[TIP CADRE] Les conflits au bloc

Retrouvez ici tous les TIP disponible sur Laryngo

Modérateur: Marc

[TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude Maxime » 03 Nov 2010, 20:41

[align=center]Conflits d’intérêt, intérêt des conflits au bloc opératoire, une approche anthropologique

Auteur : DELRIEU Anthony



Le conflit est un état de la relation que tout le monde connaît ; que l’on soit « risquophile » ou « risquophobe », force est de constater que le conflit s’impose partout. Personnel, professionnel, commercial, institutionnel, ses modalités sont multiples. Or, nous
sommes héritiers d’une époque qui a longtemps cru à la possibilité d’en finir un jour avec des conflits assimilés à la persistance de la barbarie. Depuis le meurtre d’Abel par Caïn, les hommes se lamentent sur les conflits qui les opposent, et rêvent d’un monde réconcilié, un Paradis où à
nouveau le lion et l’agneau cohabiteraient paisiblement. Aujourd’hui, tout ce qui peut menacer l’apparente quiétude qui semble régir notre vie, effraye et inspire de farouches volontés de maintenir la paix et l'idée même du conflit devient de plus en plus taboue. Nos nouvelles
conceptions de vie commune tendent même vers l'intolérance à toute opposition. Quoi qu’il en soit de la nature ambiguë des conflits, personne ne peut vivre sans y être confronté et les établissements de santé ne dérogent pas à la règle.

Pour CRESSON et al., les établissements de santé fournissent souvent des scènes d’affrontements de toutes sortes, par exemple entre corps de métier, voire entre collègues mais selon eux « la conflictualité ne se situe pas seulement au niveau des acteurs ; elle est à l’œuvre
entre des systèmes d’actions ». constat confirmé par l’étude de Claude NAVELET et Brigitte GUÉRIN-CARNELLE qui décrit un état des lieux des institutions soignantes où les conflits semblent participer à la substance même de ces institutions. Anne VÉGA voit dans ces scènes
d’affrontements, souvent occultées, parfois niées, une face cachée des institutions soignantes où « l’hôpital est inévitablement le théâtre de nombreux conflits, qui révèlent aussi un des visages trop souvent caché de nos sociétés ».

Au sein de ces institutions, le bloc opératoire, passage obligatoire du patient opéré, constitue une unité complexe où semblent se cristalliser nombre de ces tensions et conflits. Service protégé et isolé, sans être un « Etat dans l’Etat », il reste considéré comme un lieu « à part ».

Selon Samir SHARSHAR et al., l’intensité du travail et la diversité des actes imposent une grande complémentarité entre les membres de l’équipe du bloc opératoire. C’est à la fois une zone particulièrement sensible et un système complexe mettant en œuvre des activités aux
technologies avancées et faisant appel à des compétences multiples de haut niveau. Pour autant, il ne se résume pas à la simple juxtaposition des savoirs et compétences de chacun mais bien à leur synergie. Pour CRESSON et al., « La coopération entre professionnels est chose complexe qui ne se réduit pas un accord unissant des partenaires de façon cohésive ». D’après Georges SALVOLDELLI, la survenue des conflits au bloc opératoire est inévitable car diverses professions et spécialités médicales ne partagent pas les mêmes intérêts, les mêmes visions, les mêmes valeurs.

Ces tensions et ces conflits nous les avons vécus, parfois nous y avons participé en tant qu’infirmier anesthésiste. Les réactions, les émotions qu’ils ont soulevées tant sur le plan de l’affect que sur celui de l’organisation ont déclenché une réflexion autour de notre future
fonction de cadre de santé. Nous nous sommes alors intéressés plus précisément à la thématique du cadre de santé face aux conflits au bloc opératoire. Le cadre de santé, garant de l’organisation et du fonctionnement du service, doit favoriser la collaboration réelle des intervenants, avec des statuts, des préoccupations, des démarches cognitives distinctes, parfois même opposées. L’acceptation de l’autorité du cadre dans une équipe sera fonction de la façon dont il remplira ce rôle. La clarification du concept d’autorité nous semble alors fondamentale à l’époque où la
société elle-même l’interpelle.

En quoi la régulation des conflits au bloc opératoire interroge-t-elle l’autorité du cadre de santé ?

En lien avec la démarche anthropologique, cette question de départ nous permettra de poser l’objet de notre recherche.

Dans un premier temps, nous commencerons par définir le domaine dans lequel ce travail de recherche s’inscrit, celui de l’anthropologie. Cette approche délibérément empirique du bloc opératoire nous fera porter un autre regard, porteur de doute et d’incertitude, sur ce monde pétri d’évidences. Ce regard aventureux posé un monde fermé et hostile nous conduira à explorer le concept de communauté et son coté « magique ».

En rapport avec notre question de départ, nous avons ensuite choisi de travailler à partir de deux axes conceptuels : ceux de l’autorité et du conflit.

La deuxième partie que nous qualifions d’empirique s’appuie sur les enquêtes de terrain. Dans une perspective anthropologique, nous avons réalisé des entretiens semi-directifs auprès de cadres de bloc opératoire. La confrontation au terrain nous a permis de mettre à distance les
représentations issues de nos recherches conceptuelles. Ce travail de réflexion nous donne la possibilité de réinvestir notre partie théorique, éventuellement de découvrir de nouvelles hypothèses issues de notre analyse.

Télécharger le TIP[/align]
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6533
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude réaseb » 16 Nov 2010, 21:47

J'ai mal à la tête rien qu'à lire le résumé!!
Le principal c de faire avancer nos pratiques quotidiennes!!!
réaseb
 
Messages: 256
Inscription: 22 Sep 2005, 10:45
Localisation: CHU Amiens

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude mandragore » 16 Nov 2010, 22:39

interressant....un grand merçi à anthony pour son travail
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude anthonydelrieu » 17 Nov 2010, 23:39

Désolé pour votre céphalée mais il s'agit ici de l'introduction et non du résumé que voici:

"Le bloc opératoire, forteresse imprenable pour quiconque n’en possède pas les clés ni les codes, bien qu’apparaissant de l’extérieur comme une communauté unie par la tradition, cimentée par le consensus, reste une zone de fortes turbulences où les tensions et les conflits sont omniprésents. En tant que garant de l’organisation et de la qualité des soins, le cadre se retrouve parfois pris dans « la tempête » du conflit.
A partir d’une démarche anthropologique privilégiant la connaissance du terrain et l’étude des hommes, ici les cadres de blocs opératoires, nous avons analysé leur positionnement face à cette problématique. Les entretiens effectués ont révélés que ces conflits n’étaient pas envisagés comme une menace mais comme une chance de légitimer leur autorité, de faire progresser l’organisation et de faire émerger des règles adaptées.
Au vu de notre enquête, il ressort que le bloc opératoire, même s’il apparaît comme un haut lieu de technicité et de spécialisation, n’en demeure pas moins un lieu profondément humain où l’homme travaille sur l’homme et avec l’homme. En considérant le conflit comme inhérent à la vie de toute organisation au même titre que l’entente ou le compromis, nous pourrons changer la connotation négative qu’il sous-entend."
anthonydelrieu
 
Messages: 0
Inscription: 01 Nov 2010, 16:30
Année de diplôme IADE: 2003
Poste occupé actuellement: cadre IADE

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude fp1954 » 18 Nov 2010, 07:58

Oui pourquoi pas !

Vous êtes sur de cette phrase : Le cadre de santé, garant de l’organisation et du fonctionnement du service, doit favoriser la collaboration réelle des intervenants, avec des statuts, des préoccupations, des démarches cognitives distinctes, parfois même opposées.

- Lorsque je vois comment fonctionnent nos services, j'ai du mal à vous suivre.
Etes-vous convaincu (e) ?
- N'êtes vous pas sur (e) que vous n'exprimez la que ce que vous souhaiteriez et qui, dans les faits est un mythe ?

Je ne minimise pas le rôle des cadres dans la gestion des conflits, mais je ne comprends pas ce qu'ils ont à voir la dedans. Dans la pratique, ils n'ont pas les moyens de cette gestion car ils ne sont pas au bon endroit, à la bonne place, pour avoir une intervention efficace, ils n'ont pas non plus l'autorité pour cela et de loin !

Les cadres naviguent dans une idée mythique de leur fonction et, trop souvent se leurrent sur les moyens à apporter aux conflits hospitaliers. C'est pour cela qu'ils s'attribuent des pouvoirs qu'ils n'ont pas, des décisions qu'ils n'ont pas prise, des rôles qu'ils n'ont jamais eu du fait d'une formation inadaptée, rétrécie, avec des interlocuteurs non qualifiés.

Les cadres font double emploi dans les hôpitaux... Mi-administratifs mais ils n'ont pas les moyens de l'être, mi-soignants car ils ne peuvent intervenir que d'une faction ponctuelle dans le fonctionnement d'un service.

Formation à la psychologie quasi nulle, formation à la gestion des conflits hors sujet les trois quarts du temps, avec ce bagage, comment pouvez-vous pouvoir agir face à ces conflits ?

Les cadres "se la jouent" bien plus souvent qu'ils ne jouent... Ils vivent dans leur petit monde avec leurs illusion quand d'autres prennent les décisions nécessaires et impératives au bon fonctionnement des services.
Avatar de l’utilisateur
fp1954
 
Messages: 211
Inscription: 10 Juin 2010, 07:19
Localisation: Montpellier

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude zeb » 18 Nov 2010, 08:09

Concernant le cadre théorique, il est dommage de voir un amoncellement de citations en tout genre tout au long du travail. J'aurais aimé avoir plus votre avis sur tous vos concepts. Sur le fond, je suis plus que dubitatif concernant le socle du travail que doit être l'hypothèse. Je pense que vous exprimez là un souhait et non une réalité, ou alors une réalité n'existant que dans la tête du cadre. Dire que le conflit permet de faire émerger autorité et barrières me semble une vision très partielle. Une étude des sujets en conflit et la vision qu'ils ont de la fonction cadre serait aussi fort informative. N'interrogez que les cadres ne nous donnent qu'un aperçu tronqué et donc faux de la réalité.
Avatar de l’utilisateur
zeb
Modérateur forum privé
 
Messages: 507
Inscription: 14 Fév 2007, 01:39
Année de diplôme IADE: 2010
Poste occupé actuellement: IADE

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude fp1954 » 18 Nov 2010, 08:52

Zeb

D'accord avec votre remarque.

Il faut ajouter que ce monde (c'est vraiment cela) plutôt ce "petit monde" tourne en autarcie...

La situation est très préoccupante, il conviendrait d'y remédier rapidement.

Dans notre bloc, on a proposé dans les 10 dernières années ("on" se sont les cadres infirmiers) à 6 IADE de rentrer en école de cadre. Certains ont même commencé, pour finir, ils ont tous abandonnés. C'est très grave car leurs réponses à la question : pourquoi donc ? est toujours la même. Hiérarchie inadaptée, pleine de mythe et exclue du terrain.
Ils ont refusé, toutes et tous une promotion ! C'est très ennuyeux tout de même une entreprise ou les employés refusent une promotion, cela montre la gravité du problème posé par ces cadres.

C'est une vérité qu'il leur est bien difficile d'admettre, cela leur demanderait un effort puissant d'intelligence pour en discuter, ils n'auront pas cette force.

Alors la gestion des conflits par les cadres.... cadres de quoi exactement ?

Les cadres, chez nous, ont quitté petit à petit le bloc. Leur bureau est maintenant situé hors de nos locaux.
La gestion des horaires, la planification des vacances, les commandes de matériels, la pharmaco vigilance, la matério vigilance, la planification des interventions, toutes ces fonctions ont été, d'année en année, transmises a des personnels de base.

Que font-ils donc de leur journée ? Comment voulez-vous qu'ils gèrent des conflits alors que géographiquement et politiquement ils sont absents... Et cela est vrai pour l'ensemble de notre CHU...

Alors, ils passent leur temps en réunions inutiles, en congratulations, en gestion de leurs propres conflits, en signes d'allégeance, en querelles internes en mémoires enfantins (ou, parfois on invente de nouveaux mots), en rapports tapés sur leur seul interlocuteur : l'ordinateur qui est bien le seul justificatif de leur fonction.

Je n'ai rien contre ces cadres ci, non, vraiment, mais j'ai horreur du vide.
Ce TIP représente parfaitement les cadres actuels... le vide...enveloppé de baratin, de copier/coller de texte ou d'idées, c'est une illusion.
Avatar de l’utilisateur
fp1954
 
Messages: 211
Inscription: 10 Juin 2010, 07:19
Localisation: Montpellier

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude Surcouf » 19 Nov 2010, 11:11

Intéressant dans la forme (j'ai pas eu le temps de lire le fond encore).

Les mémoires de cadres sont amenés à être différent depuis l'universitalisation des études et notamment l'obtention, sous reserve, du M1.

On va vers des mémoires dont les résumés vont faire mal à la tête.... Et oui....

Ca montre l'impact de l'université sur la formation et ça devrait entrainer une reflexion chez les IADE : l'obtention d'un master à l'issue des deux ans ; ok. Mais à quel prix....

Entre le mémoire d'école d'IADE : 10 questionnaires et 3 camemberts (je caricature volontairement) et le travail de reflexion avec des points de vue anthropologique, sociologique ou psychosociaux,.... ça n'est pas du tout la même démarche.

On peut aller chercher un M2 en sortie d'école, mais il n'est pas dit que les futurs étudiants qui se taperont des mémoires universitaires nous remercient.
Avatar de l’utilisateur
Surcouf
 
Messages: 90
Inscription: 15 Juil 2010, 18:14
Année de diplôme IADE: 0

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude fp1954 » 19 Nov 2010, 20:23

[quote="Surcouf"]

On peut aller chercher un M2 en sortie d'école, mais il n'est pas dit que les futurs étudiants qui se taperont des mémoires universitaires nous remercient.[/quote]

Moi je pense que si et pour cause, ils vont enfin servir à quelque chose !
ce sera du travail de fond et non plus des pseudos mémoires sans intérêt et qui n'ont jamais apporté grand
chose ni à la médecine, ni aux IADE mais permettaient à certaines de se faire valoir en de doctes discours
foireux.

Il faut qu'on sorte de ces études débilitantes, inutiles et parfaitement obsolètes.

je viens de lire le compte rendu sur le passage en master, cela me semble aller dans le bon sens.

Le plus difficile sera de réformer les formateurs, accrochés à leur pseudo savoir inutile....

Mais ça c'est une autre histoire... Mais je pense que nous allons la ou il faut aller, une fois de plus...
Avatar de l’utilisateur
fp1954
 
Messages: 211
Inscription: 10 Juin 2010, 07:19
Localisation: Montpellier

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude Surcouf » 19 Nov 2010, 21:00

Parce que tu crois que la vision anthropologique des conflits au bloc ça va révolutionner hospitaliére ?

Les mémoires de demain seront comme les mémoires d'aujourd'hui : un fardeau pour certains, un sacerdoce pour d'autres...

Ceux qui ont fait des mémoires "utiles" en feront d'autres "utiles", et ceux qui faisaient des sujets bateaux, feront les mêmes...


La thése de médecine, c'est sérieux et difficile et pourtant... on en trouve des sujets pourris qui servent à rien. D'ailleurs, y'a que ça.

Le mémoire ici présenté est excellent et pourtant.... sa portée restera limité à ce qu'il apporte à l'auteur.

Le mémoire ne nous apporte que ce qu'on veut bien en reçevoir.

Et je ne crois pas que la masterisation d'un mémoire change quoi que ce soit à la destinée de ces mémoires ; au pire, il va modifier la charge de travail des étudiants.
Avatar de l’utilisateur
Surcouf
 
Messages: 90
Inscription: 15 Juil 2010, 18:14
Année de diplôme IADE: 0

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude Mister Hyde » 19 Nov 2010, 21:06

[quote="fp1954"] je pense que nous allons la ou il faut aller, une fois de plus...[/quote]

c'est bien là que le bât blesse, mémoires, thèses, foutaises, ce ne sont jamais que des "devoirs"...
Mister Hyde
 

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude anthonydelrieu » 19 Nov 2010, 22:55

Bonjour à tous,
Tout d'abord je vous remercie pour les remarques et commentaires sur ce travail. Il n'a aucune prétention de refléter une quelconque vérité mais aborde juste ce thème des conflits par le biais de l'anthropologie. Certains peuvent être déçus car finalement il n'apporte aucune solution à cette problématique. C'est un choix, il s'agit d'un travail conceptuel loin d'une approche problème/solution.
Mon directeur de mémoire, anthropologue, m'a demandé de rester loin du terrain dans la partie conceptuel afin de limiter mon interprétation à la phase empirique. J'ai conscience que le choix limité au cadres est un frein à l'exhaustivité, là aussi il s'agit d'un choix méthodologique.
En conclusion, ce travail qui à la base est une demande institutionnelle, est le fruit d'un travail et d'une réflexion de 10 mois. Tout ça pour ça me dirait vous, car probablement il ne changera pas le quotidien des blocs opératoires ni les problématiques de la profession IADE.
Il me permet néanmoins de prendre de la distance dans mon quotidien...
Merci
PS: mon bureau est encore dans l'enceinte du bloc
anthonydelrieu
 
Messages: 0
Inscription: 01 Nov 2010, 16:30
Année de diplôme IADE: 2003
Poste occupé actuellement: cadre IADE

Re: [TIP CADRE] Les conflits au bloc

Message non lude Linfalas » 20 Nov 2010, 02:27

Hum... mémoires M2... Pfff....
L'école dont je suis issu récupère les TIP au format .pdf afin de les passer à la moulinette d'un comparateur logiciel: je m'explique: La directrice adjointe de la DRASS nous faisait état d'une statistique édifiante: 60% des mémoires universitaires seraient de purs et simples plagiats!
Afin de lutter contre cet état de fait, un logiciel analyseur de similitudes (sur le net) a été inauguré avec ma promotion...
Alors nous, on s'est "bougé" mais j'ai vu par le passé pas si lointain un pote passer un Master 2 de macro-économie avec un mémoire foireusement pompé et rendu plus d'un mois en retard... (et avec les éloges de ses maitres de mémoire)
Alors, de la respectabilité des études en faculté... pffff... vous imaginez ce que j'en pense...
FOUTAISES...

C'est cool pour se faire mousser...
Avatar de l’utilisateur
Linfalas
 
Messages: 53
Inscription: 29 Sep 2006, 15:06
Localisation: En exil chez les sodomites...
Année de diplôme IADE: 2009


Retourner vers Annuaire des TIP

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité