Ephédrine/Néosynéphrine/Noradrénaline

Questions techniques, théoriques, le biomédical...

Modérateurs: Marc, Jemel

Ephédrine/Néosynéphrine/Noradrénaline

Message non lude Madara » 19 Juil 2016, 18:00

Bonjour à tous,

Pourrais je avoir la différence entre l'éphédrine, la néo-synéphrine et la noradrénaline ?

Qu'est ce qu'il y a à savoir sur ces 3 molécules dans leur indication lors d'hypotension ?

Je sais que l'éphédrine a un effet dit "indirect" et stimule plutôt la libération de noradrénaline...et que si ça ne fonctionne pas on passe à la néo-synéphrine...

Merci !
Avatar de l’utilisateur
Madara
 
Messages: 31
Inscription: 21 Oct 2015, 18:20
Année de diplôme IADE: 0

Re: Ephédrine/Néosynéphrine/Noradrénaline

Message non lude Dopamine » 22 Juil 2016, 01:01

Quel contexte ?
Dopamine
 
Messages: 455
Inscription: 01 Mai 2005, 18:20

Re: Ephédrine/Néosynéphrine/Noradrénaline

Message non lude tikipalme » 01 Avr 2017, 16:37

Bonjour

Effectivement l'ephedrine est un sympatomimetique indirect ,ce qui explique l'epuisement de son efficacité (au dela de 30 à 50 mg) ,elle libere la noradrenaline endogene et a donc des effets alpha et beta.
La neosynephrine a un effet exclusivement alpha (vasoconstriction des vaisseaux) qui s'accompagne d'une chute du debit cardiaque ,parallèlement à l'elevation de la pression arterielle.
La noradrenaline est un sympathomimetique a effet surtout alpha (vasoconstriction) et un peu d'effets beta.

L'utilisation de ces medicaments a fait l'objet d'une presentation aux JEPU 2017.
En pratique lorsque l'ephedrine ne fonctionne pas ou plus (effet d'epuisement ) on passe à la neosynephrine ,prudemment par bolus de 50 à 100 µg ,pas d'utilisation en pousse seringue !! En gardant à l'esprit que la vasoconstriction engendrée va augmenter de façon importante la post charge (donc diminuer le debit cardiaque) et de fait exposer au risque d'OAP.
Si les bolus de neosynephrine ne sont pas efficaces il faut passer à la noradrenaline (au pousse seringue !!!) avec des posologies de depart entre 30 à 80µg/h.
Les objectifs de pression arterielle dependent du terrain et de la pathologie.
tikipalme
 
Messages: 6
Inscription: 07 Avr 2013, 21:43
Année de diplôme IADE: 1999
Poste occupé actuellement: UTUROA
Autre info: Polynesie française

Re: Ephédrine/Néosynéphrine/Noradrénaline

Message non lude Yves Benisty » 23 Juil 2017, 13:36

tikipalme a écrit:[...] il faut passer à la noradrenaline (au pousse seringue !!!) avec des posologies de depart entre 30 à 80µg/h.

30 à 80 µg/h, c'est de la “baby noradré” ;-)

Un anesthésiste avec qui j'avais travaillé m'avait montré comment utiliser la noradrénaline en bolus. Selon lui, l'avantage sur l'éphédrine est l'absence d'augmentation de la fréquence cardiaque, intéressant chez le patient au cœur fragile. Il faisait des bolus de 20 µg.
Yves Benisty
 
Messages: 1823
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici


Retourner vers Un problème particulier ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités