Anesthésie du patient à risque cardiaque

L'actualité de la profession et son évolution

Modérateurs: Marc, Jemel

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude Afudsa » 20 Déc 2017, 14:54

nfkb a écrit:D'ailleurs je trouve qu'on a tendance à penser un peu vite PM -> avoir un aimant à dispo alors qu'on ne sait pas toujours ce que fait l'aimant avec le PM. Quelle est votre pratique à ce sujet ?

Celle-là :???: et contrôle systématique du PM post op.
Pour le reste du doc, j'ai 2 petites suggestions d'ajouts :
- tu parles de réchauffement per op, mais pas de monitorage de la température (alors que tu préconises de surveiller à peu près tout le reste...)
- la fin me semble un peu abrupte. J'aimais bien les take-home messages, mais peut être les formules-tu oralement ?

Merci en tous cas pour ta démarche !
Afudsa
Donateur 2012
 
Messages: 62
Inscription: 24 Mar 2012, 10:30
Localisation: Sur le méridien de Greenwich
Année de diplôme IADE: 2014
Poste occupé actuellement: Apprenti

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude Yves Benisty » 20 Déc 2017, 15:11

J'aime bien l'idée des messages simples à la fin, « si vous oubliez tout, essayez de vous souvenir que... »

Pareil pour les défibrillateurs implantables. Aimant, défibrillateur du service dans la salle, bistouri bipolaire, bonne plaque bien placée, éviter les longues séquences de coagulation. Il me semble qu'il y a des modes d'utilisation du bistouri plus dangereux que d'autres.

Pareil que BoingBoing pour l'HTA, éviter les montagnes et les vallées, et surtout les vallées.

De mémoire, l'aimant passe le PM en asynchrone, mais il me semble que sur un bon nombre de PM, la fréquence des impulsions renseigne sur l'état de la batterie. Donc disposer de la carte du PM et éventuellement rechercher l'information auprès du fabricant.

De mémoire aussi, une pathologie qui pose des problèmes est le rétrécissement aortique. Parce que si j'ai bien compris, en cas de soucis, on a assez peu de solutions. Le remplissage est dangereux, les vasoconstricteurs sont dangereux, les inotropes positifs sont dangereux...
Yves Benisty
 
Messages: 1948
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude didie » 20 Déc 2017, 19:39

Oui les take-home messages, ce qu'il faut retenir pour la pratique quotidienne c'est utile (une diapo à la fin).
D'ailleurs... :
Pour les défibrillateurs il faut l'aimant et le déf. Pour les pace-maker, il ne faut rien prendre de particulier ??
Une visite chez le cardiologue est elle nécessaire après interventions chez ce type de patients ?
Avatar de l’utilisateur
didie
 
Messages: 79
Inscription: 05 Jan 2015, 19:06
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: icielà

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude BoingBoing » 20 Déc 2017, 22:18

didie a écrit:Pour les défibrillateurs il faut l'aimant et le déf. Pour les pace-maker, il ne faut rien prendre de particulier ??
Une visite chez le cardiologue est elle nécessaire après interventions chez ce type de patients ?


Pour un DAI = aimant désactive la défibrillation & perte mode asynchrone
PM = aimant le passe en mode asynchrone

La visite chez cardio s'impose si changements de modes en préop ou perop pour ré-régler; après il me semble que non nécessaire si on n'a rien fait dessus et que le matos n'a pas dysfonctionné ( pas de stimulation inappropriée).
BoingBoing
 
Messages: 166
Inscription: 27 Juil 2016, 20:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA 2e année

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude Maltese » 30 Déc 2017, 17:23

Pour aller plus loin sur l'influence de la curarisation sur le BIS:

Une étude qui montre en effet l'abaissement du BIS chez le patient curarisé éveillé
http://www.sarasotaanesthesia.com/readi ... %20NMB.pdf

Et une seconde, plus rassurante, qui montre que cette influence s'estompe chez le patient bien endormi, réfutant à la fois l'influence "artificielle" d'un artefact EMG ET une potentialisation de l'hypnose par la curarisation.
https://pdfs.semanticscholar.org/d824/8 ... 711100.pdf

Je reste très en dehors du sujet initial... Dites moi s'il est préférable d'ouvrir un nouveau topic ?
Maltese
 
Messages: 28
Inscription: 25 Sep 2015, 03:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Sau/SMUR

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude Yves Benisty » 31 Déc 2017, 14:17

Maltese a écrit:Une étude qui montre en effet l'abaissement du BIS chez le patient curarisé éveillé
http://www.sarasotaanesthesia.com/readi ... %20NMB.pdf

Ahemmm... La lecture de cette étude ne vous fait pas tousser ? Alors, les auteurs ont accepté sans contrainte d'être curarisés conscients, avec deux curares, sans aucun autre médicament, et avec un bras isolé de la circulation par gonflage d'un brassard à pression artérielle avant l'injection du curare (et maintenu gonflé pendant la durée de l'expérience).
Yves Benisty
 
Messages: 1948
Inscription: 27 Mar 2004, 16:39
Localisation: ici

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude BoingBoing » 31 Déc 2017, 14:40

Si, si, cela me fait me poser des questions sur le niveau de dévouement déraisonnable de certains anesthésistes (ils faisaient ça entre gens de bonne compagnie, c'est a dire les anesthésistes eux mêmes).
BoingBoing
 
Messages: 166
Inscription: 27 Juil 2016, 20:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA 2e année

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude Maltese » 01 Jan 2018, 18:10

Hmmmm je suppose qu'ils trouvaient quelque peu licencieux de mandater les victimes de torture (Uruguay sur, CIA ?) pour ce genre d'étude ? :smt026

Il semblerait que pour certains, curare et ventilation mécanique soient de bons ingrédients de "team building".
Je suis sceptique...
Dernière édition par Maltese le 01 Jan 2018, 21:58, édité 1 fois.
Maltese
 
Messages: 28
Inscription: 25 Sep 2015, 03:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Sau/SMUR

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude BoingBoing » 01 Jan 2018, 21:05

Sceptique, j'espère ;)
BoingBoing
 
Messages: 166
Inscription: 27 Juil 2016, 20:01
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: EIA 2e année

Re: Anesthésie du patient à risque cardiaque

Message non lude Maltese » 01 Jan 2018, 21:59

Correction faite ! :CAAO8XFQ:
Maltese
 
Messages: 28
Inscription: 25 Sep 2015, 03:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: Sau/SMUR

Précédente

Retourner vers Vie professionnelle

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité