reveil brutal et extubation précoce en salle.....

Vous cherchez un sujet, vous voulez l'affiner ou bien vous cherchez des témoignages, des contacts... Bref, besoin d'aide ?

C'est ici !

Modérateur: Marc

reveil brutal et extubation précoce en salle.....

Message non lude mimi » 25 Juin 2005, 16:03

je suis élève iade en 1ère année et je choisi ce sujet pour mon tip:
"le reveil brutal et l'extubation précoce en salle, mythe ou réalité?"
que pensez-vous de ce sujet?
est-il "viable" à votre avis?
avez-vous déja vécu ce genre d'experience?
En fait, l'idée de ce sujet m'est venu après un stage dans un bloc (orl) qui reveillais et extubais systematiquement tous les patients en salle, il faut ajouter qu'il n'y avais qu'un pauvre respi de transport en sspi, et l'activite de sspi etait très intense.....
mimi
 
Messages: 10
Inscription: 25 Juin 2005, 15:56

Message non lude Maxime » 25 Juin 2005, 19:47

J'avoue que j'ai du mal a comprendre bien ton sujet. L'extubation en salle d'intervention plutot qu'au reveil est une pratique courante, et, pour ce qui est de ma pratique, j'en fait une règle chaque fois que c'est possible. Je trouve en effet que les onditions d'extubation en salle sont meileures qu'en SSPI.

J'ai l'impression, de la facon dont tu formules ton sujet, que le reveil brutal et l'extubation précoce sont deux echecs d'une anesthésie, qu'il faut combattre...

Tu peux préciser un peu ta problematique ?
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6372
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude mimi » 27 Juin 2005, 17:20

en fait je voulais m'interroger sur le fait que parfois certains patients étaient révéillé brutalement (à l'aide de stimulations parfois douloureuses style pression derrière les oreilles....) en salle et ce pour plusieurs raisons (impossibilité pour la sspi de gérer plusieurs patients encore endormi et ventilé notamment....) et je m'interroggeais sur le fait qu'un reveil doux à leur rythme en sspi ne serait pas mieux et sur les (autres) raison de cette pratique de reveil brutal????

bon je sais, c'est un peu brouillon :???: , j'espère que tu as compris où je voulais en venir....
mimi
 
Messages: 10
Inscription: 25 Juin 2005, 15:56

Message non lude Maxime » 27 Juin 2005, 20:38

Maintenant, je comprend mieux où tu veux en venir... Effectivement, le sujet est interessant, et sera certainement tres instructif si tu arrives a le mener a son terme. J'espère qu'on pourra compter sur toi pour nous le faire passer.

Choisis bien ta méthodologie d'enquête, car il risque d'être difficile de faire reconnaitre ce genre de pratique par les professionnels.

En tout cas, le challenge est interessant, bon courage a toi !
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6372
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude mimi » 02 Juil 2005, 11:53

:wink: je suis contente que tu trouve ce sujet interressant et d'avoir su te l'expliquer ...
effectivement cela ne va pas etre facile à traiter et comptes sur moi pour vous tenir au courant de la progression de mon tip....le + dur m'attends :sad:
mimi
 
Messages: 10
Inscription: 25 Juin 2005, 15:56

Message non lude Invité » 04 Juil 2005, 17:59

je ne suis pas certain qu'un reveil soit plus brutal en salle d'op qu'en SSPI.
outre le bruit qu'il peut y avoir dans cette SSPI, les conditions d'extubation ne sont pas toujours favorables.
-manque de place.
-pas de possibilité de se mettre à la tête, mais plus souvent sur le côté.
ou alors il faut bouger le lit ou le brancard et se retrouver incrusté dans le mur...
bref pas top.
la salle d'op a le mérite d'avoir tout à portée de main.
pour ma part sauf cas spécial,(malade froid ou autre) je préfère l'extubation en salle.
en pédiatrie, par exemple, l'enfant est très souvent extubé en salle d'op et conduit en SSPI.

mais tout ceci nous amène aussi à la question:
qui est en SSPI ?
des IDE ou des IADE ?
car sans que ce soit péjoratif de ma part, le IADE appréciera la situation différemment d'une (e) IDE.
question de formation et d'expérience.
Invité
 

Message non lude annaF » 07 Juil 2005, 15:34

salut, pour ma part je préfére un extub en salle en fin d'op avec un transfert en SSPI... car les paients sont ainsi géré du début à la fin...

quand a la place des Iade en SSPI ! c'est le sujet de mon TIP... mais je pense qu'une IDE avec bcp d'expéreince peu extuber sans blems... :!:
même si nos textes de loi disent le contraire... dans de nombreuses SSPI c'est ce qui se passe.

quand au réveil brutal, extuber en salle peu se faire normalement, et brutalement en SSPI, surtout au heures de pointe avec plusieurs patients a sois disant surveiller.
Avatar de l’utilisateur
annaF
 
Messages: 157
Inscription: 27 Juin 2005, 09:45
Localisation: Béziers

Message non lude Maxime » 07 Juil 2005, 19:02

Le problême n'est pas d'extuber un patient.... Le soucis, c'est de savoir réagir correctement si le patient ne respire pas bien apres l'extubation.

Apres, pour les extubations, moi le premier, je laisse faire les IDE de SSPI quand je suis en poste au reveil....
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6372
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude mimi » 09 Juil 2005, 08:49

merci à tous pour vos réactions qui vont m'aider dans ma reflexion....
il est clair pour un patient "pret" pour l'extubation, les conditions sont + favorables en salle d'op (environnnement + calme, position à la tete.....) mais en fait je voulais surtout m'interroger sur certaines pratiques où l'ont voit systematiquement tous les patients extubés en salles et je voulais m'interroger sur le pourquoi et savoir si parfois cela ne serait pas plus "doux" pour le patient de se reveiller tranquillement et en douceur en sspi.....
mimi
 
Messages: 10
Inscription: 25 Juin 2005, 15:56

Message non lude Maxime » 09 Juil 2005, 11:18

Mon avis sur la question est que le reveil en salle d'op est clairement plus doux qu'en SSPI.

D'abord parce qu'au bloc, on a des moyens de surveillance de la reprise de ventilation qui ne sont pas présents en SSPI, comme la capnie avec la ventilation en spontanée. On peut facilement laisser le patient reprendre une ventilation spontanée sans avoir a lui imposer une VSAI comme c'est le cas au reveil.

Avec un peu d'habitude, on peut tout a fait extuber un patient sans avoir à le laisser tousser sur sa sonde. Généralement, ils ne restent pas plus de quelques secondes avec la sensation genante de la sonde d'intubation. Ce qui est rarement le cas en SSPI, ou les filles doivent attendre plusieurs signes de reveils afin de décider une extubation, parfois en attendant l'arrivée d'un médecin ou d'un IADE pas toujours sur place, pendant que le patient s'aggace sur le tube.

Je pratique l'extubation sur table systematique dans mon service, et je suis persuadé que c'est un gage de confort pour le patient.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6372
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE


Retourner vers A propos du TIP...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron