Titration automatisée de l'anesthésie

Questions techniques, théoriques, le biomédical...

Modérateurs: Marc, Jemel

Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude Maltese » 02 Mar 2017, 15:48

Bonjour à tous, je suis étudiant IADE et ... je ne viens pas vous soumettre un questionnaire !
Bon ok, je ne suis qu'en première année, je ne viendrai que dans quelques mois me faire rhabiller pour l'hiver prochain :boxing:

Je fais quelques recherches à titre personnel sur un sujet qui m'a frappé dès mes premiers jours au bloc (ma première épiphanie d'eIADE ! :CAAO8XFQ: ), à savoir, la possibilité d'automatisation de la titration d'hypnotique grâce au BIS et l'analyse des paramètres hémodynamiques.
J'ai trouvé une petite étude de Liu, Chazot et Hafiani datant de 2012, avec une bibliographie assez conséquente que je vais avoir le temps de parcourir (partiels terminés :smt021 ), elle a notamment été publiée au JEPU 2014.
Pour l'instant, je voudrais surtout savoir si certains d'entre vous s'étaient penchés sur des prototypes, en avaient déjà vu, utilisé...
Plus globalement, si vous en aviez entendu parlé et réfléchi à l'impact que cela aura sur la profession...

Bonne journée à tous
Maltese
 
Messages: 28
Inscription: 25 Sep 2015, 03:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Sau/SMUR

Re: Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude huss » 02 Mar 2017, 16:18

Bonjour Maltesse,

Je ne connais pas vraiment cette méthode d'anesthésie, mais je sais qu'elle est très utilisée à l'hôpital Foch de Suresnes.
Je t'invite à entrer en contact avec le département d'anesthésie, ou avec des IADE via internet.

Bonnes recherches.
huss
 
Messages: 143
Inscription: 31 Jan 2009, 18:17
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA

Re: Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude Maltese » 02 Mar 2017, 18:33

Ah oui c'est là qu'exercent les rédacteurs de l'étude que j'évoquais... Merci du conseil !

Je suis tombé sur un article édifiant quant aux évolutions proposées par un tel système.

Morceau choisi :deal:

http://www.lefigaro.fr/sciences/2008/04 ... france.php

"Libérés de ces tâches de «petites mains» pousse-seringues, les médecins anesthésistes auront plus de disponibilités pendant le take off et l'atterrissage pour la vraie surveillance des signes vitaux, la sécurité du malade, son installation en bonne position. Bref, pour effectuer leur vrai travail de docteur…"
Maltese
 
Messages: 28
Inscription: 25 Sep 2015, 03:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Sau/SMUR

Re: Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude Afudsa » 03 Mar 2017, 17:23

Bonjour,
Je l'ai un peu utilisé pendant mes études car le CHU dont je dépendais en avait un. J'avais beaucoup discuté avec un IADE qui s'intéressait au projet. Ils appelaient ça "la boucle" (système de rétro contrôle entre le BIS et la base AIVOC via un logiciel spécifique).
Quand tout va bien c'est plutôt bluffant effectivement. Après, il faut savoir que de nombreux éléments peuvent venir perturber l'analyse et déclencher des réactions peu appropriées. Je me souviens notamment d'une injection de keta qui avait affolé l'EEG et fait croire à un début de réveil au logiciel, avec approfondissement de la sédation inutile. Il faut donc impérativement rester à côté pour reprendre la main si besoin.
Afudsa
Donateur 2012
 
Messages: 58
Inscription: 24 Mar 2012, 10:30
Localisation: Sur le méridien de Greenwich
Année de diplôme IADE: 2014
Poste occupé actuellement: Apprenti

Re: Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude Yves Benisty » 03 Mar 2017, 19:00

Bonjour,

J'ai un peu utilisé la boucle. Ça pose deux problèmes :

-les perturbations des mesures (cf. supra), et pas seulement avec la kétamine (on peut ne pas en injecter), mais également avec le bistouri électrique (plus difficile à éviter) ;

-mais le principal problème àmha c'est que la boucle ne voit pas arriver le chirurgien avec son grand couteau ; quand on fait de l'anesthésie, aivoc ou pas, on sait à quel moment la stimulation va augmenter ou diminuer, et on anticipe, car les effets des médicaments ne sont pas immédiats ; par exemple, quand on voit que l'installation est terminée et que l'incision va bientôt avoir lieu, on modifie les cibles pour que le patient ne saute pas en l'air à l'incision ; avec la boucle, l'approfondissement ne débute qu'après l'augmentation du BIS, soit avec plus d'une minute de retard ; le risque est d'obtenir une anesthésie « en montagnes et vallées ».

Eh oui, et ça désespère les chirurgiens, on ne peut toujours pas se passer d'anesthésiste et d'iade à la tête du patient...
Yves Benisty
 
Messages: 1908
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude Maltese » 18 Juil 2017, 19:13

Hmmm soit, je vais de toutes façons essayer de joindre le service d'anesthésie de Foch, tous les IADEs que je rencontre qui ont pu expérimenter la chose (et dans leur grande majorité en être assez impressionnés) l'ont fait là bas.

Je suppose que le système est effectivement perfectible, mais ne pourrait il pas être déjà efficient sur de la "petite chirurgie" programmée, sans reprise chirurgicale, sans risque particulier d'hyperalgésie (ou prévenu par d'autres molécules que la kétamine), avec des temps opératoires suffisamment "standard" pour permettre l'adaptation anticipée de l'analgésie/anesthésie ?

(D'ailleurs petit apparté, la S-Kétamine (kétanesth en Allemagne) est elle aussi perturbatrice de l'EEG que la forme racémique utilisée en France ? De ce que je trouve sur le net, elle compromet aussi l'interprétation du BIS, mais je ne trouve pas d'étude comparant les deux isomères sur ce point...)

Des algorithmes performants ne sauraient ils pas intégrer la non-variation des paramètres hémodynamiques pour "shunter" la perturbation EEG du bistouri ? Voire s'en passer totalement pour une anesthésie balancée régulée par ANI ? Avec des modèles adaptés à différents objectifs ? (selon que le patient est ßbloqué, nécessite le maintien de tel débit cardiaque ou que sais-je)

A tout le moins, pourquoi ne la voit on pas plus souvent utilisée/expérimentée dans des salles où, conformément à la législation, il reste en permanence un professionnel de l'anesthésie, à même d'anticiper ces temps douloureux et donc les cibles à atteindre ? Avec une alarme telle que celle auxquelles on est habitué à réagir dès que la machine ne sait plus comment interpréter les paramètres qu'elle reçoit, permettant de "reprendre la main" à temps ?

Edit: je pensais l'avoir fait en préambule de mon message, comme quelqu'un de civilisé mais... Merci pour vos réponses :wink:

Edit n°2 : Ah, peut être que je tiens un début de réponse là ? "Dr Chazot et Liu : copropriétaires du brevet en France d’un logiciel de Boucle fermée d’anesthésie"
Maltese
 
Messages: 28
Inscription: 25 Sep 2015, 03:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Sau/SMUR

Re: Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude Maltese » 15 Mar 2018, 00:08

Bonsoir.

Je reviens vers vous dans le cadre de mon mémoire.

Le sujet de la boucle fermée d'anesthésie me passionnant, j'ai étoffé mes recherches, et je vous soumet maintenant ce questionnaire qui vous prendra moins de dix minutes.

https://goo.gl/forms/VIEdLIjIQB4TPNe03

Il s'intéresse aux limites techniques et ergonomiques d'un tel dispositif, ainsi qu'à la perception globale qu'en ont les Iade et les étudiants. Il est ouvert à tous les professionnels, qu'ils aient déjà expérimenté son usage ou non.

Je vous remercie d'avance pour votre participation.
Maltese
 
Messages: 28
Inscription: 25 Sep 2015, 03:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Sau/SMUR

Re: Titration automatisée de l'anesthésie

Message non lude BZH44 » 29 Mar 2018, 16:21

Bonjour,

Dans l'établissement dans lequel je travaille nous avons effectué cette étude présentée dans cet article, cela pourrait t'intéresser.
https://www.sciencedirect.com/science/a ... 5814004961
Effectivement ce n'était que des chirurgies programmées et la Kétamine était proscrite.

Bon courage
BZH44
 
Messages: 6
Inscription: 18 Mar 2018, 10:49
Année de diplôme IADE: 2015
Poste occupé actuellement: iade


Retourner vers Un problème particulier ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité