Conditionnement psychologique du patient en RAAC.

Contactez nous pour diffuser ici un questionnaire pour votre TIP

Modérateur: Marc

Conditionnement psychologique du patient en RAAC.

Message non lude Noé586 » 22 Déc 2017, 16:34

Bonjour,

dans le cadre de mon mémoire IADE je réalise une pré-enquête ayant pour but de faire l'état des lieux de vos pratiques en Récupération améliorée après chirurgie (RAAC) digestive, et en conditionnement psychologique du patient (technique relationnelle et hypnose conversationnelle).

Le but à terme est d'associer ces 2 pratiques pour en potentialiser les bénéfices et ainsi proposer une prise en charge encore plus performante et globale à nos patients.

Ci joint le lien pour répondre au questionnaire:

https://app.evalandgo.com/s/?id=JTk2aiU ... 0lOTclQjE=

Pout toute demande d'informations complémentaires : violetnoemie@hotmail.fr

Merci d'avance pour vos réponses.

Cordialement.

VIOLET.N
Dernière édition par Noé586 le 03 Jan 2018, 12:55, édité 1 fois.
Noé586
 
Messages: 3
Inscription: 22 Déc 2017, 16:23
Année de diplôme IADE: 2018
Poste occupé actuellement: EIADE

Re: Conditionnement psychologique positif du patient en RAC.

Message non lude Yves Benisty » 23 Déc 2017, 14:48

Bonjour,

Vous vous êtes inscrit pour poster votre premier message, c'est une demande d'aide pour votre questionnaire. Il faut croire que le forum n'a pas d'autre intérêt. Vous nous servez la mauvaise soupe habituelle.
Conditionnement psychologique positif du patient en RAC.

Une abréviation dans votre titre n'aide pas à comprendre ce que c'est. Et accessoirement, si vous utilisez des abréviations, ce que je vous déconseille, il faut utiliser celle qui est tamponnée estampillée par la haute autorité de Santé (vous savez, c'est le truc que vous abrégez HAS), et qui est « récupération améliorée après une chirurgie (RAAC) ».
proposer une prise en charge holistique à nos patients.

Ah, la prise en charge holistique... On m'avait fait le coup quand j'étais élève infirmier. Ensuite, j'ai croisé tout un tas de personnages fumeux (dont un certain nombre d'escrocs) qui m'ont vanté les mérites de leur médecine douce, parallèle, tangente, diagonale, qu'ils qualifiaient également de holistique.

Bref, la prise en charge holistique, c'est la prise en charge de l'individu dans son entier. Pensez-vous que actuellement personne n'aie cet objectif de prise en charge ?
1. Vous êtes ?
MAR
IADE
EIADE

Définir les abréviations.
EIADE ne veut rien dire, on ne peut pas être élève et diplômé d'État du diplôme que l'on prépare.

Mais surtout, il faut définir la population des répondants, et de préférence leur proposer un questionnaire spécifique, et donc aller les chercher là où ils se trouvent.
2. Depuis quand êtes vous diplômé ?
- de 5 ans
5 à 10 ans
+ de 10 ans

êtes-vous
les + et -, ça fait style télégraphique.
Les tranches doivent avoir la même taille.
3. Avez vous eu une formation comprenant des techniques de conditionnement positif ?

Avez-vous. Cette erreur est récurente, et elle montre le peu de considération que vous portez aux personnes qui vous répondent.
A quel moment de la prise en charge du patient ?

À quel moment
Accueil SAS

SAS ? C'est une référence aux romans de Gérard de Villiers ?
Geste technique potentiellement nociceptif

Ça ne veut rien dire. Il est préférable d'utiliser des mots simples et clairs, plutôt qu'un langage fumeux pour faire chic. Dans ce contexte, « douloureux » était tout à fait adapté.
Connaissez vous les protocoles de RAC en spécialité digestive?

Il vaut mieux éviter les abréviations. Cette abréviation n'a jamais été définie.
Si oui les quels?

Orthographe originale... On aurait pu essayer « les qu'elles ».

Comme d'habitude, un questionnaire vite fait mal fait. On peut douter de l'intérêt d'un questionnaire de ce type.
Yves Benisty
 
Messages: 1952
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Conditionnement psychologique positif du patient en RAC.

Message non lude Noé586 » 23 Déc 2017, 18:15

Merci Yves,
pour votre critique quasi chirurgicale de ce questionnaire, nous regrettons que les personnes qui les ont corrigés et nous même n'ayons pas le regard aussi acéré...
C'est pour cela que nous vous remercions, nous sommes plusieurs à attendre vos commentaires avec impatience, grâce à votre expertise nous aurons des outils irréprochables....

En revanche, je ne sais pas si cela aide le travail d'intérêt professionnel, titre de cette section du forum, car pour certains ces questionnaires sont effectivement les premiers pas de cette démarche, une critique trop incisive ne risquerait-elle pas de tuer dans l'oeuf les projets naissants???

Certes ils méritent d'être affinés, ce sont les premières étapes du mémoire, et une première réflexion sur le métier, mais aussi une vraie démarche professionnelle pour d'autres...
C'est pour cela que le retour de nos ainés est très important pour nous.

Pour ma part ce sujet est un projet que je poursuis depuis 2015 (formation hypnose conversationnelle) en tant qu'infirmière, formation que j'ai mis à profit dans mon ancien service de réanimation, et que je compte poursuivre en tant que future infirmière anesthésiste diplômée d'état (IADE).....
Théorie fumeuse non... Ce sont des techniques de communication et relationnelles... Eh oui, car parfois pour ne pas dire souvent, nous nous retrouvons démunis devant les angoisses de nos patients attendant dans les sas des blocs (et non SAS pas les romans bien entendu, remettons les choses dans leurs contexte et à leurs juste typographie....) c'est une alternative à la gestion de l'anxiété via un médicament.

Si cela vous intéresse c'est avec plaisir que je vous ferai parvenir mon mémoire lorsqu'il sera fini, ne serait-ce que pour vous remercier d'avoir pris le temps de lire et de remplir mon questionnaire, et d'en sus en avoir fait une critique.
Sur ce je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année.

VIOLET.N
Noé586
 
Messages: 3
Inscription: 22 Déc 2017, 16:23
Année de diplôme IADE: 2018
Poste occupé actuellement: EIADE

Re: Conditionnement psychologique positif du patient en RAC.

Message non lude Yves Benisty » 23 Déc 2017, 19:11

Bonjour,
Noé586 a écrit:[...] nous regrettons que les personnes qui les ont corrigés et nous même n'ayons pas le regard aussi acéré...

Ça fait maintenant quelques années que le travail écrit orienté recherche fait partie des études conduisant à l'obtention du diplôme d'État. En toute logique, on peut espérer que les cadres formateurs s'intéressent au sujet et soient capables de vous aider. Pourtant, je vois passer des dizaines de questionnaires mal faits.

Mais vous-même, étudiants, je suppose qu'on vous parle de méthodologie, de statistique, d'enquête. Quand j'écris qu'il faut définir la population à laquelle s'intéresse l'enquête, que les tranches doivent avoir la même taille, c'est l'enfance de l'art de l'enquête, de la statistique, et donc du questionnaire.
Noé586 a écrit:[...] grâce à votre expertise nous aurons des outils irréprochables...

Loin de moi cette prétention. Je vous fournis des remarques de base sur la typographie, l'orthographe et la grammaire, et un tout petit peu sur la méthodologie d'une enquête. Mais sur le dernier volet, je suis un béotien. En fait, le vrai problème est que c'est un art difficile : choisir sa population, définir une taille d'échantillon, poser des questions qui n'induisent pas les réponses etc.
Noé586 a écrit:[...] je ne sais pas si cela aide le travail d'intérêt professionnel, titre de cette section du forum, car pour certains ces questionnaires sont effectivement les premiers pas de cette démarche, une critique trop incisive ne risquerait-elle pas de tuer dans l'oeuf les projets naissants?

Je vous donne ma lecture. Vous en faites ce que vous voulez. Vous pouvez choisir de ne pas en tenir compte, de modifier votre questionnaire, et même d'utiliser un autre outil (entretiens dirigés par exemple).
Noé586 a écrit:Théorie fumeuse non...

Ça n'est pas mon propos. Autour de moi, l'hypnose conversationnelle (et tout un tas d'autres outils) se développe, et je pense que c'est une approche intéressante qui mérite d'être développée. Non, le mot fumeux, c'est « holistique ». Faites une recherche avec ce mot, vous verrez les résultats renvoyés. Si vous l'utilisez au sens de « prise en charge globale », eh bien pourquoi ne pas utiliser « prise en charge globale » ? Ce que je veux dire, c'est qu'il vaut mieux utiliser des mots ordinaires pour dire ce que l'on veut dire, plutôt que d'utiliser des mots chics non adaptés.

Je vous donne un autre exemple : le mot « étiologie » est régulièrement utilisé dans les articles médicaux en lieu et place de « cause ». Or ça ne veut pas du tout dire la même chose. L'étiologie, c'est l'étude de la cause.
Noé586 a écrit:[...] attendant dans les sas des blocs (et non SAS pas les romans bien entendu, remettons les choses dans leurs contexte et à leurs juste typographie....)

Eh oui, mais la typographie, ça change tout. Quand vous faites un questionnaire et que la personne qui y répond le fait en dehors de votre présence, il ne faut jamais considérer que ce qui est évident pour vous l'est pour lui. Vous, vous avez une idée précise de ce qu'est un sas de bloc. Et pour vous, c'est sinistre. Mais il existe plein d'organisations différentes, plein de lieux différents...
Noé586 a écrit:[...] c'est une alternative à la gestion de l'anxiété via un médicament.

Je ne sais pas s'il faut le voir ainsi. Les médicaments et les techniques d'hypnose conversationnelle n'ont pas le même objectif. Mais surtout, je pense que la première marche à franchir, c'est de ne pas aggraver la situation. Le patient a peur, c'est normal, qui voudrait être mis à poil, assommé et coupé par des inconnus ? Certaines façons de faire ou de parler sont potentiellement à risque d'aggraver cette (ou ces, ou ses) peur(s). Le premier pas à franchir, c'est donc d'éviter les mots et les gestes qui augmentent l'anxiété du patient.

Mais ça n'est que mon avis...
Yves Benisty
 
Messages: 1952
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Conditionnement psychologique positif du patient en RAC.

Message non lude Noé586 » 03 Jan 2018, 12:50

Bonjour, et bonne année.
Merci, pour vos remarques, j'en ai pris note, et réalisé des modifications.
Cordialement.
VIOLET.N
Noé586
 
Messages: 3
Inscription: 22 Déc 2017, 16:23
Année de diplôme IADE: 2018
Poste occupé actuellement: EIADE


Retourner vers Diffusion des questionnaires

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités