Mise en place du système LMD...

L'actualité de la profession et son évolution

Modérateurs: Marc, Jemel

Mise en place du système LMD...

Message non lude Jemel » 23 Juil 2007, 14:09

Sur www.infirmier.com

Le 22 Juillet 2007 - (CEFIEC) : La Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Mme Roselyne BACHELOT-NARQUIN recevra en personne les représentants du CEFIEC le jeudi 11 octobre 2007 à 19h30, répondant ainsi à la demande d’audience émise par notre organisation.

Le CEFIEC tient à exprimer sa satisfaction quant à la prise en compte de sa demande et prend acte de la volonté de la ministre de traiter les dossiers ayant trait aux formations infirmières et cadres de santé dans un esprit de concertation.

Les sujets évoqués lors de l’entrevue porteront prioritairement sur :

1. l’universitarisation des formations infirmières et cadres de santé
- mise en place du nouveau programme de formation et du cursus double diplômant (Diplôme d’Etat + Licence)
- l’obtention d’un master niveau 2 pour les titulaires d’un diplôme cadre de santé et pour les infirmières spécialisées (ou en pratiques avancées).

2. la représentation du CEFIEC au sein du Haut Conseil des Professions Paramédicales

3. les difficultés rencontrées par nos adhérents concernant la délivrance de l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence (AFGSU) niveau 2

Par ailleurs seront également évoqués, via la remise d’un dossier constitué par l’association, la question du transfert de compétences Etat / Conseils Régionaux dans la gestion des instituts de formation ainsi que la question de la gouvernance des instituts de formation paramédicaux récemment réformée.
Avatar de l’utilisateur
Jemel
Donateur 2013
 
Messages: 780
Inscription: 11 Déc 2005, 10:32
Localisation: Dijon
Année de diplôme IADE: 0

Message non lude heliosvp » 23 Juil 2007, 21:54

Bizarre : Master 2 pour les cadres !!

Le programme de formation des cadres de santé ne semble pourtant pas correspondre aux European Credit Time (ECT) sur lesquels sont basés le principe du LMD.

10 mois d'études pour passer d'une éventuelle license (IDE) en Master 2.
Ca me parait bizarre ou alors c'est de l'excellente négociation non ????
Avatar de l’utilisateur
heliosvp
 
Messages: 218
Inscription: 24 Mar 2006, 17:47
Localisation: ça dépend des jours
Année de diplôme IADE: 2004

Message non lude bidule » 23 Juil 2007, 23:20

Ben non, c'est un projet managé par des cadres surtout...
Avatar de l’utilisateur
bidule
 
Messages: 570
Inscription: 18 Nov 2003, 01:14
Année de diplôme IADE: 1999
Poste occupé actuellement: Périph

Message non lude samjey » 24 Juil 2007, 09:26

ca devait pas etre un rendez vous avec tout les syndicats?

la CEFIEC joue pour elle ou pour nous? sur les 3 points 2 la concerne... et puis c'est qui la CEFIEC?
samjey
 
Messages: 42
Inscription: 10 Oct 2006, 19:55

Message non lude HeartBeat » 24 Juil 2007, 11:51

Elle est bonne celle là, 9 mois d'études et te voilà verni d'un master niveau 2... Finalement j'aurais dû faire le concours de cadre... Pfff obligé, ce sont des cadres qui sont allés négocier ce truc non ?
Avatar de l’utilisateur
HeartBeat
 
Messages: 619
Inscription: 01 Juin 2007, 19:54
Localisation: Alsace
Année de diplôme IADE: 2009
Autre info: IADE - Bloc Pluridisciplinaire

Message non lude Axelbeni » 24 Juil 2007, 17:58

Encore une fois, une partie des IDE de nos rangs (les cadres) prêchent pour leur paroisse. Si la tendance se confirme, il serait peut être temps de reflechir non plus à une unité de tous les IDE mais de nous (les IADE) distinguer de cette profession. Malheureusement, nos 9000 voix se feront plus entendre que cette mascarade de négociation.

A méditer après la colère
Axelbeni
 
Messages: 22
Inscription: 05 Juin 2006, 20:59
Localisation: Bourgogne

Message non lude heliosvp » 24 Juil 2007, 19:08

Que l'on aime ou pas la CNI, je trouve ce document (lien ci dessous) assez interessant, notamment, la derniere page avec le tableau comparatif des formations infirmieres et les ECT.

http://www.coordination-nationale-infir ... %20lmd.pdf
Avatar de l’utilisateur
heliosvp
 
Messages: 218
Inscription: 24 Mar 2006, 17:47
Localisation: ça dépend des jours
Année de diplôme IADE: 2004

Message non lude ribosome » 24 Juil 2007, 20:02

oui ça tient la route leur présentation!
Avatar de l’utilisateur
ribosome
Donateur Laryngo 2008
 
Messages: 73
Inscription: 01 Fév 2006, 16:29

Message non lude Jemel » 24 Juil 2007, 22:21

Ce tableau est génial!! Je vote avec les deux mains!!
Avatar de l’utilisateur
Jemel
Donateur 2013
 
Messages: 780
Inscription: 11 Déc 2005, 10:32
Localisation: Dijon
Année de diplôme IADE: 0

Message non lude bidule » 24 Juil 2007, 22:49

Je suis aussi de cet avis... Si ce genre d'équivalence peut s'avancer, ca me semble tout a fait interessant pour nous !

C'est quoi ces crédits Master et Crédits Doctorat ?
Avatar de l’utilisateur
bidule
 
Messages: 570
Inscription: 18 Nov 2003, 01:14
Année de diplôme IADE: 1999
Poste occupé actuellement: Périph

Message non lude waffi » 25 Juil 2007, 09:38

Bonjour,

Ce tableau est très clair et plaisant, toutefois je reste septique car il me semble que le DE ( IDE ) a toujours été reconnu BAC + 2 car le volume de stages n'était pas pris en considération. Me trompe-je ?
Avatar de l’utilisateur
waffi
 
Messages: 98
Inscription: 02 Juin 2006, 15:19
Localisation: Aisne, Saint-Quentin
Année de diplôme IADE: 2008
Poste occupé actuellement: bloc, SMUR

Message non lude dany24 » 25 Juil 2007, 12:53

De toute facon, ca n'est "qu'un" tract syndical... donc a prendre avec des pincettes...

Ceci dit, n'etant pourtant pas spontannément très motivée par les syndicats, j'admet que ce genre de proposition semble aller dans le bon sens pour nous en effet, et je vais relayer cette info largement autour de moi...

Esperons que la CNI saura donner suite...
Avatar de l’utilisateur
dany24
 
Messages: 163
Inscription: 13 Avr 2003, 12:00

Message non lude heliosvp » 25 Juil 2007, 16:19

Pour celles et ceux qui se demandent comment fonctionne le systéme des crédits européens:


http://www.univ-bpclermont.fr/lmd/lmd.p ... esentation


Quand on lit les modalités de calcul des crédits rueopéens, on se demande comment vont faire les cadres pour passer Master 2 !!!!
Avatar de l’utilisateur
heliosvp
 
Messages: 218
Inscription: 24 Mar 2006, 17:47
Localisation: ça dépend des jours
Année de diplôme IADE: 2004

Message non lude dany24 » 25 Juil 2007, 16:50

Pour être plus claire

Les crédits représentent un volume d’heures de travail en cours, travaux dirigés ou pratiques. Ils peuvent également valider un stage. Ils sont transférables en France et en Europe et définitivement acquis. On peut par conséquent les capitaliser.
Avatar de l’utilisateur
dany24
 
Messages: 163
Inscription: 13 Avr 2003, 12:00

Message non lude Jemel » 26 Juil 2007, 20:17

Le 26 Juillet 2007 - (APM International) : La ministre de la santé Roselyne Bachelot ouvrira en septembre une concertation sur l'intégration de la filière infirmière au système Licence-Master-Doctorat (LMD), a-t-on appris mercredi auprès du gouvernement.

Lors de la discussion du projet de loi sur l'université à l'Assemblée nationale, la ministre de la recherche a été une nouvelle fois interpellée mercredi par les députés sur la position du gouvernement quant à l'intégration des filières paramédicales et sage-femme au système LMD.

A propos des études infirmières et du LMD, Valérie Pécresse a transmis un message de la part de Roselyne Bachelot assurant que "les engagements de campagne du président de la République seront tenus".

Roselyne Bachelot "ouvrira dès septembre la concertation sur l'intégration des cursus dans le cadre du LMD", a annoncé Valérie Pécresse.

Les députés avaient déjà débattu longuement sur cette question dans la nuit de mardi à mercredi lors de la présentation d'amendements proposant l'intégration des diplômes paramédicaux et de sages-femmes dans le cursus universitaire LMD. Les amendements avaient été finalement retirés après un long débat et les députés attendaient pour mercredi une réponse du gouvernement.

La Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers a diffusé mercredi dans la journée un communiqué pour rappeler qu'elle attendait "toujours des engagements du ministère de la santé sur la filière infirmière" et qu'elle se réjouissait de voir que ce débat "passionnait" l'Assemblée nationale.
Avatar de l’utilisateur
Jemel
Donateur 2013
 
Messages: 780
Inscription: 11 Déc 2005, 10:32
Localisation: Dijon
Année de diplôme IADE: 0

Message non lude Maxime » 29 Juil 2007, 17:22

Le 28 Juillet 2007 - (CEFIEC) : Dans le cadre de l’étude du projet de loi portant sur la réforme des universités à l’Assemblée Nationale, les députés ont abordé la question de l’intégration des formations paramédicales dans le système LMD lors des séances des 24 et 25 juillet.

Lors de ces échanges, les parlementaires ont en effet examiné un amendement de la commission des affaires culturelles ainsi qu’un amendement porté par le groupe socialiste visant à favoriser cette intégration.

Malheureusement, et malgré un accord de principe de l’ensemble des députés sur l’intérêt de la mesure, ces amendements n’ont pas été adoptés, les parlementaires « souhaitant se laisser le temps de la réflexion ». Pour autant, les députés ont convenu de mettre en place une mission d’information parlementaire afin d’étudier le sujet en profondeur.

Par ailleurs, en date du 25 juillet, la Ministre de la santé Roselyne BACHELOT-NARQUIN par la voix de la Ministre de l’Enseignement Supérieur Valérie Pecresse s’est engagé devant les députés à entamer « une concertation dès septembre 2007 sur l’intégration des cursus paramédicaux dans le LMD ».

Face à cette situation, le CEFIEC se félicite que la représentation nationale affirme sa volonté d’intégrer nos formations dans le système LMD. Si nous regrettons que ces débats n’aient pu aboutir, nous avons pris acte de l’engagement de madame la Ministre de la santé.

Le CEFIEC, principale organisation représentative de l’appareil de formation des infirmières et cadres de santé, continuera à assumer sa mission de force de propositions sur ce dossier. Par conséquent, nous sommes prêts à discuter avec la commission des affaires sociales pour une mission d’information, si celle-ci, comme nous le souhaitons, voit le jour. Par ailleurs, lors de notre rencontre avec Madame la Ministre de la santé prévue le 11 octobre prochain, nous ne manqueront pas de rappeler la volonté de nos 369 instituts de formation adhérents de voir aboutir ce dossier, afin de faire évoluer nos professions et d’apporter le meilleur service de soins possible à nos concitoyens.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6331
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude Christophe.Leroy » 01 Aoû 2007, 22:09

Pour ceux qui veulent aller jeter un coup d'oeil sur le site "syndicat-infirmier"(et ils viennent de laisser un message de plus sur le forum...),il y a une lettre du Dir.de Cabinet du Ministere de la Santé qui vaut son pesant de cacahuètes... :bigun2: En gros pour la LMD , il faut en parler avec tout le monde et pendant des années pour essayer ...de ne pas trouver de solutions :fiuu .Bref si je me laissais aller je parlerai d'enculade de mouches(ooops).
Allez,faut pas désespérer,la rentrée sera chaude :colere:
Bachelot,y'en a déjà plein l'dos :accord:
Christophe.Leroy
Donateur Laryngo 2008
 
Messages: 606
Inscription: 24 Mai 2006, 17:37
Localisation: Poitiers

Message non lude Maxime » 02 Aoû 2007, 10:52

Le 01 Aout 2007 - (APM International) : Le ministère de la santé souhaite disposer d'une analyse exhaustive des conséquences d'une éventuelle réforme adaptant le cursus licence-master-doctorat (LMD) aux études paramédicales, avant d'engager un tel processus, a-t-il indiqué dans une lettre de cadrage adressée aux organismes représentant les instituts de formation et les étudiants.

Dans cette lettre du 25 juillet, dont l'APM a eu copie, le ministère de la santé précise à ces derniers les modalités du "processus de réforme et de reconnaissance des diplômes paramédicaux" au regard du dispositif LMD, dans le cadre de la concertation annoncée par la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, qui doit débuter en septembre.

Avant d'engager une telle réforme, le ministère juge "indispensable de disposer d'une analyse exhaustive préalable des conséquences d'une telle mesure" et considère qu'elle doit "s'inscrire dans un calendrier pluriannuel qui permettra de prendre en compte les étapes indispensables à sa préparation", sans donner de calendrier prévisionnel de mise en oeuvre.

"La démarche devra déboucher sur des propositions concrètes et réalistes", explique le ministère, qui estime que la rénovation des formations concernées "exigera de revoir l'ensemble des conditions d'exercice de l'activité paramédicale: organisation et nouvelle répartition des actes, allongement de la durée d'activité, temps de travail...".

Le ministère propose de "saisir les inspections générales compétentes", qui consulteront les acteurs concernés et devront "dresser un état de toutes les incidences du processus sur l'offre en professionnels de santé formés, sur les conditions d'exercice ainsi que sur la situation des instituts et écoles de formation des paramédicaux et des sages-femmes, en vue de les insérer dans le dispositif global intégrant le cadre universitaire".

Le ministère suggère ensuite de poursuivre, dans la concertation, les travaux de rénovation des diplômes déjà engagés, notamment ceux d'infirmier, d'infirmier de bloc opératoire (Ibode) et de sage-femme, et de les étendre le cas échéant aux autres diplômes paramédicaux concernés.

Une mission composée de conseillers généraux des établissements de santé serait parallèlement chargée de mener "une analyse comparative des études paramédicales et des études de sage-femme au sein de certains pays de l'Union européenne et d'Amérique du Nord (...)".

Le ministère souligne que l'Observatoire national de la démographie des professions de santé (ONDPS), l'Observatoire national des emplois et des métiers de la fonction publique hospitalière (ONEMFPH) et la Haute autorité de santé (HAS) seront associés à ces travaux, dans la mesure où ils mènent des expérimentations sur les métiers émergents dans les filières de santé ou de soins.

Un rapport sur l'intégration du LMD aux études médicales et pharmaceutiques, établi en juillet 2006 par le Pr Christian Thuillez, doyen de la faculté de Rouen, avait proposé plusieurs pistes pour la mise en oeuvre d'un nouveau cursus, dans l'hypothèse d'une application des mesures dès septembre 2007, rappelle-t-on.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6331
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude Christophe.Leroy » 02 Aoû 2007, 19:03

La lettre en date du 25 juillet est vraiment "commentnoyerunpoissondansl'eautoutenpromettantlalunequiresteralàouelleest". :colere:
Christophe.Leroy
Donateur Laryngo 2008
 
Messages: 606
Inscription: 24 Mai 2006, 17:37
Localisation: Poitiers

Message non lude KtKo » 03 Aoû 2007, 13:58

En même temps, une réflexion et un état des lieux de la situation actuelle parait quand même logique avant de foncer tête baisser dans des objectifs qu'ils ne pourraient pas tenir ou bien dans des objectifs délibérement sous-évalués.
La profession à besoin d'autre chose que de simples petites mesurettes qui ne feraient que diminuer la température mais sans réellement éteindre le feux...
Faire le point sur la profession devrait quand même être rapidement à notre avantage, surtout si, comme aime à le faire ROA, on la compare à celle des nord-américains...
Avatar de l’utilisateur
KtKo
 
Messages: 152
Inscription: 09 Nov 2005, 19:49

Suivante

Retourner vers Vie professionnelle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité