[TIP] "IADE et Limites"

Retrouvez ici tous les TIP disponible sur Laryngo

Modérateur: Marc

[TIP] "IADE et Limites"

Message non lude Maxime » 23 Jan 2011, 19:57

[align=center]"IADE et Limites" Comment l'infirmier anesthésiste discerne les limites de sa fonction en l'absence de prescriptions ?

Auteur : TALAND Simon



L'anesthésie en France est un système dit « très normé » au regard de la réglementation en vigueur. Le Médecin anesthésiste réanimateur et l'Infirmier Anesthésiste diplômé d'état en sont les deux acteurs principaux. L'infirmier anesthésiste se doit de travailler sur protocole prescrit par le médecin anesthésiste. Dans la réalité quotidienne l'infirmier anesthésiste travaille très peu sur prescriptions.
Partant de ce constat, ce travail d'intérêt professionnel a consisté à identifier les raisons de cette absence de cadre et ce que cela engendrait sur le positionnement professionnel de l'infirmier anesthésiste du point de vue de son autonomie.
Ce travail a tenté de savoir ce qui se jouait pour l'Infirmier Anesthésiste dans ce fonctionnement où
les limites de compétences sont abstraites et incertaines. Il apparaît que de nombreuses zones d'incertitude fluctuantes demeurent dans un fonctionnement pourtant si règlementé et que se joue une lutte implicite de pouvoir au sein des équipes.
Quotidiennement l'infirmier anesthésiste doit discerner les limites de sa fonction selon de multiples facteurs et peut faire appel à d'autres capacités pour gagner en autonomie et en épanouissement professionnel.

Télécharger le TIP[/align]
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6535
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Re: [TIP] "IADE et Limites"

Message non lude Mister Hyde » 23 Jan 2011, 20:43

Le décret IADE laisse des espaces de liberté, d'ombres,de contradictions (KT artériels, ALR sans dispositifs) même un hiatus, les IADE exerçant dans les secteurs où il n' ya pas de médecin anesthésiste.C'est dire qu'il y a assez de souplesse pour exercer dans une certaine harmonie, par rapport au droit strict. Les choses se compliquant en cas d'accident. Les juges se réfèrent aux experts qui sont des MAR.
Moi je dirais pragmatiquement que l'anesthésie c'est comme un véhicule, il y a le code de la route strict, et la façon de conduire "normale..."harmonieuse"...
la plupart du temps il ne vous arrive rien même si vous respectez en deça de 100%, jusqu'au jour où...
Un problème étant qu'on ne peut décemment respecter à 100% chaque seconde conduite...ça ne fonctionne pas...

Donc le droit doit tenir compte de ce paramètre.

La reconnaissance? Un permis de conduire ne permet pas de se renflouer, sauf si le conducteur trouve le moyen de l'exiger...
Mister Hyde
 


Retourner vers Annuaire des TIP

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités