Pour les IADE c'est déjà demain

L'espace de communication offert aux représentants nationaux de notre profession

Modérateur: Marc

Pour les IADE c'est déjà demain

Message non lude bruno.franceschi » 28 Juin 2010, 08:08

Pour les IADE c’est déjà demain.

Premier round, trêve estivale…..

Dernières insultes à la profession le 25 juin lors de l’ultime séance de négociation, concertation, table ronde, on ne sait plus comment qualifier la mascarade ou plutôt si, négation ; négation de nos revendications, de la réalité de nos vies professionnelles respectives, du mouvement sans précédent que nous avons chacun vécu, construit, parfois dans la douleur, mais souvent dans de très spontanés et beaux élans de fraternité et d’union. Nous nous sommes rapprochés les uns des autres au sein d’une équipe, d’un hôpital d’une région pour nous retrouver tous ensemble à Paris pour nos mémorables journée d’actions nationales, sans oublier « les assignés » qui nous ont permis de faire tout cela ; je pense à eux car je sais qu’ils auraient eux aussi aimé être de la « fête ».
Nous avons appris à nous connaître, dans l’adversité et la solidarité, l’écoute et l’humilité, cela forge et noue des liens solides.
Plus rien ne sera comme avant.

Si nous ne devons retenir qu’une seule chose c’est cela, nous ne sommes qu’un, la profession est une et indivisible toute entière mobilisée contre Madame Bachelot et son système, contre son cynisme et son mépris ; si certains (minoritaires) ont décidé de quitter « la famille », pendant la bataille, ils mesurent aujourd’hui l’étendue de leurs erreurs, et de leur manque de lucidité face à une administration passée maître dans l’art de ne pas tenir ses engagements, experte en division. Nous sommes trop intelligents pour les bannir à jamais, leur avenir est entre leurs mains, si tant est que la vanité les abandonne.
Ce mouvement n’appartient à personne, je l’ai déjà dit, mais à tous.
En trois mois, certains se sont investis tant et tant que je me dois de les saluer et de leur témoigner mon admiration, certains dans la lumière, d’autres dans l’ombre, tous ont apportés leur pierre à cet édifice.
Ce combat, car c’est un combat, est dur et long (je vous l’avais dit dès le début) ; c’est un affrontement bloc contre « bloc » si j’ose dire.

Je profite donc de ce post pour vous saluer tous et vous dire bravo. Chapeau bas à ma « famille ».

Madame Bachelot pour les IADE c’est déjà demain ; reposez-vous, Madame, votre rentrée sera marquée par le début du deuxième round des IADE, et ce sera comme toujours grand, tonitruant, et coloré. A un petit détail près, nous sommes déjà opérationnel; alors c’est quand vous voulez et ou vous voulez, ou plutôt l’inverse c’est quand nous voulons et où nous voulons, car contrairement au apparences c’est vous qui avez le dos au mur.
Nous sommes mobilisés, unis, fort et d-é-t-e-r-m-i-n-é-s.
Mieux vaut mourir debout, que vivre à genoux !

Pour les IADE c’est déjà demain, en perspective l’AG du 11 septembre, et la journée de mobilisation nationale du 23 septembre veille des journées IADE de la SFAR, soit 700 IADE d’ores et déjà à Paris (remerciements au labos et aux formations locales pour cette économie de frais de transport).

Je vous soumets mes propositions pour la rentrée, elles ne sont que des idées que je verse au débat et n’ont que cet objectif.

Chaque collectif doit préparer cette AG pendant l’été.
Cette AG doit être une AG de réflexion (sur les revendications), de décisions et d’élaboration d’actions à venir notamment, 23 septembre.
Je propose pour être efficace un travail en commissions puis une mise en commun/restitution, avant d’arrêter nos positions revendicatives et « événementielles ».
Tout doit être bouclé le 11 au soir il y a donc un gros travail de préparation en amont à fournir.

Après les EGAR (Etats Généraux de l’anesthésie Réanimation) de la SFAR en juin, faisons de cette journée les EGIADE (Etats généraux des IADE) en septembre.

Nous connaissons nos revendications mais ne faut-il pas les travailler plus en profondeur ?

Pour cela chaque collectif doit déterminer assez rapidement les représentants qu’il enverra à cette réunion nationale ; ces représentants sollicitent pendant l’été les IADE qu’ils représentent, pour colliger leurs avis sur les sujets qui seront traités.
Ils seront ainsi LA voix des IADE qu’ils représentent.
Pour ceux qui se porteront volontaires pour cette mission, il y a donc du pain sur la planche, qu’on se le dise…..

Voici les sujets que je mets en débat, ils regroupent nos revendications, et l’action, j’envisage donc 6 commissions auxquelles devront participer au moins un IADE des gros collectifs régionaux.
• Commission qualification professionnelle : master pré et post 2012 ; comment gérer le stock notamment…
• Commission grille salariale : niveau à obtenir et sur quelle architecture de grille, sur quelles reprises d’ancienneté….
• Commission IADE post 2002 : bien sûr en relation avec la commission grille précédente, car tout doit être articulé et cohérent
• Commission pénibilité et conditions de travail
• Commission exclusivité de compétence : mais pas seulement, il faut traiter la menace des coopérations entre professionnels de santé sous l’angle sécurité en anesthésie
• Commission action qui traitera du 23 mais aussi du quotidien dans les blocs (mode d’action sur le lieu de travail)


Je répète que ces idées sont mises en débats et n’ont pour objectif que de construire ensemble NOTRE rentrée. Alors à vos neurones, dendrites et autres axones car le mouvement c’est vous.

Passez tous de bonnes vacances, reposez vous, ressourcez-vous, pensez à vos proches car ils sont votre force au quotidien, revenez en forme, nous aurons de l’énergie à dépenser ensemble.
Je sais qu’elle ne nous fait jamais défaut.

Amicalement à tous.


Bruno FRANCESCHI, pour le collectif IADE UFMICT-CGT
bruno.franceschi
 
Messages: 130
Inscription: 21 Mar 2010, 23:30

Retourner vers La tribune

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron