18 MAI : LES MEDIAS

Stockage et recensement pour consultation des sujets qui ne font plus partie des discussions en cours, mais de notre mémoire collective....

Modérateurs: Marc, Jemel

Message non lude Allmann » 23 Mai 2010, 11:22

elle sera en ligne a partir de 15 h a priori, on ira voir !
Avatar de l’utilisateur
Allmann
 
Messages: 387
Inscription: 11 Fév 2010, 22:06
Localisation: un peu partout

Message non lude mandragore » 23 Mai 2010, 11:42

Il me semble que tete avait entamé des etudes d'IDE....ce pour quoi ,notre cause lui est famillière.

Quant à demoiselle bravo....elle est alcolo,voire toxico....mais très loin d'etre intello!!!
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude lady nightingale » 23 Mai 2010, 12:18

en même temps il n' y a qu'à lui comparer le statut d'un instit un prof un agregé et un prof universitaire peut être que çà lui parlera
Avatar de l’utilisateur
lady nightingale
 
Messages: 476
Inscription: 22 Sep 2005, 17:40
Localisation: nord de france
Année de diplôme IADE: 2005

Message non lude mandragore » 23 Mai 2010, 12:24

la dame bravo était prof....mais c'était dans une vie anterieure....avant alcoolisation massive...du coup les souvenirs...ils sont flous!
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude jaja » 23 Mai 2010, 17:53

T'es sûre que c'est tete ? Parce que kamini lui il étais IDE c'est sur ( il bossait en psy)
Avatar de l’utilisateur
jaja
 
Messages: 382
Inscription: 18 Mar 2010, 19:32
Localisation: pays du rouge qui tache

Message non lude mandragore » 23 Mai 2010, 19:22

exact kamini ,lui luttait la nuit contre les attaques au catana :carton2: et multiples agréssions dont sont parfois victimes nos amis et collègues de psy!
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude mandragore » 23 Mai 2010, 20:04

trouvé sur espace infirmier.com:





18/05/2010

Infirmières anesthésistes:
les négociations s'arrêtent en pleine voie



Pendant cinq heures, ce mardi, environ 2000 Iade ont bloqué la gare Montparnasse, à Paris. Un changement de parcours décidé par les manifestants pour protester contre le refus du ministère de la Santé de les recevoir. La grève a été suivie massivement.


Plus de photos ici.

«C'est dingue de voir jusqu'où il faut aller pour pouvoir se faire entendre! Tout ça pour simplement essayer d'obtenir de vraies négociations», s'exclame, dépitée, Stéphanie, infirmière anesthésiste à l'Hôpital européen Georges-Pompidou (Paris). Il est 16h40 et la gendarmerie mobile s'apprête à charger pour déloger les Iade restés sur les rails après la réponse donnée par l'équipe du ministère dans l'après-midi: pas de nouveaux engagements, si ce n'est la promesse orale de deux nouvelles réunions les 3 et 15 juin (lire encadré ci-dessous). Alors que les négociateurs (CGT, Snia, Sud et membres des collectifs Iade non-syndiqués) appelaient à quitter les lieux pour éviter des heurts, une grande partie des soignants ont décidé de poursuivre le bras de fer en pleine voie.

Quelques minutes après, les forces de l'ordre commencent à rompre le sit-in entrepris par une grande partie des manifestants. L'évacuation durera plus d'une heure. Parfois dans les cris et la douleur, comme pour cette infirmière prise d'un malaise après avoir été tirée par le bras, qui a repris connaissance un moment plus tard après l'intervention d'un collègue.

«J'ai vu une fille se faire tirer les cheveux, des gars se sont fait traîner sur les rails», témoigne Olfa, Iade du CHRU de Lille. «Ils m'ont pincé comme des chiens», s'agace un autre soignant. Aux charges de la gendarmerie répliquent des poussées des infirmiers, qui culmineront lors de la sortie des derniers manifestants par une bousculade sous les jets d'oeufs et de Betadine.

Certaines interventions seront nettement plus courtoises. «Je vous raccompagne», annonce en souriant un gendarme qui guide de son bouclier une soignante vers la sortie des voies. Une autre infirmière, portée manu militari, demande au fonctionnaire anti-émeute de faire attention aux rails sur lesquels il risque de trébucher...

Montée en puissance

Il n'y aura pas de gaz lacrymogènes lancés sur les manifestants, comme voici quelques semaines à Montpellier, mais cette quatrième journée d'action marque un nouveau gain de tension dans le mouvement amorcé le 11 mars dernier. Elle s'est traduite par une montée en puissance: 2500 manifestants à Paris sur 7700 Iade (1200 selon la préfecture de police), et des taux de grèves supérieurs à 90% dans de très nombreux services.

Les causes du ras-le-bol mis en avant par les infirmières anesthésistes sont multiples. D'abord, la crainte de perdre un jour l'exclusivité de leurs compétences, par exemple via des diplômes universitaires accordés aux IDE ou Ibode (de type «DU intubations», imagine avec inquiétude une manifestante) ou la validation des acquis de l'expérience.

Ensuite, les incertitudes quant à la reconnaissance d'un niveau master (bac +5). Roselyne Bachelot, dans une lettre du 4 mai adressée à Marie-Ange Saget, la présidente du Snia, estimait: «Je ne doute pas que nous y parviendrons, et ce avant la fin de l’année 2010.» Reste à en préciser clairement les contours.

Troisième enjeu majeur: les revalorisations salariales prévues dans le protocole du 2 février dernier (1), peu à même, selon les manifestants, de donner envie aux infirmières de choisir la spécialisation d'anesthésiste. En 1993, «une bonification indiciaire de 41 points marquait la différence avec le métier d'infirmier de soins généraux, a répondu le 6 mai Marie-Ange Saget à Roselyne Bachelot. En 2002, [cette bonification] n'a pas été intégrée au salaire comme promis à tous les niveaux [en particulier pour les jeunes entrants dans la spécialité]. La nouvelle grille que vous proposez ne propose au maximum qu'un gain de 38 points d'indice par rapport à la carrière d'IDE.» Ces derniers jours, le cabinet de Roselyne Bachelot a lancé l'idée d'une revalorisation via la prime de fonction et de résultats. Mais rien n'est encore acté.

Vient enfin la question de la pénibilité: le protocole propose aux Iade comme aux autres infirmières une revalorisation plus forte en échange du renoncement au classement en catégorie active. Lequel ouvre droit à la retraite à 55 ans et à une bonification d'un an d'ancienneté tous les dix ans (réforme Fillon de 2003). Les syndicats refusent cet échange et demandent l'ouverture d'une discussion sur l'aménagement des fins de carrière.

Déceptions

Depuis la manifestation du 4 mai, les relations entre les représentants des Iade et le cabinet de Roselyne Bachelot ont témoigné d'un contraste entre engagements oraux encourageants et réponses écrites décevantes pour les syndicats et les collectifs Iade (lire notre article). Ce qui a mis le feu aux poudres ce mardi a été la décision du cabinet de Roselyne Bachelot, annoncée par téléphone pendant le début du parcours, de ne pas recevoir de délégation à l'issue de la manifestation, ont précisé plusieurs responsables syndicaux. Après quoi un changement de programme a été décidé: au lieu de se diriger vers l'avenue Duquesne, le cortège a foncé vers la gare, pour aussitôt occuper les rails.

Plusieurs dizaine de milliers de personnes sont donc restées bloquées sur les quais et dans les trains à l'approche de la capitale. Des conséquences assumées par les manifestants. «Je ne crois pas que nous soyions impopulaires, assure Marie-Ange Saget, présente sur place. Ce que nous voulons, c'est être entendus.» «Ici, nous avons un moyen de pression beaucoup plus important que dans la rue, face au ministère, estime Stéphanie, de l'HEGP. Sinon, on va arriver aux vacances sans avoir reçu d'engagements, et on aura tout perdu. Bachelot nous pousse à ça, nous sommes prêts à aller jusqu'au bout. Mais pour que nous, Iade, soyons reconnues, cela passera aussi par une reconnaissances des autres infirmières.» Nombre d'Iade présents dans le cortège appelaient donc les IDE, Ibode et puéricultrices à revendiquer à leurs côtés.

En attendant, hier soir, après l'évacuation des rails, le cortège s'est dirigé à nouveau vers le ministère. Et au vu des duvets et matelas apportés par certains manifestants, l'épreuve de force semble bien partie pour durer.

Nicolas Cochard
Photo: Lise Kipman

1- Signé dans son intégralité par le seul SNCH, pour les cadres.

Pour d'autres informations sur le mouvement des Iade, voir aussi le site Laryngo.com.
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude mandragore » 23 Mai 2010, 20:05

et aussi,sur le meme site:

Actualités
20/05/2010

Iade… de quoi faire




Après le blocage de la gare Montparnasse le 18 mai au cours d'une manifestation des infirmiers anesthésistes, les réactions se sont succédé. En voici un rapide résumé.


Mardi dernier, le 18 mai, les infirmiers anesthésistes ont battu le pavé parisien et bloqué la circulation des trains de la gare Montparnasse pendant cinq heures. Une manière forte de revendiquer, une fois de plus, la prise en compte de leurs revendications par le ministère de la Santé (lire notre compte rendu). Ils ont été en partie entendus, puisque la Direction générale de l’offre de soins (DGOS) a proposé dans la foulée, mardi après-midi, un nouveau calendrier de travail. Une première réunion devrait donc avoir lieu le 3 juin.

La CGT «déplore les désagréments causés aux voyageurs» pendant le blocage tout en assurant que le gouvernement «porte l'entière responsabilité des formes d'action radicales exprimées» par les manifestants.

De son côté, le Syndicat national des infirmiers anesthésistes (Snia) a présenté ses «excuses» aux usagers, affirmant que «ce n’était pas eux que nous voulions prendre en otage» et que cette décision de bloquer les voies a été prise de manière «spontanée».Le Snia prévoit de se réunir pour se prononcer sur la suite à donner à ce mouvement. La présidente trouve «désolant» que le ministère «laisse à ce point pourrir la situation».

Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, «déplore» que «l’incapacité du gouvernement à dialoguer avec les infirmiers anesthésistes» ait conduit à un tel blocage. Il demande au gouvernement de «recevoir au plus vite» les représentants du mouvement entamé depuis le 11 mars dernier.

L’exaspération des infirmiers anesthesistes est à son comble. « Elle ne nous a jamais reçu depuis que nous sommes en grève (NDLR: Roselyne Bachelot)», a dénoncé Stéphane Houmeau, responsable du collectif des infirmiers anesthésistes d’Alsace.

La SNCF a quant à elle porté plainte pour entrave à la circulation des trains.

Marie Lithomme (avec APM)
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude lady nightingale » 23 Mai 2010, 22:55

je l'ai mis ailleurs mais je propose comme idée de mettre sur nos blouses et nos banderoles :IADE Infirmière Aristocratique Diplômée d'Etat ! :souris
Avatar de l’utilisateur
lady nightingale
 
Messages: 476
Inscription: 22 Sep 2005, 17:40
Localisation: nord de france
Année de diplôme IADE: 2005

Message non lude i love cats » 23 Mai 2010, 23:35

moi je les trouve très bien ces 2 articles, clairs, précis et assez concis.
merci à espaceinfirmier
à diffuser largement
Avatar de l’utilisateur
i love cats
Donateur 2013
 
Messages: 1543
Inscription: 09 Mar 2010, 16:15
Localisation: Vie: Avignon, où le vent rend fou!
Année de diplôme IADE: 2002
Poste occupé actuellement: Ni Dieu ni Maître!..

Message non lude Maxime » 24 Mai 2010, 16:39

Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6520
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude Nefertiti » 24 Mai 2010, 17:38

Bonne réponse mais diffusé sur une large antenne , de préférence LCI , M 6 et autres chaînes qui ont relayé les images négatives , mais qui ne nous ont pas donné la possibilité de nous exprimer
Avatar de l’utilisateur
Nefertiti
 
Messages: 29
Inscription: 06 Mai 2010, 18:58
Localisation: STRASBOURG

Message non lude Maxime » 24 Mai 2010, 17:46

Envoyé par Yves Benisty

Image
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6520
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude mandragore » 24 Mai 2010, 18:22

c'est très très bon....excellent meme!

merçi à yves....tiens....yves :jackson: quel dommage, il y a fort logtemps que l'on ne te lis plus....
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude ephedrinebonnemine » 24 Mai 2010, 18:26

Je confirme c'est bien Kamini qui a fait IDE, TETE a fait ses études de GEA à Nancy!
Avatar de l’utilisateur
ephedrinebonnemine
Donateur 2012
 
Messages: 238
Inscription: 06 Jan 2005, 20:10
Année de diplôme IADE: 0

Message non lude jejunum » 24 Mai 2010, 18:31

jejunum
 
Messages: 106
Inscription: 03 Avr 2008, 19:10
Localisation: 75
Année de diplôme IADE: 0

Message non lude mandragore » 24 Mai 2010, 18:40

Encore un très bon article....merçi à nos collègues de Soisson

Qui a dit que la médiatisation etait finie??? :deal:
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude Bisologue » 24 Mai 2010, 19:05

:bravo: :bravo: :bravo:
Avatar de l’utilisateur
Bisologue
Donateur 2012
 
Messages: 510
Inscription: 18 Oct 2009, 22:59
Localisation: ICI
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: BLOC/SMUR/ISP

Message non lude se-ba33 » 24 Mai 2010, 22:36

Bravo pour tous ces bons et beaux articles.
Cela doit nous donner encore plus de motivations pour la poursuite du mouvement.
Même 1000 gardes mobiles ne nous ferons pas taire.
L'injustice est trop grande.
La colère monte dans les hôpitaux et ça gronde de plus en plus depuis que nous avons montré la "voie".
Même les médecins sont remontés comme des pendules.
Vont-ils attendre une mobilisation générale de l'hôpital publique ?
:41616-4:
Avatar de l’utilisateur
se-ba33
 
Messages: 80
Inscription: 08 Juin 2006, 19:01
Localisation: Saint Emilion.
Année de diplôme IADE: 2003

Message non lude Eschmann m'a sauvé » 25 Mai 2010, 11:23

http://on-n-est-pas-couche.france2.fr/


vers la 20ème minute de l'émission ...

merci à Bruno Putzulu et à Tété qui nous ont défendu et à Laurent Ruquier d'avoir parlé de nous !


Tété il chante bien , c'est un super musicos et en plus il nous défend , je comprends pourquoi je suis fan ...
Avatar de l’utilisateur
Eschmann m'a sauvé
Donateur 2012
 
Messages: 1016
Inscription: 27 Jan 2010, 01:26
Localisation: IADE Collectif LR+
Année de diplôme IADE: 2005
Poste occupé actuellement: IADE
Autre info: Elu au conseil national du SNIA

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les archives

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité