Concours IADE 2018

Vous préparez ce satané concours d'entrée, vous avez besoin d'aide, de conseils, ou d'avis ? Venez poser vos questions ici....

Modérateur: Marc

Concours IADE 2018

Message non lude Serwaa91 » 16 Jan 2018, 20:38

Concours Paris APHP: 77 places pour 408 inscrits.
3 parties: QCM (20 points) QROC (40points) cas clinique (20 points).
QCM:
1. Système rénine angiotensine. 2 points.
2. Insuline. 2 points.
3. Trachée et bronches. 2 points.
4. Action du système nerveux parasympathique. 2 points.
5. Brulures. 2 points.
6. Adrénaline. 2 points.
7. Catécholamines. 2 points.
8. AINS. 2 points.
9. Oxygène dans le sang. 2 points.
10. Transfusion. 2 points.

QROC. 40 points.
1. schéma anatomie antérieur des reins. 2.5 points.
2. Patient traceur selon HAS. 3 points.
3. Définitions: pronation, supination, abduction, adduction, apnée, dyspnée, stridor, respiration cheyne stokes. 4 points.
4. Cliniques de l'OAP. 3 points.
5. Matériel nécessaire et surveillance d'un patient trachéotomisé en SSPI. 3 points.
6. Tableau héparine, HBPM, AVK: voie d'administration, noms, examen, antidote. 6 points.
7. 3 signes de déshydratation intracellulaire. 3 signes de déshydratation intracellulaire. 4 surveillance clinique d'un nourrisson de 3 mois hospitalisé pour gastro entérite aigue de 24h. 2.5 points.
8. tableau avec fautes et responsabilités. 3 points.
9. interprétation d'un CUPT. Patient culot et argumentation de décision de transfuser. 4 points.
10. Surveillance drainage thoracique. 3 points.
11. calcul de dose. 3 points
Atrovent 200 boufées pour 4 mg flacon de 10ml.
PM double bouffée dans chaque narine x 6 par jour.
quantité en µg d'une boufée
quantité en µg par prise.
temps du flacon.
12. calcul de dose. 3 points.
Loxen 10 mg 10 ml. 2 amp 20 ml EPPI.
Concentration en pourcentage de loxen.
Concentration en pourcentage après dilution.
Vitesse de la seringue pour 2mg/h.
Durée de la seringue.

Cas clinique: 20 points.
Patiente retour d'une hystérectomie.
Problème réels et potentiels.
Action et surveillance de chaque problèmes.
Serwaa91
 
Messages: 37
Inscription: 16 Juin 2017, 07:03
Année de diplôme IADE: 0

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Tienamine » 16 Jan 2018, 23:20

Merci pour ce partage fidèle au concours. Personnellement, je l´ai trouver accessible mais avec un temps imparti insuffisant. Je n’ai pas pu répondre à toutes les questions :bigun2:
Tienamine
 
Messages: 1
Inscription: 16 Jan 2018, 22:59
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Ide réa

Re: Concours IADE 2018

Message non lude twann » 17 Jan 2018, 02:07

Merci pour le partage !
Bonne mémoire !!!
Moi aussi je l ai trouvé frustrant niveau temps.
Accessible mais pas facile pour autant...
Je reste impressionné du nombre de participants...
twann
 
Messages: 17
Inscription: 25 Jan 2013, 10:26
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: ide rea med

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Serwaa91 » 17 Jan 2018, 10:02

Bonjour, c'est avec plaisir!
J'en passe 6 donc je mettrai ici tous les concours. Il y avait beaucoup de participants mais jetais là devant la porte à attendre et j'entendais les gens parler, beaucoup avait pas révisé, où certains tentaient pour la première fois «pour voir», certains avaient pas forcément le temps etc.... mes oreilles étaient partout lol
Sur les 400 dis toi qu'il y avait beaucoup de profils différents.
Malheureusement ce concours a été un loupé puisque je n'ai pu faire le cas concret mais je vais travailler a optimiser mon temps justement.
Serwaa91
 
Messages: 37
Inscription: 16 Juin 2017, 07:03
Année de diplôme IADE: 0

Re: Concours IADE 2018

Message non lude dop@mine » 17 Jan 2018, 10:17

Le sujet du concours est fait en sorte qu'il est difficile de le terminer dans le temps donné.
Il faut aborder le sujet avec méthode.
On ne sait pas on passe, avec de la chance la réponse va venir en mobilisant d'autres connaissances sur d'autres questions.
Il faut répondre tout de suite à ce que l'on sait et ne pas y revenir.
Les calculs de doses et les schémas sont particulièrement chronophages.
Tout les ans le concours parait abordable mais au final seulement un quart va à l'oral.
dop@mine
 
Messages: 9
Inscription: 26 Sep 2016, 11:58
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE

Re: Concours IADE 2018

Message non lude sacha78 » 17 Jan 2018, 11:30

dop@mine a écrit:Le sujet du concours est fait en sorte qu'il est difficile de le terminer dans le temps donné.
Il faut aborder le sujet avec méthode.
On ne sait pas on passe, avec de la chance la réponse va venir en mobilisant d'autres connaissances sur d'autres questions.
Il faut répondre tout de suite à ce que l'on sait et ne pas y revenir.
Les calculs de doses et les schémas sont particulièrement chronophages.
Tout les ans le concours parait abordable mais au final seulement un quart va à l'oral.



Je suis entièrement d'accord avec ton analyse, pour avoir réussi tous mes écrits l'année dernière et n'ayant pas eu de préparation au concours... Il est difficile de terminer dans le temps imparti, après l'entrainement et l'expérience des concours passés aident à mieux gérer son temps.

Le concours de la Pitié étant le premier de l'année a été pour moi un bon entrainement pour les autres, je suis passé de justesse et je me rappelle que je suis sorti un peu dépité n'ayant pas pu finir le cas concret.

Concernant les calculs de doses, je rejoins ton ressenti. Je me rappelle de celui de l'année dernière qui portait sur une SAP de Dobutamine qui demandent beaucoup de temps à réaliser surtout sans calculatrice :smt026 !

Bon courage pour la suite de vos concours à tous.
sacha78
 
Messages: 15
Inscription: 27 Avr 2017, 17:34
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Yves Benisty » 17 Jan 2018, 11:59

sacha78 a écrit:Concernant les calculs de doses, je rejoins ton ressenti. Je me rappelle de celui de l'année dernière qui portait sur une SAP de Dobutamine qui demandent beaucoup de temps à réaliser surtout sans calculatrice

Bonjour,

Un calcul de doses chronophage ? Ça existe ? Une calculatrice ? Il me semble en avoir toujours une, entre les oreilles.

Je ne comprends pas la façon de travailler. Il y a des calculs de dose au concours. Un calcul de dose bien géré, ce sont des points faciles qui ne prennent pas de temps. Vous voulez avoir le concours ? Eh bien donnez-vous les moyens. Il y a un mois, un fil a été créé concernant les calculs de dose. Il y a eu quelques questions et quasiment pas de réponses, et encore moins de discussions.

Oui, dans une épreuve de concours, la gestion du temps est importante. Pendant longtemps, la forme était toujours la même, vingt questions et une heure et demi pour y répondre. Là, la forme est différente. Il faut donc, juste après avoir lu le sujet, se faire un plan de guerre, combien de temps pour quoi, et regarder sa montre au fur et à mesure pour savoir si on est à l'heure, en avance ou en retard. Le temps imparti n'est ni trop long ni trop court : c'est le même pour tous, à vous de vous débrouiller avec.

Quant au nombre de personnes à l'oral, il ne dépend pas de la qualité absolue des réponses. Vous êtes dans un concours, ceux qui sont reçus ne sont pas nécessairement bons ou mauvais, ils sont meilleurs que les autres. Les correcteurs s'arrangent pour que le nombre de concurrents soit suffisant pour remplir la liste principale et la liste complémentaire, généralement 1,5 à 2 fois plus que de places offertes.
Yves Benisty
 
Messages: 1853
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Concours IADE 2018

Message non lude sacha78 » 17 Jan 2018, 12:50

Bonjour Yves,

Je tiens à vous remercier pour vos contributions sur ce forum, celles ci ont été pour moi d'une grande aide pour ma réussite au concours l'année dernière.

Un calcul de doses chronophage ? Ça existe ? Une calculatrice ? Il me semble en avoir toujours une, entre les oreilles.



Pour ma part et peut être ma génération, nous ne sommes plus habitués à effectuer nos multiplications et divisions sans l'aide d'une calculatrice. Au travail, je m'aide énormément de mon smartphone avec toutes les fonctions qui en découlent : calculatrice, applications spécialisées (Vidal), protocoles de service sur les calculs de doses et les dilutions. Au final, toutes ces technologies accroissent notre fainéantise intellectuelle et finissent par nous faire oublier les savoirs élémentaires.
sacha78
 
Messages: 15
Inscription: 27 Avr 2017, 17:34
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Yves Benisty » 17 Jan 2018, 14:42

sacha78 a écrit:Pour ma part et peut être ma génération, nous ne sommes plus habitués à effectuer nos multiplications et divisions sans l'aide d'une calculatrice.

C'est comme tout, ça s'apprend. Si vous passez des heures à réviser la physiologie, des heures à vous entraîner à présenter un sujet, vous pouvez passer du temps à faire des calculs. Vous l'avez déjà appris, ça ne sera qu'une réactivation. Et au concours, ça rapporte des points.

Allez, un petit couplet pour la défense du calcul mental... Nous faisons, nous avons fait et nous ferons des erreurs de calcul dans notre vie professionnelle. La plus grande partie sera rattrapée avant l'action (l'injection, le réglage du pousse-seringue...). Certaines conduiront à un résultat aberrant et seront ainsi mises en évidence (par exemple, si le volume de calciparine à injecter en sous-cutané calculé est 100 mL, on va se douter qu'il y a erreur ;-). Un certain nombre ne seront pas rattrapées et conduiront à des erreurs d'administration, mais comme les patients sont résistants, ça n'aura pas de conséquences (et pour certaines, on ne s'en apercevra même pas). Les erreurs les plus importantes à éviter sont donc celles qui auront des conséquences. Ça va faire mauvais genre, mais si j'injecte 18 mL au lieu de 15 ou de 20 mL, dans la plupart des cas, ça n'aura aucune conséquence. Ce qui peut avoir des conséquences graves, ce sont les erreurs d'un facteur 2, 5 ou 10. Ce sont donc en priorité celles-là qu'il faut chercher à éviter.

La calculette ne garantie pas contre ces erreurs : on peut se tromper de chiffre, voire sur la place de la virgule. Le calcul mental non plus n'est pas une garantie. Mais alors, que faut-il faire ? Il faut utiliser deux moyens, voire plus. Quand j'administre un médicament que je n'ai pas l'habitude d'administrer, je fais mon calcul, je le vérifie, et je demande à une personne de me dire si le résultat lui semble logique, habituel, ou stupide.

Allez, exemple avec un calcul de SAP. Le médecin prescrit de la dobutamine en continu au débit de 5 µg/kg/min à un patient de 70 kg. La seringue doit être préparée pour 8 h.

Il y a deux problèmes à résoudre :

-décider d'un débit (et donc d'un volume), ou décider d'un volume (et donc d'un débit) ;

-calculer la dose de dobutamine que le patient doit recevoir en 8 h.

Je décide de préparer une seringue de 40 mL, débit 5 mL/h.

Le patient reçoit 5 µg/kg/min, soit 5 x 70 = 350 µg par minute. Pour obtenir la dose par heure, je dois multiplier par 60. Plusieurs façons de faire :

-le calcul à faire est 5 x 70 x 60 ; je le décompose en 6 x 7 x 5 x 100 ; 6 x 7, ça devrait aller sans calculette, ça fait 42 (la réponse à la question sur la vie, l'univers et le reste) ; Pour multiplier par 5, je multiplie par 10 et je divise par 2 (dans l'ordre qu'on veut). 42 divisé par 2, 21, fois 10, 210, que je multiplie par 100, 21 000. Ce sont des µg, je divise par 1 000 et j'obtiens des mg/h, 21 mg/h ; pour multiplier par 8, je multiplie trois fois de suite par 2, 21 x 2 = 42, 42 x 2 = 84, 84 x 2 = 168, il me faut 168 mg de dobutamine ;

-je peux rechercher directement le résultat, 5 x 70 x 60 x 8, le tout divisé par 1 000 pour obtenir des mg ; 5 x 8 = 40, il faut donc calculer 40 x 70 x 60 et diviser le résultat par 1 000 ; donc il faut calculer 4 x 7 x 6 ; 6 x 7 = 42, que je multiplie deux fois par 2, 168 ;

-je peux vérifier rapidement que mon calcul n'est pas aberrant ; pour ça, je me souviens que pour un patient de 69 kg, 0,25 µg/kg/min correspond à 1 mg/h (c'est un repère, j'ai fait ce calcul il y a longtemps et j'ai retenu le résultat) ; 5 µg/kg/min, c'est 20 fois plus que 0,25 µg/kg/min ; le débit horaire est donc voisin de 20 mg/h (puisque 70 kg est voisin de 69 kg) ; ça tombe bien, c'est ce que trouve mon résultat précédent.

Reste à prélever 168 mg dans mon flacon de dobutamine qui contient 250 mg dans 20 mL. Dans la vraie vie, je peux diluer 250 mg de dobutamine dans 25 mL et en garder un tout petit peu moins de 17 mL. Ou pour être un peu plus précis, diluer 250 mg de dobutamine dans 50 mL et garder 33,5 mL. Mais pour le calcul théorique, ça risque de ne pas plaire... Que nous dit la règle de proportionnalité ? S'il y a 250 mg dans 20 mL, comme je cherche à administrer des mg, je vais me poser la question « combien faut-il que j'injecte pour injecter 1 mg ? ». 250 fois moins que pour injecter 250 mg. Donc le volume contenant 1 mg est 20/250 mL (non, je ne prélèverai pas ce volume, c'est juste un calcul). Comme j'ai besoin de 168 mg, je prélève 168 fois plus que pour 1 mg, soit (168 x 20)/250. Je supprime un 0 en haut et en bas de mon rapport, le calcul à effectuer est 168 x 2/25. De tête, 168 x 2, c'est (160 x 2) + (8 x 2) = 336. Pour diviser par 25, je multiplie par 4 et je divise par 100. 336 x 2 = 672, multiplié à nouveau par 2, ça fait 1 344. Je divise ce résultat par 100. Mon volume à prélever est donc 13,44 mL, généreusement arrondi à 13,5 mL.

Pour vérifier l'ordre de grandeur, je peux me dire que 168 mg, c'est plus de la moitié de 250 mg, et 13,44 mL également.

Vous n'êtes pas totalement largué ? Vous ne me prenez pas encore pour un fou ? Allez, j'en rajoute une couche. Au départ, il y a deux contraintes : le débit de médicament (qui dépend du poids du patient et de la prescription), et la durée de la seringue. J'ai commencé par choisir un volume et un débit et j'ai choisi 5 mL/h. Or le patient doit recevoir 5 µg/kg/min. Tilt ! (c'est le résumé de « ça a fait tilt dans mon esprit) Je connais une autre façon de procéder qui permet d'administrer 5 µg/kg/min à un patient en réglant le débit de la seringue à 5 mL/h. Il faut pour ça diluer 3 mg/kg de dobutamine dans 50 mL. En toute logique, je devrais obtenir la même concentration par ces deux méthodes. Vérifions.

Avec la méthode de 3 mg/kg dans 50 mL, je dilue 3 x 70 = 210 mg dans 50 mL. Soit 210/50 = 21/5 = 21 x 2/10 = 4,2 mg/mL. Dans ma seringue de 40 mL, j'ai calculé qu'il devait y avoir 168 mg. 168/40 = 16,8/4 = 8,4/2 = 4,2 mg/mL. J'ai bon !

En résumé, s'entrainer au calcul, outre le fait de vous apporter des points au concours, vous permettra de vérifier vos calculs faits avec la calculette, voire de faire des calculs le jour où la calculette ne fonctionne pas. Et pour la très grande majorité des calculs, ça va beaucoup plus vite que de sortir le portable, le déverrouiller, rechercher l'application, faire le calcul, éteindre le portable, le ranger...
Yves Benisty
 
Messages: 1853
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Concours IADE 2018

Message non lude jeep-tai » 18 Jan 2018, 10:28

Bonjour à toutes et à tous,
Je souhaiterais avoir les corrigés des calculs de doses du concours iade aphp 2018.
Je vous remercie d'avance .
Cordialement.
jeep-tai
 
Messages: 2
Inscription: 18 Jan 2018, 10:23
Année de diplôme IADE: 0

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Guppys » 22 Jan 2018, 04:46

Bonsoir, ce n'est pas un corrigé, mais je me lance.

Nous avons un flacon d'Atrovent de 4mg/10ml, contenant 200 bouffées.
La PM est de 2 bouffées dans chaque narine ( :mmmmm: ) 6 x / jour, soit 4 bouffées/prise 6x/j, soit 24 bouffées / jour.
1mg = 1000µg donc 4mg=4000µg. Le flacon contient donc 4000µg/10ml.
4000/200= 40/2= 20. Une bouffée contient donc 20µg.
Si la PM est de 4 bouffées/prise, alors : 4x20=80. Le patient recevra donc 80µg/prise.
Si la PM est de 24 bouffées/jour et que le flacon contient 200 bouffées, alors : 24x8=192. Le flacon fera 8 jours et 2 prises.

1 ampoule de Loxen de 10mg/10ml.
L'ampoule contient donc 1mg/ml, soit 100mg/100ml, soit 0,1g/100ml, soit 0,1%. L'ampoule est donc dosée à 0,1%.
On dilue l'ampoule avec 2 ampoules d'EPPI de 20ml. On a donc 10mg/50ml, donc : 10/50= 0,2mg/ml. (0,2x100)/1000= 0,02%. La seringue est donc concentrée à 0,02%.
La PM est de 2mg/h, alors : 2/0,2=10. La vitesse de la seringue est donc de 10ml/h.
La seringue contient 50ml, la vitesse est de 10ml/h, alors : 50/10=5. La seringue durera 5h.
Guppys
 
Messages: 4
Inscription: 15 Sep 2017, 19:42
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE réa polyvalente

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Yves Benisty » 22 Jan 2018, 14:52

Bonjour,

Tout est juste. Je vous propose quelques modifications de détails.
Guppys a écrit:1 ampoule de Loxen de 10mg/10ml.

Les unités dérivant d'un nom propre s'abrègent avec une majuscule : le pascal s'abrège Pa, le volt s'abrège V etc.

Les unités ne dérivant pas d'un nom propre s'abrègent avec une initiale minuscule. Le gramme s'abrège « g », le mètre s'abrège « m ».

Et comme toutes les bonnes règles, il y a une exception : le litre s'abrège « L » (pour éviter la confusion avec le chiffre 1 dans sa graphie anglo-saxonne, et la lettre « l » minuscule).

Donc L, mais également mL.

Détail supplémentaire, ça facilite la lecture de placer une espace (insécable) entre le nombre et l'unité : « 1 mL ».
Guppys a écrit:L'ampoule est donc dosée à 0,1%

Il ne s'agit pas du dosage, mais de la concentration. On peut aussi l'exprimer ainsi : 1 ‰ (un pour mille).
Guppys a écrit:La seringue est donc concentrée à 0,02%

Ben voilà ! Ou 0,2 ‰.
Guppys a écrit:La vitesse de la seringue est donc de 10ml/h

Ça n'est pas une vitesse, mais un débit.
Yves Benisty
 
Messages: 1853
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Concours IADE 2018

Message non lude MissHarmonie » 22 Jan 2018, 20:18

Merci pour ce partage :)
MissHarmonie
 
Messages: 37
Inscription: 02 Juil 2016, 18:18
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE Réa

Concours IADE 2018

Message non lude Guppys » 23 Jan 2018, 17:43

Merci pour ces précisions !
J'avais un peu tiqué quand j'ai écrit dosage, d'où l'utilisation du mot concentration par rapport à la seringue.

Envoyé de mon LG-H850 en utilisant Tapatalk
Guppys
 
Messages: 4
Inscription: 15 Sep 2017, 19:42
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE réa polyvalente

Re: Concours IADE 2018

Message non lude jeep-tai » 25 Jan 2018, 18:23

Merci beaucoup pour le partage des corrigés des calculs de doses!!!
jeep-tai
 
Messages: 2
Inscription: 18 Jan 2018, 10:23
Année de diplôme IADE: 0

Re: Concours IADE 2018

Message non lude MissHarmonie » 30 Jan 2018, 16:45

Concernant le cas concret, le retour d'une patiente pour hystérectomie, j'ai trouvé comme "problèmes réels ou potentiels"
- Risque hémorragique => paramètres vitaux : PA, FC, surveillance pansements vaginal et autres si intervention par voie haute
- Risque de rétention urinaire: surveillance diurèse, poids
- risque infectieux (intervention chirurgicale): T°C , ATB selon prescritption
- risque thrombo-embolique (intervention + alitement): premier levé selon prescription, anticoagulants selon PM

Quelqu'un pour compléter, rectifier ? :)
MissHarmonie
 
Messages: 37
Inscription: 02 Juil 2016, 18:18
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE Réa

Re: Concours IADE 2018

Message non lude idesspi » 30 Jan 2018, 19:13

Comme ça à froid je rajouterai aussi :

-Risque de douleur.
-Risque de lésion de la vessie (chirurgie du petit bassin)
idesspi
 
Messages: 17
Inscription: 18 Nov 2017, 17:05
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE SSPI

Re: Concours IADE 2018

Message non lude BoingBoing » 30 Jan 2018, 20:02

Chirurgie pour cause cancer ? Fibrome ? Endometriose ? Femme jeune qui ne pourra plus avoir d'enfant ? Il y a un impact psychologique certain à prendre en compte. Donc risque d'anxiété ou perturbation de schéma corporel ou tout ces choses là.
BoingBoing
 
Messages: 123
Inscription: 27 Juil 2016, 20:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA 2e année

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Serwaa91 » 07 Fév 2018, 19:37

Concours de Toulouse

1. Définition et effet de l'insuline
2. Texte à trou sur la physiologie respiratoire
3. Expliquer l'effet sur le rein du choc hémorragique
4. Une femme enceinte à 37SA arrive aux urgences avec des faibles douleurs. Hématocrite à 30% et Hb 11g/dL. Ces résultats vous semblent ils normaux?
5. Relation entre le pH et la respiration
6. Déterminants du DC + équation
Déterminants de la PPC + équation
Déterminants intrinsèques et extrinsèques de l'automatisme cardiaque
7. VT, VRI, VRE CV CI CPT CRF VR que signifie ces sigles et donner la définition
8. Déshydratation extracellulaire: donner les signes cliniques paracliniques et biologiques
9. Transfusion: donner les Ag et Ac des groupes A, B, AB, O
10. Rôle prescrit/Rôle propre: Patch transdermique, ventilation manuelle, Utilisation d'un défibrillateur manuel, Aspiration chez un patient trachéotomisé ou non
11. Relier: ACh, NAD, nœud sinusal, diastole, systole à cardiofreineur, cardioacélérateur, relaxation, contraction et pacemaker cardiaque
12.Quels sont les neurotransmetteurs des récepteurs cholinergiques et adrénergiques
13. Expliquer le mécanisme du choc vasoplégique
14. Pour une expansion volémique, cristolloïdes ou colloïdes en première intention. Exliquer
15. CPIAS et missions
16. Calcul de dose dopamine
17. Conversion
18. Loi 2016 Claeys Léonetti. donner l'objectif principal et 4 droits du patient résultant de cette loi
19. Surveillance d'une patient sous morphinique pour une douleur aigue
20. Schéma organe péritonéaux
Serwaa91
 
Messages: 37
Inscription: 16 Juin 2017, 07:03
Année de diplôme IADE: 0

Re: Concours IADE 2018

Message non lude Koura » 07 Fév 2018, 22:46

Salut,

Merci pour ton partage les futurs postulants te remercie :)

Sujet classique qui balaye pas mal de connaissances théoriques. Vous n'avez pas eu de rédaction?
Koura
 
Messages: 29
Inscription: 26 Oct 2016, 07:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA

Suivante

Retourner vers Préparation du concours d'entrée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités