Venez poser vos questions ici....

Modérateur: Marc

Oral Lyon 2017

Message non lude Koura » 13 Avr 2017, 23:22

Bonsoir à tous,

Je vais essayer de retranscrire le sujet d'oral de Lyon de l'après-midi.

Service de Chir vous êtes avec une AS et une ESI vous trouvez votre patient en arrêt cardiorespiratoire dans sa chambre.
Je ne me souviens plus de toutes les infos mais la seule importante c'était son poids 75Kg

Questions:
1 les signes d'un arrêt cardiorespiratoire

2 Décrire ce que vous faites du moment où vous rentrez dans la chambre jusqu'au moment où le médecin de garde arrive

3 Citer les éléments importants que doit respecter tout chariot d'urgence (sans parler de son remplissage ou son organisation matérielle)

4-1 Calcul de dose sur PSE adrénaline posologie à 2 microgramme/min/kg avec une seringue de 40ml et 20 mg d'adré. A quelle vitesse régler le PSE (détailler le calcule)
4-2 Citer les effets de l'adrénaline

5 Expliquer à votre ESI les conseils à prodiguer à un patient sous AVK

Voila j'espère que c'est clair. Nous avions 20 min de préparation puis 10 min d'exposé et 10 min de question/réponse et 5 min sur le projet pro.

Résultats jeudi 20 avril
Dernière édition par Koura le 18 Avr 2017, 10:15, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Koura
 
Messages: 65
Inscription: 26 Oct 2016, 07:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude ANNE LISE » 14 Avr 2017, 13:57

Salut,

j'etais là aussi hier après midi! Tu es passé avec ql jury?
ANNE LISE
 
Messages: 1
Inscription: 14 Fév 2017, 19:07
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Aspho » 15 Avr 2017, 13:40

Exactement le même sujet que j'ai eu en 2015!!
Aspho
 
Messages: 10
Inscription: 21 Aoû 2014, 22:36
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA 1 ère année

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude MissHarmonie » 17 Avr 2017, 14:27

Bonjour, combien étiez vous de candidats pour l'écrit ? Et combien sont reçu pour l'oral ?

Merci par avance :)
MissHarmonie
 
Messages: 84
Inscription: 02 Juil 2016, 18:18
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIADE 1ere année

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Koura » 17 Avr 2017, 22:16

Je suis passé avec le Jury 1

On était 63 à passer l'oral cette année pour 30 places (38-8 reports)

Apriori on était plus de 130 à passer l'écrit si quelqu'un peut confirmer?
Avatar de l’utilisateur
Koura
 
Messages: 65
Inscription: 26 Oct 2016, 07:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Sined » 17 Avr 2017, 23:14

Koura a écrit:[...]
[...]



Aller, je m'y colle =)
Et c'est une horreur à l'écrit car j'ai envie de rajouter 30 précisions par tiret.




Questions:


1 les signes d'un arrêt cardiorespiratoire:
- Pas de ventilation
- Pas de pouls

Je pense qu'il faut rester trèèès basique sur cette question et éviter de partir dans des choses qui sortent du PSC1.




2 Décrire ce que vous faites du moment où vous rentrez dans la chambre jusqu'au moment où le médecin de garde arrive
:

- Alerte claire, pour: avoir du renfort, prévenir ou faire prévenir le médecin par quelqu'un qui sait de quoi il s'agit, ramener le chariot d'urgence

- Si on part du principe que le patient est sur son lit : installer une planche à masser/ plan dur, sinon laisser le patient à terre

- Je pars du principe que, si l'énoncé parle d'arrêt cardiorespiratoire, la ventilation spontanée et surtout la présence de pouls ont déjà été vérifiés

- En l'absence de davantage d'infos (dernier moment où il a été vu conscient, patient réanimatoire ou non) débuter massage cardiaque + ventilation 30/2 + pose DSA

- En fonction du nombre de personnes:
* vérifier perméabilité d'une éventuelle Voie veineuse périphérique (sans empêcher la défibrillation / massage)
* prévoir le matériel pour éventuelle injection d'adrénaline / matériel d'intubation et tout le tremblement. Beaucoup de choses (ou non) qui sont fonction du patient, de son dossier, si il est connu du service ou si il vient d'entrer etc => aucune info, pré op? post op ? (bis)
* dossier du patient à dispo (ATCD, réanimatoire etc) (ter)

- Réa cardio pulm jusqu'à l'arrivée du médecin de garde



3 Citer les éléments importants que doit respecter tout chariot d'urgence (sans parler de son remplissage ou son organisation matérielle)

    * Facile d'accès
    * Défibrillateur facilement accessible, toujours en charge, batterie + secteur
    * Même organisation/ contenu dans tous les services de la structure
    * Matériel listé
    * Vérifié régulièrement (1 fois/ mois? )
    * Pouvoir être déplacé (éwé ! )

4-1 Calcul de dose sur PSE adrénaline posologie à 2 microgramme/min/kg avec une seringue de 40ml et 20 ml d'adré. A quelle vitesse régler le PSE (détailler le calcule)


Je suis pas sûr de saisir. Du moins, je saisis ce qui est demandé, je saisis pas les "obligations" de l'énoncé: "20ml d'adré" ça veut dire quoi par exemple ? Est-ce qu'on doit mettre 20ml (20mg ? ) d'adré dans la seringue et donc avoir une dilution 0,5mg/ ml ?
Le calcul en lui-même me pose pas de souci mais, l'énoncé est bizarre.

Au pire je pars de ce principe de 0,5mg/ml de dilution: patient de 75 kg pour 2 ùg (microgrammes - plus facile sur un forum)/kg/min.

Soit, 75X2 ùg/min => 150 ùg/min.

On passe en mg/h:
150ùg/min ===> 150X60 = 9000ùg/h soit 9mg/h.

On a une seringue diluée à 0,5 mg/ ml donc ===> Vitesse 9/ 0,5 soit V18


4-2 Citer les effets de l'adrénaline

    * Vasoconstriction
    * Hypertension artérielle
    * Tachycardie
    * Ralentissement du péristaltisme
    * Mydriase
    * Bronchodilatation
    * Hypersudation
    * Relâchement de la vessie

Quand je vais vérifier, je tombe sur "stimulation de l'éjaculation":
a) Really ?!
b) Dans le contexte de l'urgence vitale, est-ce utile ? Pour faire une ponction veineuse plus facilement ?




5 Expliquer à votre ESI les conseils à prodiguer à un patient sous AVK
:
    * Pathologie: Expliquer au patient sa pathologie, qu'il la comprenne
    * Posologie et horaires de prise fixes Je précise pas "le soir", ayant déjà croisé des patients qui prenaient le matin
    * Surveillance des saignements: gingivorragies, épistaxis, hématomes, règles abondantes ; hématurie, méléna, rectorragies
    * Prévenir son médecin traitant en cas saignement
    * Prévenir les professionnels de santé et/ ou diverses personnes concernées :piercing, tatouage, sports de combat/ violets à éviter/ proscrire
    * Certains traitements médicaux modifient l’efficacité des AVK (AINS), accentuent les risques d’hémorragie (aspirine) ==> Médecin Traitant > Automédication
    * Alimentation variée et régulière: Certains aliments à éviter (et non bannir): choux de bruxelles, choux, chou-fleur, laitue etc.... Et encore je sais pas si tous ces trucs de "stimulation du foie" reposent bien sur quelque chose, je chercherai à l'occasion.
    * Avoir éventuellement une carte qui stipule être sous AVK
    * Avoir sur soi sa dernière ordonnance / dernier bilan

Sined
 
Messages: 33
Inscription: 05 Mai 2013, 00:49
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Koura » 18 Avr 2017, 10:42

Salut je me permets de te compléter ou de préciser certains points:

1 les signes d'un arrêt cardiorespiratoire:
- Pas de ventilation
- Pas de pouls


La question était sur 3 je pense qu'ils attendaient trois signes effectivement "basiques" tu as oublié le premier l'inconscience

2 Décrire ce que vous faites du moment où vous rentrez dans la chambre jusqu'au moment où le médecin de garde arrive


Il était précisé que nous étions avec une AS et une ESI donc je pense qu'il était primordial d'expliquer comment tu répartis les taches entre chacun en fonction de leur compétences.

Détaille ton bilan que tu passes au doc (lieu précis, patient, situation, action mise en œuvre...)
Etre précis dans les actions mises en place (ex: BAVU sous O2, cardioscope, )
Pour l'adré existence de protocole? prescription tel? Je pense qu'ils attendaient qu'on cite les 1mg/3min en précisant que c'est sous prescription. Pour la seringue tu peux la préparer dans tous les cas rien ne l'interdit si tu n'injectes pas, ça montre que tu anticipes.
N'oublies pas de préciser le rythme de tes compressions thoraciques (ils m'ont demandé de préciser)

3 Citer les éléments importants que doit respecter tout chariot d'urgence (sans parler de son remplissage ou son organisation matérielle)


Parler du scellé

4-1 Calcul de dose sur PSE adrénaline posologie à 2 microgramme/min/kg avec une seringue de 40ml et 20 ml d'adré. A quelle vitesse régler le PSE (détailler le calcule)


J'ai fait une erreur pour l'adré c'est 20 mg pas 20 ml... mais tu as bien répondu quand même :p

4-2 Citer les effets de l'adrénaline


Peut être plus précis sur l'action sur le coeur? (inotrope, chronotrope...positif)
Citer les récepteurs
Effets de surdosage?

5 Expliquer à votre ESI les conseils à prodiguer à un patient sous AVK:



J'ai répondu plus ou moins la même chose que toi tu as oubliés comme moi :
Si oublie ne pas prendre double dose
Pour le bilan tu peux expliciter lequel et sa fréquence.

Voila c'est surement loin d'une correction parfaite mais ça peut te donner des pistes pour préciser ou éclaircir certains points
Avatar de l’utilisateur
Koura
 
Messages: 65
Inscription: 26 Oct 2016, 07:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude C'est LaLu » 22 Avr 2017, 19:55

Bonjour,
pour lyon on était 137 à l'écrit (135 + 2 dans le dom tom), 63 à l'oral et 30 admis.
Pour moi ça passe !!!!!! ;-) :-) :-)
C'est LaLu
 
Messages: 9
Inscription: 14 Avr 2017, 21:28
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA 1ère année

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Koura » 23 Avr 2017, 00:10

Salut,

Merci pour tes précisions j'étais un des deux dom tom :p
Sur liste principale aussi! On se verra dans quelques mois ;)
Avatar de l’utilisateur
Koura
 
Messages: 65
Inscription: 26 Oct 2016, 07:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Yves Benisty » 23 Avr 2017, 14:26

Bonjour,

Je propose quelques remarques au fil de l'eau.
1 les signes d'un arrêt cardiorespiratoire[/u]:
- Pas de ventilation
- Pas de pouls

Je pense qu'il faut rester trèèès basique sur cette question et éviter de partir dans des choses qui sortent du PSC1.

En restant très basique, je dirais que quelqu'un qui est inconscient et qui ne respire pas (ou qui respire de façon très anormale et très lente) est en arrêt cardiaque. Et s'il faut ajouter un troisième signe, à la rigueur je peux parler d'absence de pouls carotidien.

Il est clairement montré que même des personnes entraînées peuvent trouver un pouls là où il n'y en a pas, et vice-versa.

Il est aussi clairement démontré qu'il vaut mieux faire un massage cardiaque externe à une personne qui n'en a pas besoin (au pire, il vous dira « arrêtez vous me faites mal », et dans ce cas on arrête, est-ce utile de le préciser) que de ne pas faire de massage cardiaque externe à une personne qui en a besoin.

Il ne me semble pas avoir lu dans les réponses proposées à la question 2 : noter l'heure.
Si on part du principe que le patient est sur son lit : installer une planche à masser/ plan dur, sinon laisser le patient à terre

Soyons fous, si nous sommes trois et que le patient n'est pas trop lourd et pas équipé course (drains, perfusion etc.), peut-être le mettre par terre ?
Je pars du principe que, si l'énoncé parle d'arrêt cardiorespiratoire, la ventilation spontanée et surtout la présence de pouls ont déjà été vérifiés

Je pars du principe que avant de demander de l'aide pour un patient en arrêt cardiaque, j'ai vérifié qu'il était inconscient et qu'il ne respirait pas.
3 Citer les éléments importants que doit respecter tout chariot d'urgence (sans parler de son remplissage ou son organisation matérielle)

Dans les évidences, ajouter « toujours disponible ». Et pour faire plaisir aux cadres, parler de traçabilité de la vérification.
4-1 Calcul de dose sur PSE adrénaline posologie à 2 microgramme/min/kg avec une seringue de 40ml et 20 ml d'adré. A quelle vitesse régler le PSE

Comme chaque mot compte, je précise :

-la prescription, c'est « 2 µg/kg/min »
-20 mg d'adrénaline dans une seringue pour un total de 40 mL ;
-ce qu'on nous demande, ça n'est pas la vitesse, mais le débit du PSE ;
-si on ne nous donne pas le poids du patient, la réponse doit être une fonction du poids.

Soit un patient de 1 kg. Il doit recevoir 2 µg/kg/min, soit 120 µg/h. La concentration de l'adrénaline étant 500 µg/mL, la réponse est :

débit (mL/h) = P x 120/500, soit P x 0,24 mL/h.
* Posologie et horaires de prise fixes Je précise pas "le soir", ayant déjà croisé des patients qui prenaient le matin

Quand j'étais petit, on me disait qu'il fallait prendre les AVK le soir car on obtenait le résultat de l'examen de contrôle (à l'époque le TP, mais aujourd'hui l'INR) dans la journée, et que ça permettait de faire l'adaptation plus rapidement.

En grandissant, j'ai appris qu'il fallait différencier les AVK en fonction de leur pharmacocinétique, et que ceux qui s'éliminent le plus vite devaient être pris en deux prises journalières (par exemple, l'acéconoumarol ou Sintron®).
Yves Benisty
 
Messages: 2126
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude JordanFr » 23 Avr 2017, 17:56

Bonjour à toutes et à tous,

Si je peux me permettre d'apporter ma contribution à l'un des éléments et afin d'apporter la réponse institutionnelle et répondant aux dernières recommandations, les toutes dernières formations AFGSU et PSC1 (ainsi que les unités de valeurs PTD et VSA pour les secouristes et sapeurs pompiers), la reconnaissance de l'ACR est effective après vérification d'uniquement deux points, à savoir:

- Inconscience
- Absence de ventilation (ou en tous les cas <6 mouvements par minute).

Cela intervenant, comme le précise Yves, suite aux constations que même le meilleur des secouristes n'est pas toujours capable d'apprécier la qualité ou l'absence d'u. Pouls perceptible.
JordanFr
 
Messages: 22
Inscription: 28 Déc 2016, 19:21
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA - CHU Nantes
Autre info: Ex ISP BSPP

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Sined » 23 Avr 2017, 22:43

Yves Benisty a écrit:Bonjour,


Soyons fous, si nous sommes trois et que le patient n'est pas trop lourd et pas équipé course (drains, perfusion etc.), peut-être le mettre par terre ?

J'en ai pas parlé: oui.

Je pars du principe que avant de demander de l'aide pour un patient en arrêt cardiaque, j'ai vérifié qu'il était inconscient et qu'il ne respirait pas.

Je trouvais pas utile de le préciser, c'est pour ça d'ailleurs que transcrire à l'écrit ce qu'on dirait à l'oral est difficile: Le sujet mentionne "arrêt cardio respi", je n'imagine pas réellement que le sujet soit un piège de type: " haha on va bien eu vous avez pas vérifié mais en fait il ne l'était pas, en arrêt". Ou alors on part du principe que les énoncés sont pas vrais. :tourouge2:

- " Vous branchez un soluté le patient fait un malaise: que faites vous?".
- "Rien ahahhahahaha, je sais qu'il a pas fais de malaise en vrai ! "


Quand j'étais petit, on me disait qu'il fallait prendre les AVK le soir car on obtenait le résultat de l'examen de contrôle (à l'époque le TP, mais aujourd'hui l'INR) dans la journée, et que ça permettait de faire l'adaptation plus rapidement.
En grandissant, j'ai appris qu'il fallait différencier les AVK en fonction de leur pharmacocinétique, et que ceux qui s'éliminent le plus vite devaient être pris en deux prises journalières (par exemple, l'acéconoumarol ou Sintron®).

C'est vrai. Après, c'est encore un "piège" que de se lancer là dedans à mon sens (surtout à l'oral où j'ai la fâcheuse tendance à pas me "mesurer" et à vouloir répondre vite à tout prix genre "je sais". :enculmouche:
=> Prise régulière, ça doit pouvoir résumer un peu tout ça ?
Sined
 
Messages: 33
Inscription: 05 Mai 2013, 00:49
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Yves Benisty » 23 Avr 2017, 23:35

Sined a écrit:Le sujet mentionne "arrêt cardio respi", je n'imagine pas réellement que le sujet soit un piège de type: " haha on va bien eu vous avez pas vérifié mais en fait il ne l'était pas, en arrêt".

Je donne mon avis, ça n'est pas nécessairement celui du jury.

Le sujet est « vous trouvez votre patient en arrêt cardiorespiratoire ». Il me semble utile de préciser « après avoir constaté l'arrêt cardiorespiratoire, c'est-à-dire avoir constaté que le patient est inconscient et qu'il ne respire pas ». Quelques mots, ça ne prend pas de temps et ça précise les choses. Même si la première question porte sur les signes.

Pareil, quand on dit « je préviens le médecin », il me semble utile de dire ce qu'on lui raconte.
Yves Benisty
 
Messages: 2126
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude C'est LaLu » 26 Avr 2017, 19:21

Bonjour,
J'ai passé l'oral à Lyon et pour ma part pour les signes j'ai effectivement un peu développé, j'ai dit un truc du style :

"Je suis IDE en service de chirurgie, il est 22h et je me rend dans la chambre de Mr X, il semble inconscient. Je lui prend les mains lui demande de les serrer, d'ouvrir les yeux s'il m'entend. Je libère les voies aériennes et vérifie la présence de ventilation, je vérifie le pouls carotidien. Mr X n'est pas conscient, je ne perçoit ni ventilation, ni pouls il est en arrêt cardio-respiratoire".
C'est LaLu
 
Messages: 9
Inscription: 14 Avr 2017, 21:28
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA 1ère année

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude MissHarmonie » 22 Avr 2018, 16:47

Bonjour,

L'oral de Lyon à l'air composé de 5 questions à chaque session. Je voulais savoir pour ceux qui ont été reçu si vous avez répondu "betement" à chaque question ou si vous en avez rajouté un peu... du style à définir l'arret cardiaque si le patient le prensentait dans la situation etc
MissHarmonie
 
Messages: 84
Inscription: 02 Juil 2016, 18:18
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIADE 1ere année

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude Koura » 22 Avr 2018, 22:47

Je suppose que tu veux dire des réponses courtes? Si c'est le cas généralement la question et le barème vont t'aiguiller. En effet sur les 5 questions tu en as toujours une qui vaut une bonne partie des points et qui te prend une bonne partie du temps que tu as pour répondre.

Ii on prend ce sujet c'était "Décrire ce que vous faites du moment où vous rentrez dans la chambre jusqu'au moment où le médecin de garde arrive" où tu as et tu dois dire le plus de chose.

10 min c'est vraiment court il ne faut pas perdre du temps sur le calcule de dose par exemple tu exposes de manière simple et claire ton calcule qu'ils voient que tu as une bonne méthode (et un bon résultat )

Quand ils demandent les effets d'un médicament c'est pareil tu listes les effets pas besoin de parler des heures.

Attention 20 min pour préparer le sujet, faire le calcule ect ... c'est très court. De même que les 10 min d'exposé c'est pour ça que tu dois prendre le plus de temps pour la question la plus importante sans en perdre sur les autres questions parce qu'au bout de 10 min ils vont t'arrêter que tu es fini ou pas.

Sachant que si tu as oublié des choses ils vont chercher à te les faire dire pendant les 10 min de questions/réponses et si tu réponds bien cela vaut la moitié des points. En gros moins ils reviennent sur le sujet après ton exposé mieux s'est ;)

Bon courage pour cette semaine!
Avatar de l’utilisateur
Koura
 
Messages: 65
Inscription: 26 Oct 2016, 07:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA

Re: Oral Lyon 2017

Message non lude MissHarmonie » 23 Avr 2018, 09:30

Oui c'est ça je voulais parler de réponses courtes ! Merci pour ta réponse :)
MissHarmonie
 
Messages: 84
Inscription: 02 Juil 2016, 18:18
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIADE 1ere année


Retourner vers Préparation du concours d'entrée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité