SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmières ?

Activité des paramédicaux SMUR et Sapeurs Pompiers, leur matériel et leurs techniques

Modérateur: Marc

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 27 Juin 2014, 17:30

Je pense qu'effectivement il faut publier toutes ces "histoires de chasses"....
J'attends avec impatience....

Vorak a écrit:Discussions stériles, Cousteau reste et restera sur ses positions.
Il me semblait que nous avions une formation SMUR penfdant nos études, j'avais imaginé que plus on était formé, meilleur nous étions, je devais me leurrer.
Ca doit pas être ça une plus value.


Oui, je vais me répéter.

Je vais tenter une image pour vous faire comprendre mon point de vue.
Deux coureurs font une course.
Il y en a un qui est tout maigrichons et des petites guibolles de rien.
L'autre a des cuissots bien musclés et gaulé comme un athlète.

Qui court le plus vite ?
- Vous, vous répondez : Le deuxième, car il a les cuisses les plus grosses. Durant deux ans, il a fait des exercices pour apprendre à courir et il est plus musclé.

- Moi je vous dis : Chronométrez les.

Vous pouvez toujours argumenter auprès des autorités de la fédération de sport en disant : donnez nous la coupe de champion, on a fait du sport pendant deux ans, donc on est les plus forts.
Moi je vous dis qu'on aura la coupe quand on aura chronométré les deux coureurs, sur une course identique, et même en double aveugle.

Et pour continuer l'image ; arrêtons de dire qu'on est les meilleurs sur 10 km, alors qu'on attend de nous que l'on court sur 100 mètres.

Quand à Glock.... Il parait qu'il y a un mec qui a couru depuis marathon à Athènes en sandales, sans entrainement.... Il était super baleze... Il est même devenu une légende...

Donnez moi une étude comparative de la prise en charge de la fracture de membres pris en charge par un paramédical protocolé qui fait : perfalgan, proto, morphine.
Et montrez moi que la prise en charge de l'IADE apporte une plus value Versus l'IDE.

Et pour aller sur le champ de compétences de l'IADE, présentez moi une étude sur toute une population prise en charge par un IDE ou par un IADE et démontrer 1/ Le nombre de fois où les compétences IADE ont manqué à l'IDE pour une prise en charge de qualité, 2/ le nombre de fois où la compétence de l'IADE a été bénéfique versus compétence IDE.

Demandez à un médecin régulateur de coter les bilans qu'il reçoit des ISP protocolés.
Demandez lui en quoi le bilan a été pertinent pour l'aider à réguler.
Faites donc une grille QUALITE sur le bilan transmis.
Sans que le toubib en sache si le bilan est réalisé par un IADE ou IDE.
Au bout de 6 mois... On décachette les enveloppes...
Et démontrez à ce moment là que les bilans IADE ont été de meilleur qualité que les bilans IDE.

Que les IADE écrivent ce genre de choses : où on est mort.

Nos autorités se foutent de vos Jugulaires externes (la PIO est un geste infirmier) et de vos trachéotomies hollywoodienne....
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Mister Hyde » 27 Juin 2014, 23:03

Dans la mesure où nos décideurs ont décrété qu'un binôme CAMU/IDE n'enlevait rien en terme de qualité à un binôme MAR/IA, tu pourras te pointer avec n'importe quel dossier étayé, la logique ne sera plus de mise, sauf celle basée sur l'économique.

De toute façon les orgas syndicales qui nous représentent ont loupé le domaine de prédilection SMUR et comme ça les leur brise de remettre le couvert, visiblement, au même titre que plein d'autres choses, sachez que si un IA vous prenait en charge un jour, vous aurez vraiment beaucoup de chance...et vous pourrez vous contenter de ne remercier que certaines orgas syndicales locales qui ne se posent pas de question alambiquée sur la plus value IADE vs IDE, ou à défaut... remercier seulement le ciel, bref une conception fondée sur le bon sens souverain et dégagée de tout prosélytisme crasse et soporifique....

Seule une action déterminée est capable d'inverser la vapeur, le reste n'est que fumerolles démagogiques. :smt023
Mister Hyde
 

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Glock » 28 Juin 2014, 07:26

Pour avoir des statistiques, il suffit d'ajouter des cases à côcher
sur
les feuilles de bilan des SMUR et aussi sur les feuilles bilan des ISP ...
En effet, l'opérateur ayant posé un tube pourrait être inscrit avec pourquoi pas le cormack...qui a réalisé l'induction ?
Si pose d'abord de quel type et par qui? ........
Nous pourrions ainsi récolter des statistiques qui pourront être exploites et analyses afin de tirer des conclusions.
Quelqu'un a t- il un contact au sein de Samu de France afin de faire cette proposition?
Glock
 
Messages: 4
Inscription: 27 Juin 2014, 10:55
Année de diplôme IADE: 2
Poste occupé actuellement: Iade clinique
Autre info: Sssm

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 28 Juin 2014, 09:37

Glock a écrit:Pour avoir des statistiques, il suffit d'ajouter des cases à côcher
sur
les feuilles de bilan des SMUR et aussi sur les feuilles bilan des ISP ...
En effet, l'opérateur ayant posé un tube pourrait être inscrit avec pourquoi pas le cormack...qui a réalisé l'induction ?
Si pose d'abord de quel type et par qui? ........
Nous pourrions ainsi récolter des statistiques qui pourront être exploites et analyses afin de tirer des conclusions.
Quelqu'un a t- il un contact au sein de Samu de France afin de faire cette proposition?


C'est tout à fait exact ! Mais les médecins ne le voudront jamais... à mon avis.

Il parait (mais si quelqu'un a une infos sûre, je suis preneur) que tout les ACR font l'objet d'un recueil de données pour analyse et star à visée de recherche scientifique ; le même fichier serait commun sur toute la France, blanc et rouge.
Bref.. il y aurait une case (je n'ai pas vu le fichier) qui dirait "présence d'un IDE avant arrivée du SMUR".
Cette case serait exploité par les rouges (où sont les résultats ?), mais pas par les blancs......
C'est peut être faux, mais ça pourrait être vrai..

Si tu regardes les études sur la pose des tubes ou les poses de VVP dans les SMUR, tu verras que souvent on compare l'externe, l'interne, le CAMU, le MAR ; mais que l'IADE n'apparait quasiment jamais dans les travaux.

Ne serait que de commencer par recenser : Le nombre d'IADE en SMUR, le nombre d'interventions SAP pris en charge par un paramédical protocolés, etc.....

Pourquoi ça n'est même pas fait en local ?....

Aujourd'hui certaines régulations sont faîtes par des IDE ou des IADE ; depuis plusieurs années.
Où sont les stats ?...
Si un IDE peut PARFOIS remplacer un toubib ; pourquoi n'y a t il pas de publication d'après vous ???

Si les IADE ne publient pas ; alors personne le fera.
Et personne ne saura ce qu'on sait faire.
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Chingachook » 28 Juin 2014, 13:12

Bonjour à tous



Un autre problème est que tout doit être validé par sa sainteté médicale, partant de la, on restera des nones ... Un seul mot : emancipation
Chingachook
 
Messages: 52
Inscription: 16 Avr 2013, 14:37
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 28 Juin 2014, 18:28

Chingachook a écrit:Bonjour à tous



Un autre problème est que tout doit être validé par sa sainteté médicale, partant de la, on restera des nones ... Un seul mot : emancipation


C'est ce que l'on aurait pu attendre des SSSM et c'était la philosophie de l'ANISP à ses débuts....

Et puis... plus rien.
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Dopamine » 30 Juin 2014, 09:49

Capitaine Cousteau a écrit:Je pense qu'effectivement il faut publier toutes ces "histoires de chasses"....
J'attends avec impatience....

Vorak a écrit:Discussions stériles, Cousteau reste et restera sur ses positions.
Il me semblait que nous avions une formation SMUR penfdant nos études, j'avais imaginé que plus on était formé, meilleur nous étions, je devais me leurrer.
Ca doit pas être ça une plus value.


Oui, je vais me répéter.

Je vais tenter une image pour vous faire comprendre mon point de vue.
Deux coureurs font une course.
Il y en a un qui est tout maigrichons et des petites guibolles de rien.
L'autre a des cuissots bien musclés et gaulé comme un athlète.


C'est une comparaison qui me semble tout à fait "malhonnête" sur la façon dont tu la décris.

Le but du jeu, si on veut reprendre ton exemple, c'est d'expliquer que le profile du type musclé est plus adapté à un effort explosif sur une courte distance qu'à une course de fond qui correspondra au premier coureur.

Si la personne en face n'a pas les éléments pour le comprendre, on les lui donne. Il est évident qu'on ne va pas envoyer Carl Lewis faire un marathon pour gagner et un Wilson Kipsang essayer de poutrer tout le monde au 100m... On aura pas besoin de faire de longues études et chronos pour cela, on sait très bien que ces profils physiques sont adaptés pour certains types d'épreuves.

L'IADE n'est pas là pour jouer les gros bras, mais pour montrer qu'il est parfaitement adapté au boulot qu'on lui demande. C'est une question de cursus et de formation qui relève du simple bon sens. Avoir besoin de démontrer ou de prouver par une étude qu'il est plus adapté qu'un non spécialisé c'est déjà se poser les mauvaises questions à mon avis. Est ce qu'on a besoin d'une étude pour savoir si un IDE sera plus compétent qu'un médecin pour piquer une VVP ?
Dopamine
 
Messages: 462
Inscription: 01 Mai 2005, 18:20

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 30 Juin 2014, 17:52

Ok je retire les histoires de 100 mètres et long cours, tirés par les cheveux.

Mais tu le dis toi même "on aura pas besoin de faire de longues études pour ça" ; c'est sans doute vrai.
Donc ne faisons que de toutes petites études pour comparer SMUR Vs Paramed et IADE Vs IDE...

Quant à savoir que l'IDE pose les VVP mieux que les médecins ; je dis que ça reste à démontrer.

Ce n'est pas pour rien que les médecins s'emmerdent à faire des études sur l'IOT ou la VVP en comparant tous les métiers ; c'est bien pour démontrer à quel point ils sont indispensables....

Quant à dire qu'on a le physique adaptés à l'épreuve, je dirais juste que certains ont écrit que:
"avec 80 % d'intervention en SMUR qui peuvent être couvertes par les compétences IDE ; donc pas besoin d'IADE"
et que malheureusement, personne n'a encore écrit :
"Avec 30 % d''intervention en SMUR qui peuvent être couverte sans compétence médicale, pas besoin de médecin".

La première phase a déjà été publiée... et les IADE poussés vers la sortie.

La seconde phrase vous parait une évidence, mais n'a jamais été écrite donc.... ça change pas.

Malgré les évidences de l'esprit, ce sont les évidences des écrits qui comptent...

Donc : Chronométre !
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Mister Hyde » 30 Juin 2014, 20:16

Il est des écrits notamment nous concernant qui dérangent beaucoup plus que les pratiques nous concernant aussi ... le silence est tellement pratique lui aussi!
Mais pour écrire donc publier dans notre domaine d'activité, il est de bonne guerre d'avoir des références médicales, conseiller scientifique et un media médical... :smiley_aanz: :smiley_aanz: :smiley_aanz:
Mister Hyde
 

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 01 Juil 2014, 00:18

Mister Hyde a écrit:Il est des écrits notamment nous concernant qui dérangent beaucoup plus que les pratiques nous concernant aussi ... le silence est tellement pratique lui aussi!
Mais pour écrire donc publier dans notre domaine d'activité, il est de bonne guerre d'avoir des références médicales, conseiller scientifique et un media médical... :smiley_aanz: :smiley_aanz: :smiley_aanz:


Il y a des supports un peu plus "paramédical" : AFISAR, Oxymag, les congres régionaux,... il y a aussi la révue "soins", l'infirmière magazine (je sais, c'est pas top..).

Il y avait aussi la bonne idée de la SOFIA....

Il y a Laryngo et les TIP dont les IADE ou les cadres IADE sont tuteurs....
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Mister Hyde » 01 Juil 2014, 10:24

L'anesthésie réanimation SMUR et les urgences, la gestion de la douleur, nos domaines d'activités, sont fondamentalement des disciplines médicales, jamais une publication ne pourra s'affranchir du droit de regard médical, au minimum un conseiller scientifique par exemple, à moins de se limiter à s'interroger sur l'influence de la couleur du calot ou le string de l'IBODE...et encore ça dépend de ce qu'on entend par droit de regard! :oops:
Mister Hyde
 

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Chingachook » 01 Juil 2014, 11:17

Bonjour à tous

Il est vrai que de la à s'affranchir de sa sainteté médicale, c'est un peu tôt.
Les thèmes cités sont difficiles à appliquer sans validation médicale en effet. On applique des protocoles ...

Mais qu'est ce qui pousse un iade à mettre en place ces protocoles, si ce n'est un travail de regroupement de données cliniques collectées en observant ton patient, ne serait-ce que de suggérer au doc l'application d'un protocole ... Ça peut être un début de problématique sur l'approfondissement d'un rôle propre. Un début de raisonnement clinique en quelques sortes au même titre que les IDE cliniciens. Ils ont mis en place ces dernières années des diagnostiques infirmiers, qui certes tournent autour de la mise en place d'un pédiluve ou capiluve ou encore les habitudes d'un patient pour aller à la selle ... Mais ils ont le mérite d'exister. Ils sont arrivés, à valoriser le rôle propre de lIDE au travers d'écrits, et ils ont même créés des Master en sciences infirmière qui, hélas ont été mis à mal et fermés pour motif économiques ( mais je ne vais pas parler de ce que je pense du contexte économique actuel, car je l ai fait dans un autre sujet de forum) . Mais hélas, à ce jour une IDE est toujours payée au lance pierre, par contre cette structuration de la profession peut contribuer à la revalorisation salariale, n'est ce pas le but de tous le monde de mieux gagner à vie ?

Il est impossible à ce jour de s affranchir d'une validation médicale, le problème est que cette validation est possiblement biaisée car si on apprend à lire à un esclave ... il y a un début de vent de révolte qui souffle.

Néanmoins les publications sur la pertinence d'application de protocoles sont peut être les premiers pas vers la mise en place de cursus permettant d'approfondir le rôle propre de l'iade.

Vous allez me dire, ta démarche scientifique est à des lieux du terrain et ne te sortira pas de la merde à 4 h du mat quand le doc sera parti se coucher et que tu as toute sa confiance pour endormir, le patient estomac plein poly pathologique, âgé qui est en train de nécroser son grêle et qu'on reprend pour la énième fois. Ce à quoi je répondrais que vous avez raison.

La dimension "pratique " du boulot est énorme et on est pas des scientifiques, mais rien ne nous empêche de structurer cette pratique, ce qui nous fera gagner en crédibilité et donc de la valeur ajoutée et marquera la différence avec un IDE formé sur le tas à la tête du patient pour nous remplacer ( encore le contexte économique, décidément c'est une sale maladie chez moi) ça permettra de renforcer notre exclusivité et avoir des armes supplémentaire quand celle ci sera de nouveaux mise à mal et à terme, des sous sous dans la popoche ...

Puis l idée du calot, faut voir la problématique, c,est vrai que ça peut paraître étrange, mais si en plus de la prémédication, ça contribue à diminuer l anxiété d'un patient coronarien, pourquoi pas ... À condition que cet écrit àit un but pour le patient et ne défende pas un côté purement esthétique. Peut être qu'un calot sympa en règle avec les contraintes hygiéniques du bloc, permettrait indirectement de consommer moins de médocs pour une induction en ayant réduit l anxiété du patient car ça apporte un côté humain à un lieu qui est loin de l être, et ça, c'est du rôle propre.

Bon par contre, le string de lIBODE, c'est le rôle propre de l IBODE et peut être le dévoile t elle loin du patient mais pour gérer l anxiété d'un autre protagoniste du bloc ... :okjesors:

Peut être que je suis beaucoup trop scientifique mais la transition entre métier et profession se fait par l'acquisition d'une déontologie ( ce n est pas de moi ...) et la déontologie s'acquiert avec des écrits. Des écrits qui rendent légaux la portique d,une profession et permet d, éviter les abus et autres glissement de tâche ( voilà le lien avec la pratique et le sujet du forum)
Chingachook
 
Messages: 52
Inscription: 16 Avr 2013, 14:37
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 01 Juil 2014, 13:02

+1.

Le premier pas vers l'émancipation médicale : c'est de le vouloir. Et de rentrer dans une démarche différente.
La manif' au ministére et le "je dois être mieux payé parce que j'ai fais 2 ans de plus" font partie de l'identité professionnelle des IADE... Mais je pense que ces élements si fort à la construction de notre corporatisme doivent céder le pas à une démarche plus intellectuelle et scientifique, à l'instar des médecins, pour mieux se détacher d'eux.

L'autre démarche c'est de s'impliquer dans les organisations "infirmiéres" (dans le sens de IADE) et non dans l'asservissement et le servitude aux congrés des MAR ; ou alors d'y être libres...

Les associations citées (AFISAR ou régionales) plus haut peuvent le permettre, à mon avis. Même timidement.
La SOFIA aurait pu le permettre si elle était née.
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Mister Hyde » 01 Juil 2014, 13:03

:deja_dehors: Voilà le lien et autres ficelles!

Le seul moyen est un statut à compétence médical a moins d'obliger à ce que que ces disciplines soit d'un autre domaine.

J'ai toujours pensé que nous avions une plus value par rapport aux sage femmes , l'accouchement est un acte naturel, l'anesthésie jamais.
Mister Hyde
 

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Yves Benisty » 01 Juil 2014, 14:17

Mister Hyde a écrit:J'ai toujours pensé que nous avions une plus value par rapport aux sage femmes , l'accouchement est un acte naturel, l'anesthésie jamais.

Que préférez-vous, un accouchement géré par un iade ou une anesthésie gérée par une sage-femme ?

P.S. : je n'ai pas la réponse, mais j'ai trouvé la question amusante...
Yves Benisty
 
Messages: 1963
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Mister Hyde » 01 Juil 2014, 14:46

Moi j ai une réponse à ton questionnement !
Sans sage femme (ni obstétricien) la mortalité périnatale (mère-enfant) tirerait certes la gueule (autrefois la mortalité infantile était compensée par l'itérativité de grossesses) mais sans anesthésiste la médecine ne pourrait compter que sur les comas ou autres intoxications et le sommeil. Accessoirement une ado peut mettre au monde un enfant dans les toilettes de son lycée sans l'aide de qui que soit sauf mère nature.

Tout ça pour dire que dans une des deux situations il existe un aspect toujours artificiel donc nécessitant l'intervention obligatoire d'un tiers .

Le côté "amusant" de l'histoire si tant est qu'il faille en trouver un, est que quand un conjoint aide à l'accouchement de sa partenaire à domicile on ne viendra pas l'attaquer ni pour exercice illégal ni pour non assistance à personne en danger et que l'IA bien que pratiquant de la médecine spécialisée par délégation n'en perçoit paradoxalement nullement les "avantages" (pognon, mousse etc...) ni les inconvénients (tribunaux sauf le pénal il faut le souligner) ou alors si anecdotiquement!

les IA pratiquent donc une sorte d'anesthésie "virtuelle", qu'on se le dise!

Bref nous sommes la Mère Nature de l'anesthésie, car -elle- ne demande rien ou si peu...les orgas IA et autres se reconnaîtront encore une fois!

Voilà un dossier pour la nouvelle orga IA en gestation...

PS Que les sage femmes se rassurent, il n'est aucunement question ici de dévaloriser leur savoir faire.
Mister Hyde
 

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Bruno huet » 02 Juil 2014, 13:48

Bonjour

Ta remarque est pertinente et c'est bien là la différence entre nos métiers.

Pour ce qui est des procédures, il faut savoir que les SF arrivent en 3 positions des plaintes indemnitaires ou pénales.

Pour ce qui est des IADE ils sont aussi mis en cause tant au pénale que indemnitaire ( civil ou administratif) mais ans comparaison avec les SF.

Dommage que ta thérapie n'a pas encore donnée satisfaction car tu en remets une couche.

Si tu veux être invité à la table des négociations pour faire bouger le mammouth, adhère à un syndicat, prends des responsabilités syndicales et investi toi autrement que de vomir sur tout le mondait ou crée un syndicat et on en reparle après.

Juste pour te donner de l'eau à ton moulin, je viens d'apprendre aujourd'hui lors d'une réunion au ministère que la para-médicalisation à Toulon a été retirée des expérimentations Berlan suite aux pressions des médecins mais aussi à la levée de bouclier des grandes organisations syndicales.
Comment se mettre une balle dans le pied !

Cordialement à toi
Avatar de l’utilisateur
Bruno huet
 
Messages: 906
Inscription: 27 Jan 2004, 00:27

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 02 Juil 2014, 17:35

Il y a une différence entre les SF et les IADE : la plus value de leurs compétences est publiée !!!!

Je cite : "Le journal médical The Lancet livre, preuves scientifiques à l’appui, un plaidoyer sans précédent pour la pratique de sage-femme. Tant dans les pays riches que pauvres, elle permettrait de sauver des milliers de vies, mais aussi d’améliorer considérablement la qualité des soins offerts aux femmes et à leurs enfants.
Dans un numéro consacré à cette question publié dimanche,le journal médical de réputation mondiale plaide pour un changement complet de paradigme."

Source :
http://m.ledevoir.com/societe/sante/411 ... ign=buffer
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Dopamine » 03 Juil 2014, 21:16

Capitaine Cousteau a écrit:Ok je retire les histoires de 100 mètres et long cours, tirés par les cheveux.

Mais tu le dis toi même "on aura pas besoin de faire de longues études pour ça" ; c'est sans doute vrai.
Donc ne faisons que de toutes petites études pour comparer SMUR Vs Paramed et IADE Vs IDE...

Quant à savoir que l'IDE pose les VVP mieux que les médecins ; je dis que ça reste à démontrer.

Ce n'est pas pour rien que les médecins s'emmerdent à faire des études sur l'IOT ou la VVP en comparant tous les métiers ; c'est bien pour démontrer à quel point ils sont indispensables....

Quant à dire qu'on a le physique adaptés à l'épreuve, je dirais juste que certains ont écrit que:
"avec 80 % d'intervention en SMUR qui peuvent être couvertes par les compétences IDE ; donc pas besoin d'IADE"
et que malheureusement, personne n'a encore écrit :
"Avec 30 % d''intervention en SMUR qui peuvent être couverte sans compétence médicale, pas besoin de médecin".

La première phase a déjà été publiée... et les IADE poussés vers la sortie.

La seconde phrase vous parait une évidence, mais n'a jamais été écrite donc.... ça change pas.

Malgré les évidences de l'esprit, ce sont les évidences des écrits qui comptent...

Donc : Chronométre !


Il est vrai que les évidences des uns, ne sont pas celles des autres. Elle peuvent néanmoins être expliquées pour que ceux qui ne les réalisent pas finissent par les comprendre.

Concernant l'histoire des pourcentages, je donne aussi souvent la même réponse. Si on remet en cause la présence des IADE sur du SMUR et pour des chiffres de sorties "non vitales", on peut aussi remettre en cause la présence infirmière (tout court), médicale et même... ambulancière.

Ce que j'ai aussi du mal à avaler dans tout cela, c'est qu'on jure ses grands Dieux qu'on veut faire des économies et qu'on ajoute des vecteurs sous équipés (on ressort le coup des moto d'urgence) avec juste un médecin. Le conducteur du deux roue n'est sensé que conduire. Je crois que c'est en test sur la région parisienne.
Dopamine
 
Messages: 462
Inscription: 01 Mai 2005, 18:20

Re: SMUR : Exercice illégal de la médecine par des infirmièr

Message non lude Capitaine Cousteau » 03 Juil 2014, 21:23

Je suis d'accord pour la remise en cause des autres acteurs.... Réfléchir à la place de l'IADE, c'est une bonne chose. Mais il faut aussi réfléchir à la place du médecin (C'est même une priorité).
Pas le CCA : je pense que si on retire le Dr ou l'IDE/IADE ; il faut garder le CCA.

Et effectivement, l'essai des SMUR sur deux roues à Paris en ce moment n'a aucun sens (d'après moi). D'autant qu'on explique que la paramédicalisation n'a pas montré de plus value avant sa mise en place, mais on change de vecteur sans faire d'étude (l'arroseur devrait être arrosé).
Capitaine Cousteau
 
Messages: 762
Inscription: 19 Mai 2010, 21:19
Année de diplôme IADE: 0

PrécédenteSuivante

Retourner vers SMUR / SSSM / Matériel / Techniques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité