11 Juin : Communiqué du SNIA

Stockage et recensement pour consultation des sujets qui ne font plus partie des discussions en cours, mais de notre mémoire collective....

Modérateurs: Marc, Jemel

11 Juin : Communiqué du SNIA

Message non lude Maxime » 11 Juin 2010, 21:40

http://www.snia.net/index.php?option=co ... &Itemid=90


Les raisons qui ont amenés les IADE dans la rue depuis le 11 mars dernier ont eu les réponses suivantes :


1°) La menace sur l’exclusivité d’exercice :

o A aucun moment cette exclusivité n’a été remise en cause et est clairement confirmée par le ministère de la santé.

o Il n’y a jamais eu de projet de DU d’anesthésie et il n’y en aura pas, la formation d’IADE demeure et reste incontournable.

o La crainte d’un accès par la VAE aux fonctions d’IADE n’a pas lieu d’être car aucun exercice professionnel en anesthésie par des IDE ne peut être légalement validé. Les travaux de réingénérie ont bien confirmé que la formation complète est incontournable. Toute information contraire relève de la pure désinformation. Le ministère se doit de communiquer clairement sur ce point.

o Le SNIA demande par ailleurs qu’une étude soit officiellement conduite sur la démographie IADE afin d’établir les besoins en formation à venir et éviter ainsi de faire face à une pénurie éventuelle.


2°) Le Master :

o Il ne suffit pas d’avoir des études post bac pour être reconnues de niveau universitaire. L’élaboration du programme de formation pour les IADE est en cours d’élaboration et le ministère de la santé s’engage à le finaliser avant la fin de cette année et de le soutenir auprès de l’Enseignement Supérieur.

o Un programme de type master nécessite un renforcement du temps de formation théorique ainsi qu’un développement rigoureux et plus avancé en contenu de recherche du TIP entre autre.

o Pour la formation, il est important de maintenir la sélection à l’entrée et le contrôle du contenu du programme. Le Diplôme d’Etat reste une garantie du maintien de la profession. Le grade master associé entérine le niveau de reconnaissance de formation à Bac +5.

o Une formation totalement universitaire ouvrirait l’accès à toute licence, ce qui n’est pas souhaitable. Pour information, les études de médecine, bien que de niveau universitaire n’amèneront au mieux qu’un grade master à partir de la 5ème année . Le doctorat est un titre professionnel, mais pas un doctorat universitaire.

o Ce grade de master sous entend de fait une reconnaissance de la pratique avancée, des responsabilités et de l’autonomie de la profession IADE.

o La reconnaissance de ce master entraînera de fait une discussion de grille salariale adaptée à venir.

o Le principe de reconnaissance de l’équivalence pour les IADE actuels a été clairement annoncé lors de la réunion du 3 juin. Les modalités devront être simples mais demeurent cependant à définir avec l’Enseignement Supérieur. Les deux ministères devront s’engager fermement en ce sens.


3) Protocole Bachelot :

o Le protocole de reclassement des IDE accédants au niveau Licence et à la catégorie A a entraîné une compression des grilles qui a pénalisé les IADE. Cette iniquité de traitement n’était pas acceptable.

o Le SNIA a pu obtenir en parallèle des discussions auxquelles participaient seulement les OS, que le changement de corps après la formation IADE se fasse à échelon égal, ce qui garantit directement un gain indiciaire pour les nouveaux IADE formés.

o Le gain dans la nouvelle grille demeure cependant inférieur à ce qui a été accordé aux IDE.

o Le cabinet s’est formellement engagé à compenser le différentiel entre IDE et IADE à hauteur de 92 IB, soit 69 INM dans la nouvelle grille. Ceci devra donc se traduire pour chacun des IADE par un gain d’environ 300 Euros net/mois. Le rattrapage de cette différence est proposé par le ministère pour tous les échelons sous forme indiciaire et indemnitaire, dans l’attente d’une grille de type Master spécifique.

o Il est absolument inacceptable que ce rattrapage se fasse sous forme de PFR, car trop floue dans son application. Cette revalorisation indiciaire indemnitaire doit être transitoire dans l’attente de l’application d’une grille indiciaire spécifique adaptée au master.

Tout ceci doit être précisé et négocié au cours de la réunion du 14 juin.

Le SNIA, par son engagement et travail continu depuis plus de 2 ans sur la réingéneirie de la profession d’infirmier anesthésiste a permis que les compétences, les niveaux de connaissances et les responsabilités soient clairement affirmées. Grâce à cela, il est devenu évident que la VAE ne pourrait pas s’appliquer, que la formation méritait la reconnaissance au niveau master et que l’exclusivité était justifiée .Cette assiduité et cet engagement n’ont pas été partagés par l’ensemble des organisations syndicales. Certaines voix ont même poussé jusqu’à la désinformation.

Le SNIA a été le premier à réagir auprès du ministère pour dénoncer l’iniquité et l’anachronisme du protocole Bachelot, alors même que les OS représentatives le négociaient.

Ce n’est qu’après la signature par un seul syndicat, que seuls les IADE ont commencé à réagir le 11 mars. Le reste de la profession infirmière n’a malheureusement pas suivi, ce qui aurait pu aboutir à la dénonciation du Protocole et de ses conséquences.

Les négociations en cours visent à rattraper l’iniquité du Protocole.

Il faudra exercer beaucoup de vigilance après la finalisation du master, lors des négociations sur une nouvelle grille indiciaire spécifique à ce niveau.

Il faut faire attention de ne pas se laisser entraîner dans un mouvement de revendications qui dépasserait les seuls intérêts de la profession d’infirmier anesthésiste. Chacun peut se positionner individuellement sur des combats plus généraux de société.

La problématique de la suppression des gardes dénoncée depuis fort longtemps par le SNIA, qui a arraché les mesures transitoires, est typique des divergences entre les intérêts d’un syndicat professionnel et des intérêts plus généralistes des syndicats confédérés.

La mobilisation de la profession a prouvé au pouvoir public sa détermination et son unité, ce qui permis d’ouvrir sur les propositions actuelles et à venir. Tout ceci n’est possible que grâce à un travail de fond en cours depuis plus de 2 ans. D’autres étapes importantes sont à venir qui nécessiteront peut-être une capacité de mobilisation aussi importante.

La finalisation du master est capitale pour asseoir une meilleure reconnaissance de la profession IADE.
Dernière édition par Maxime le 17 Juin 2010, 17:56, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6529
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude Maxime » 11 Juin 2010, 21:48

Pour m'être entretenu hier pratiquement une heure avec une personne ( non syndiquée) participant directement aux discussions sur la masterisation de notre profession ( je rappelle que les synthèses des réunions sont ici : http://www.laryngo.com/phpBB2/viewtopic.php?t=4057 ), les informations données par le SNIA sont totalement en phase avec ce qui m'a été dit.

Le processus de masterisation est bien en cours, les référentiels sont très avancé (donc un résultat d'ici la fin de l'année est tout a fait envisageable), même si certaines pratiques avancées ont parlent les comptes rendus posent encore des problèmes a certains syndicats de MAR.
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6529
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude kikourou.iade38 » 11 Juin 2010, 22:07

Belle tentative de désamorçage!

Syndiqué CGT et IADE, je ne suis pas adepte des revendications purement corporatistes (c'est le souhait du gouvernement: diviser pour mieux régner)

Ils ont acheté les cadres du SNCH et le SNIA semble adopter une démarche similaire: rien à foutre de l' hopital public du moment qu'on est épargné par la curée et qu'on peut récolter quelques miettes.

Perso, je veux simplement être reconnu par ce que je fais, pas devenir un pseudo toubib.

Que les IADE soient des moteurs, qu'on soient les seuls a gueuler ne doit pas nous faire oublier nos camarades infirmiers, notamment les BOBODE (qui me font souvent + pitié que chier) et les autres personnels des hôpitaux qui souffrent aussi.

Je sens que ça bouge, car si on prend le temps d'informer les collègues, elles réagissent et sont motivées par une grande manif de l'hôpital gratuit et laïc!

Les traitres dans l'histoire, ce ne sont pas les MAR, mais beaucoup de cadres, parfois ex IADE (pas toujours les + exemplaires) qui be rêvent que de gloire et de pouvoir

Olivier
VOIRON
Collectif RH


P.S: Montparnasse et le 8 juin: mes 2 meilleurs souvenirs pros
Fier d'être IADE
Dernière édition par kikourou.iade38 le 11 Juin 2010, 22:23, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
kikourou.iade38
Donateur laryngo 2010-2011
 
Messages: 37
Inscription: 21 Mai 2010, 11:59
Localisation: 38500 VOIRON

Message non lude Bisologue » 11 Juin 2010, 22:16

Que le cachalot mettent tout ça noir sur blanc le 14 juin et n'oublie pas de signer ...

Après on verra ...

En attendant restons unis et mobilisés, prêt à remonter sur Paris ...
Avatar de l’utilisateur
Bisologue
Donateur 2012
 
Messages: 510
Inscription: 18 Oct 2009, 22:59
Localisation: ICI
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: BLOC/SMUR/ISP

Message non lude Louise Michel » 11 Juin 2010, 22:18

Parole..... Parole.... Parole.......
Louise Michel
 

Message non lude merlin d'avalon » 11 Juin 2010, 22:18

pour le master pour la fin de l'année oui mais sous quelles conditions et aparemment pas pour le "stock" d'IADE deja formes!!

plus sa va plus j'ai l'impression que le SNIA est un organne la botte de madame bachelot car des quelle celle ci pond une connerie ils accourent pour enteriner ses desirs( l'ordre infirmier, le protocole bachelot etc)

je suis fier de ne plus faire partie de ce syndicat et je milite fermement aupres des collegues et etudiants pour qu'ils fassent de même

heureusement que de vrai syndicats sont la pour nous soutenir dans cette bataille.merci a bruno et a tous les autres

"que la force soit avec nous"
merlin d'avalon
 
Messages: 52
Inscription: 31 Mar 2010, 17:48
Localisation: 77

Message non lude mandragore » 11 Juin 2010, 22:20

Cette revalorisation indiciaire indemnitaire doit être transitoire dans l’attente de l’application d’une grille indiciaire spécifique adaptée au master.


on travaille sur une grille transitoire....avant la grille définitive!!! c'est sur comme cela ça va aller vite!!! les boulets!!! :refl

si le master doit etre effectif en 2010....pourquoi ne pas faire la grille en meme temps?????......peut etre parce que la grille transitoire sera appliquée pendant 10 ans (du transitoire qui dure...on a l'habitude!!!!) et qu'après une majorité d'IADE seront retraités!!



A aucun moment cette exclusivité n’a été remise en cause et est clairement confirmée par le ministère de la santé.

o Il n’y a jamais eu de projet de DU d’anesthésie et il n’y en aura pas, la formation d’IADE demeure et reste incontournable.



c'est sur, les textes en cours l'ont juste écrit noir sur blanc!!!...mais peut etre pensent-ils,qu'en plus d'un manque de contenu théorique,nous ne savons pas lire???? :21_irked:
Avatar de l’utilisateur
mandragore
 
Messages: 680
Inscription: 30 Mar 2010, 20:58
Localisation: dans les montagnes....
Année de diplôme IADE: 2007
Poste occupé actuellement: Assistante éthériste
Autre info: Cadre IADE

Message non lude L'executeur » 11 Juin 2010, 22:52

il est clair que si la VAE ne concerne pas les IADE, il est IMPERATIF de le voir disparaitre de tous les documents relatifs à la VAE et qui font TOUS mention de la spécialité IADE. on ne rêve pas, c'est écrit !!!!

Pour le Master, les modalités pour tout le stock sont totalement floues....
le contenu théorique équivalent à de nombreux masters ne devrait pas remettre en cause l'accès.

Pour la réévaluation salariale, on ne parle que des "nouveaux" masterisés.
Rappellons au SNIA que depuis 2002.... les IADE ont tentés à MAINTES reprises d'alerter sur l'INJUSTICE salariale dont ils ont été victime SANS que cela ne soit corrigé. Tous ces IADE ont la CRAINTE (justifiée) de voir se profiler une SECONDE injustice. et "génération sacrifiée" tient tout son sens.
Ceux la se battrons c'est sur !! SNIA ou pas
Ce communiqué à t-il été validé par l'ensemble du bureau du SNIA ?????
Ces déclarations du SNIA ne me rassurent pas du tout. les termes employés....

La reconnaissance de ce master entraînera de fait une discussion de grille salariale adaptée à venir
donc vous "discuterez" a partir de 2011 sur une grille dans "l'avenir" ????
c'est aujourd'hui qu'il faut obtenir des assurances, des écrits sur ces points précis. On a pas manifesté pour obtenir des discussions !!!

Et puis, faire des déclaration contre ceux qui ONT LE DROIT de se mobiliser me semble TOTALEMENT déplacé !! Mieux vaut s'abstenir que de cracher sur les collègues qu se battent pour leurs convictions.
Il faut faire attention de ne pas se laisser entraîner dans un mouvement de revendications qui dépasserait les seuls intérêts de la profession d’infirmier anesthésiste. Chacun peut se positionner individuellement sur des combats plus généraux de société.
ALORS QUAND les IADE sont dans la RUE, que le SNIA vienne avec au lieu de tirer sur nous !! Si le SNIA avait été présent, les 2 places prises par les Ibode à la délégation n'auraient pas été libres !!
ASSUMEZ VOUS !:!!!!!
Avatar de l’utilisateur
L'executeur
Modérateur forum privé
 
Messages: 688
Inscription: 22 Fév 2010, 18:14
Localisation: l'Alsace, lieu de résistance IADE

Message non lude baf » 11 Juin 2010, 23:04

L'executeur a écrit:il est clair que si la VAE ne concerne pas les IADE, il est IMPERATIF de le voir disparaitre de tous les documents relatifs à la VAE et qui font TOUS mention de la spécialité IADE. on ne rêve pas, c'est écrit !!!!

Pour le Master, les modalités pour tout le stock sont totalement floues....
le contenu théorique équivalent à de nombreux masters ne devrait pas remettre en cause l'accès.

Pour la réévaluation salariale, on ne parle que des "nouveaux" masterisés.
Rappellons au SNIA que depuis 2002.... les IADE ont tentés à MAINTES reprises d'alerter sur l'INJUSTICE salariale dont ils ont été victime SANS que cela ne soit corrigé. Tous ces IADE ont la CRAINTE (justifiée) de voir se profiler une SECONDE injustice. et "génération sacrifiée" tient tout son sens.
Ceux la se battrons c'est sur !! SNIA ou pas
Ce communiqué à t-il été validé par l'ensemble du bureau du SNIA ?????
Ces déclarations du SNIA ne me rassurent pas du tout. les termes employés....

La reconnaissance de ce master entraînera de fait une discussion de grille salariale adaptée à venir
donc vous "discuterez" a partir de 2011 sur une grille dans "l'avenir" ????
c'est aujourd'hui qu'il faut obtenir des assurances, des écrits sur ces points précis. On a pas manifesté pour obtenir des discussions !!!

Et puis, faire des déclaration contre ceux qui ONT LE DROIT de se mobiliser me semble TOTALEMENT déplacé !! Mieux vaut s'abstenir que de cracher sur les collègues qu se battent pour leurs convictions.
Il faut faire attention de ne pas se laisser entraîner dans un mouvement de revendications qui dépasserait les seuls intérêts de la profession d’infirmier anesthésiste. Chacun peut se positionner individuellement sur des combats plus généraux de société.
ALORS QUAND les IADE sont dans la RUE, que le SNIA vienne avec au lieu de tirer sur nous !! Si le SNIA avait été présent, les 2 places prises par les Ibode à la délégation n'auraient pas été libres !!
ASSUMEZ VOUS !:!!!!!



+1 :fiuu
Avatar de l’utilisateur
baf
 
Messages: 194
Inscription: 08 Avr 2004, 08:55
Localisation: HEGP

Message non lude Christophe.Leroy » 11 Juin 2010, 23:06

Sur la VAE, je ne comprends pas le SNIA....
Voici ce que l'on trouve dans :
"Le rapport sur le fonctionnement de l'hôpital de la Mission d'évaluation et de contrôle des lois de financement de la sécurité sociale (Mecss) a été adopté le 1er juin à l'unanimité par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale.
Le rapport comprend 125 pages (plus des annexes) et contient 46 propositions."

Parmi les 46 propositions...:

Sur la gestion du personnel
Permettre aux infirmiers de poursuivre leur formation jusqu'au niveau master et développer les possibilités d'évolution de carrière par la voie de la valorisation des acquis de l'expérience professionnelle (VAE)

Là, je crois qu'il n'y a pas d'ambiguïté, ou alors je ne sais pas lire et je ne comprends rien....

Sur ce, le communiqué du SNIA est bien tardif....et la confiance perdue ne se rattrape jamais.
Christophe.Leroy
Donateur Laryngo 2008
 
Messages: 632
Inscription: 24 Mai 2006, 17:37
Localisation: Poitiers

Message non lude L'executeur » 11 Juin 2010, 23:22

en fait c'est encore pire....
on pourrait comprendre que pendant qu'on nous fait TOUT un PLAT pour quelques heures de contenu théorique, d'autres pourront accéder au Master par la VAE.... énorme non ??
Avatar de l’utilisateur
L'executeur
Modérateur forum privé
 
Messages: 688
Inscription: 22 Fév 2010, 18:14
Localisation: l'Alsace, lieu de résistance IADE

ET QUE FAIT ON DES ENTUBES 2002 2012 ON LES ENC ENCORE UNE F

Message non lude iadekb » 11 Juin 2010, 23:28

je vous rappelle que le Snia n en a rien a foutre des diplômés depuis 2002 dixit Alain Maurice qui n'a même pas daigné passer mes messages a Mme Saget

Un paragraphe a été supprimé car contenant des insultes (Maxime)

Ca vous fait triper de devenir des sage femmes ëtre profession médicale qui ne sert à rien même pas a valorisé les salaires

Quand au fait de mettre deux IBODE dans la délégation c'est purement inadmissible, Deux places utiles pour rien surtout que j'ai demandé a y aller pour le dossier 2002

En plus apprendre ç a sur laryngo c très démocratique


Suite aux fiches de paie que je viens de sortir montrant la qualité de notre dossier en 2002

Nous avons l occasion de corriger cette connerie par cette mobilisation, je le sais et j en suis sur a la seule condition que nous touchions directement le cabinet de Mme Bachelot ( cela vient de mettre confirmer par une source politique)


Comment le ministère peut refuser de voir l évidence de ce dossier j'ai donné à nos responsables syndicaux des fiches de salaires des diplomes d IDE d IADE prouvant ce que notre dossier avait imaginer il ya dix ans

Il faudra m expliquer pourquoi deux IDE diplômés de 1997 ayant fait toutes leurs carriere dans la fonction publique peuvent gagner 4 points d indices Majoré de plus que deux ide diplômés en 1996 devenu IADE en 2005.

Si cela n'est pas de la dévalorisation !!!!!!

Je suis en train de faire le calcul entre IADE ET IBODE diplômés depuis 2002 c encore pire c est celui qui fait le moins d etudes qui accèdent le plus vite a la classe supérieure et il sont mieux rémunéré que nous

J invite quiconque à calculer



Pour vous rafraichir la mémoire nous avons était vendu dévalorisé en 2002 par tous ces connard d incompétent de syndicat;

Et nous allons être encore plus dévalorisé en 2012, ce que le snia négocie c'est exactement ceux qui s'est passé avant, quand les ide devenait iade et ne changeait pas d echelon

En 2012 Une ide au 5e echelon qui devient iade serait automatiquement au 5 e echelon sur la grille IADE donc promut en classe superieure comme avant ET NOUS on est des grosses merde pour nous oublier comme ça


Pour rappel Voila ce que le rapport que nous avons remis en 2002 disait:

La situation de 2002 correspond à une régression criante par rapport aux situations antérieures. Elle va totalement à l’encontre de l’esprit du décret du 31 / 12 / 2001 censé revaloriser notre profession.

Vous trouverez dans les tableaux ( pages 8 à11 ) le gain de points d’indice net majoré observé lors du passage du grade d’IDE vers celui d’IADE selon les références 2000/2001/2002.
On y voit clairement que si le gain moyen de point d’indice net majoré lors du passage du grade d’infirmier vers celui d’infirmier anesthésiste était respectivement de 55 points (référence 2000) et de 85 points (référence 2001), ce gain moyen pour les nouveaux diplômés n’est plus que de 36 points.

2000 étant l ancien système Nbi
2001 étant la revalorisation des iade diplomés dans la nouvelle grilles de 2001
2002 étant les entubés


On constate une perte moyenne pour les nouveaux diplômés d’environ 21,1 points d’INM par rapport à la référence 2000 portée à 50,4 points par rapport à la référence 2001.

Ceci est d’autant plus grave qu’un examen rapide des tableaux suivants (pages 20,21 et 22) démontre que ce sont les IADE qui antérieurement à leur nomination appartenaient aux échelons 4 à 7 du grade IDE qui sont le plus lésés. Or ce sont eux qui constituent le vivier principal de la formation IADE.

L’ étude comparative des déroulements de carrière pour un même agent selon les références 2000 - 2001 - 2002 met en évidence trois nouvelles anomalies :

- Retard d’accession à la classe supérieure

- Nivellement par le bas du déroulement de carrière pour les infirmiers anesthésistes nommés en octobre 2002 avec une ancienneté IDE différente.

- Allongement de la durée de carrière pour l’ accession au dernier échelon.

Retard d’accession àla classe supérieure

L’étude des deux carrières (pages 25 et 26) montre clairement que le passage àla classe supérieure s’effectue en 14 ans au lieu de 10 soit un retard de quatre ans et qu’en outre, l’accès à cette classe se fait a un échelon de départ inférieur par rapport aux déroulements des carrières selon la référence 2001.
Ce passage retardé semble non conforme à l’idée du texte qui prévoyait l’accès àla classe supérieure àdix ans dans l’un des corps àl’échelon 5.

Nivellement par le bas du déroulement de carrière

L’examen comparatif de deux carrières ( pages 29,30 et 31) met en évidence une quasi superposition de leur déroulement dès la seconde année d’exercice en qualité d’infirmier anesthésiste alors que l’infirmier anesthésiste 1 possède une ancienneté dans le corps infirmier supérieure de plus de trois ans à celle de son collègue.
Nous y voyons encore une fois une régression par rapport aux situations antérieures où nous n’aurions jamais rencontré cette situation.

Allongement de la durée de carrière pour l’accession au dernier échelon

L’examen des 4 plans de carrière étudiés (pages 25 à28) montre un nouvel effet pervers de l’application de ce décret pour les nouveaux diplômés.
L’accès au dernier échelon est retardé pour l’ensemble de ces professionnels avec des écarts pouvant aller jusqu’àcinq ans.
Ce retard retrouvé à tous les échelons antérieurs conduit à annihiler le progrès attendu par la création de cet échelon supplémentaire dans le décret du 31 12 2001. La nomination à indice égal ou supérieur fait régresser les diplômés 2002 jusqu’àdeux échelons.


A Bon entendeur Vous êtes des mauvais et Bosser vos dossiers au moins ou ne faites rien !!!! Parce que nous on subit vos conneries


Mille excuses pour les fautes je vais prendre des cours bientôt

Kamel
Dernière édition par iadekb le 12 Juin 2010, 00:04, édité 1 fois.
iadekb
 
Messages: 150
Inscription: 20 Mar 2010, 02:36
Localisation: PARIS

Message non lude Maxime » 11 Juin 2010, 23:35

J'ai supprimé deux lignes qui contenaient des insultes.
Pour les fautes : bouton 'éditer' pour rectifier le message.

Merci de votre compréhension
Avatar de l’utilisateur
Maxime
Administrateur
 
Messages: 6529
Inscription: 06 Avr 2003, 11:09
Localisation: Toulouse
Année de diplôme IADE: 2004
Poste occupé actuellement: Cadre IADE

Message non lude Allmann » 11 Juin 2010, 23:47

L'executeur a écrit:il est clair que si la VAE ne concerne pas les IADE, il est IMPERATIF de le voir disparaitre de tous les documents relatifs à la VAE et qui font TOUS mention de la spécialité IADE. on ne rêve pas, c'est écrit !!!!

Pour le Master, les modalités pour tout le stock sont totalement floues....
le contenu théorique équivalent à de nombreux masters ne devrait pas remettre en cause l'accès.

Pour la réévaluation salariale, on ne parle que des "nouveaux" masterisés.
Rappellons au SNIA que depuis 2002.... les IADE ont tentés à MAINTES reprises d'alerter sur l'INJUSTICE salariale dont ils ont été victime SANS que cela ne soit corrigé. Tous ces IADE ont la CRAINTE (justifiée) de voir se profiler une SECONDE injustice. et "génération sacrifiée" tient tout son sens.
Ceux la se battrons c'est sur !! SNIA ou pas
Ce communiqué à t-il été validé par l'ensemble du bureau du SNIA ?????
Ces déclarations du SNIA ne me rassurent pas du tout. les termes employés....

La reconnaissance de ce master entraînera de fait une discussion de grille salariale adaptée à venir
donc vous "discuterez" a partir de 2011 sur une grille dans "l'avenir" ????
c'est aujourd'hui qu'il faut obtenir des assurances, des écrits sur ces points précis. On a pas manifesté pour obtenir des discussions !!!

Et puis, faire des déclaration contre ceux qui ONT LE DROIT de se mobiliser me semble TOTALEMENT déplacé !! Mieux vaut s'abstenir que de cracher sur les collègues qu se battent pour leurs convictions.
Il faut faire attention de ne pas se laisser entraîner dans un mouvement de revendications qui dépasserait les seuls intérêts de la profession d’infirmier anesthésiste. Chacun peut se positionner individuellement sur des combats plus généraux de société.
ALORS QUAND les IADE sont dans la RUE, que le SNIA vienne avec au lieu de tirer sur nous !! Si le SNIA avait été présent, les 2 places prises par les Ibode à la délégation n'auraient pas été libres !!
ASSUMEZ VOUS !:!!!!!


+ beaucoup
Avatar de l’utilisateur
Allmann
 
Messages: 387
Inscription: 11 Fév 2010, 22:06
Localisation: un peu partout

Message non lude Libecciu » 12 Juin 2010, 01:26

Hey le SNIA !!!! (SNCHIA ) ET LE STOCK !!!!!!!!!

Je vais finir par croire que leur autisme a contamiiné RBN .... A moins que ce soit l'inverse .....

Belle tentative de rattrapage façon "j'me prends les pieds dans le tapis mais ça se verra pas" ..... CAR CA C'EST VU !!!!! surtout que c'est régulier ... D'ailleurs bizzare que le communiqué arrive au moment ou l'on parle beaucoup d' "OPA" sur le SNIA

Reingénierie, bla bla bla bla ...... moi je dis : et le stock ... Nous nous serons jamais master puisque nous n'allons pas refaire nos études et que si nous le voulions, il faiudrait passer par le biais de la .... VAE ce qui serait contradistoire pour certains , NON ? et qui est de toute façon à l'arbitrage des facs et généralement assez costaud à obtenir .... ces VAE n'ayant reien à voir avec certains passe droit que nous avons connus dans la filière "AS"

par contre, le grade "master" peut être donne demain à 8 h00 par le ministère de la Santé .... et la NBI attenante à 8h30 .... Charge à nous de travailler pour convertir en grille par Bercy ....
Cela n'est pas chocant et existe dans plein de jobs... Enseignants capéciens qui passent sur la grille agrégés à l'ancienneté .... Tecnhiciens EDF qui deviennent grade ingerieurs sans école d'ingénieurs

Alors, basta les beaux graphisques et power point distribués par nos cadres dans les formations ou le logo snia est encore visible ( c'est une image ) tout ça c'est le terrain du ministère ..... et nous, on est sur le terrain de notre banquier ... on veut du CONCRET !!!!
Libecciu
Donateur Laryngo 2011 2012
 
Messages: 598
Inscription: 05 Jan 2010, 05:33
Localisation: Lille et Paris
Année de diplôme IADE: 0

Message non lude Nozinan » 12 Juin 2010, 01:31

On revient trois mois en arrière !

Mais BORDEL ! Si la mastérisation est acquise par principe et que ça n'est qu'une question de temps, pourquoi ne pondent ils pas les grilles correspondantes pour 2012 et 2015 !
Pourquoi ? Parce que c'est du pipeau !

Le dossier "2002-2012" génération sacrifiée" est une revendication primordiale pour les collectifs, SOYEZ TOUS SÛRS VOUS QUI ME LISEZ, QU'A CHAQUE REUNION MINISTERIELLE (4MAI, 18MAI, 8JUIN) NOUS AVONS TAPE DU POINT SUR LA TABLE POUR LE DENONCER ! NOUS AVONS PROPOSE A NOS INTERLOCUTEURS DE REECHELONNER CETTE GENERATION ! JEMEL, BAF, L'EXECUTEUR, BRUNO, OLIVIER, U-LIBECCIU EN SONT ACTEURS ET TEMOINS !
Dernière édition par Nozinan le 12 Juin 2010, 01:36, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nozinan
 
Messages: 778
Inscription: 03 Avr 2007, 01:15
Localisation: LR+
Année de diplôme IADE: 0
Autre info: Adhérent SNIA

Message non lude Libecciu » 12 Juin 2010, 01:34

+ 1
Libecciu
Donateur Laryngo 2011 2012
 
Messages: 598
Inscription: 05 Jan 2010, 05:33
Localisation: Lille et Paris
Année de diplôme IADE: 0

Message non lude Nozinan » 12 Juin 2010, 01:38

+ La situation de 2002 et 2012 a été condamnée par damien, baf, bruno et olivier lors de l'entretien à Matignon...
Avatar de l’utilisateur
Nozinan
 
Messages: 778
Inscription: 03 Avr 2007, 01:15
Localisation: LR+
Année de diplôme IADE: 0
Autre info: Adhérent SNIA

OUI JE SAIS

Message non lude iadekb » 12 Juin 2010, 07:58

En effet il en a était question à matignon et il en est question dans une lettre super bien rédiger par le collectif national darde talland guillou dehove jemel dater du 24 MAI 2010

Mais Pourquoi BUBIEN n en a jamais attendu parler ??

A aucune des réunions depuis le 11 mars
iadekb
 
Messages: 150
Inscription: 20 Mar 2010, 02:36
Localisation: PARIS

Re: ET QUE FAIT ON DES ENTUBES 2002 2012 ON LES ENC ENCORE U

Message non lude iadekb » 12 Juin 2010, 08:18

iadekb a écrit:je vous rappelle que le Snia n en a rien a foutre des diplômés depuis 2002 dixit Alain Maurice qui n'a même pas daigné passer mes messages a Mme Saget

Un paragraphe a été supprimé car contenant des insultes (Maxime)

Ca vous fait triper de devenir des sage femmes ëtre profession médicale qui ne sert à rien même pas a valorisé les salaires

Quand au fait de mettre deux IBODE dans la délégation c'est purement inadmissible, Deux places utiles pour rien surtout que j'ai demandé a y aller pour le dossier 2002

En plus apprendre ç a sur laryngo c très démocratique


Suite aux fiches de paie que je viens de sortir montrant la qualité de notre dossier en 2002

Nous avons l occasion de corriger cette connerie par cette mobilisation, je le sais et j en suis sur a la seule condition que nous touchions directement le cabinet de Mme Bachelot ( cela vient de mettre confirmer par une source politique)


Comment le ministère peut refuser de voir l évidence de ce dossier j'ai donné à nos responsables syndicaux des fiches de salaires des diplomes d IDE d IADE prouvant ce que notre dossier avait imaginer il ya dix ans

Il faudra m expliquer pourquoi deux IDE diplômés de 1997 ayant fait toutes leurs carriere dans la fonction publique peuvent gagner 4 points d indices Majoré de plus que deux ide diplômés en 1996 devenu IADE en 2005.

Si cela n'est pas de la dévalorisation !!!!!!

Je suis en train de faire le calcul entre IADE ET IBODE diplômés depuis 2002 c encore pire c est celui qui fait le moins d etudes qui accèdent le plus vite a la classe supérieure et il sont mieux rémunéré que nous

J invite quiconque à calculer



Pour vous rafraichir la mémoire nous avons était vendu dévalorisé en 2002 par tous ces connard d incompétent de syndicat;

Et nous allons être encore plus dévalorisé en 2012, ce que le snia négocie c'est exactement ceux qui s'est passé avant, quand les ide devenait iade et ne changeait pas d echelon

En 2012 Une ide au 5e echelon qui devient iade serait automatiquement au 5 e echelon sur la grille IADE donc promut en classe superieure comme avant ET NOUS on est des grosses merde pour nous oublier comme ça


Pour rappel Voila ce que le rapport que nous avons remis en 2002 disait:

La situation de 2002 correspond à une régression criante par rapport aux situations antérieures. Elle va totalement à l’encontre de l’esprit du décret du 31 / 12 / 2001 censé revaloriser notre profession.

Vous trouverez dans les tableaux ( pages 8 à11 ) le gain de points d’indice net majoré observé lors du passage du grade d’IDE vers celui d’IADE selon les références 2000/2001/2002.
On y voit clairement que si le gain moyen de point d’indice net majoré lors du passage du grade d’infirmier vers celui d’infirmier anesthésiste était respectivement de 55 points (référence 2000) et de 85 points (référence 2001), ce gain moyen pour les nouveaux diplômés n’est plus que de 36 points.

2000 étant l ancien système Nbi
2001 étant la revalorisation des iade diplomés dans la nouvelle grilles de 2001
2002 étant les entubés


On constate une perte moyenne pour les nouveaux diplômés d’environ 21,1 points d’INM par rapport à la référence 2000 portée à 50,4 points par rapport à la référence 2001.

Ceci est d’autant plus grave qu’un examen rapide des tableaux suivants (pages 20,21 et 22) démontre que ce sont les IADE qui antérieurement à leur nomination appartenaient aux échelons 4 à 7 du grade IDE qui sont le plus lésés. Or ce sont eux qui constituent le vivier principal de la formation IADE.

L’ étude comparative des déroulements de carrière pour un même agent selon les références 2000 - 2001 - 2002 met en évidence trois nouvelles anomalies :

- Retard d’accession à la classe supérieure

- Nivellement par le bas du déroulement de carrière pour les infirmiers anesthésistes nommés en octobre 2002 avec une ancienneté IDE différente.

- Allongement de la durée de carrière pour l’ accession au dernier échelon.

Retard d’accession àla classe supérieure

L’étude des deux carrières (pages 25 et 26) montre clairement que le passage àla classe supérieure s’effectue en 14 ans au lieu de 10 soit un retard de quatre ans et qu’en outre, l’accès à cette classe se fait a un échelon de départ inférieur par rapport aux déroulements des carrières selon la référence 2001.
Ce passage retardé semble non conforme à l’idée du texte qui prévoyait l’accès àla classe supérieure àdix ans dans l’un des corps àl’échelon 5.

Nivellement par le bas du déroulement de carrière

L’examen comparatif de deux carrières ( pages 29,30 et 31) met en évidence une quasi superposition de leur déroulement dès la seconde année d’exercice en qualité d’infirmier anesthésiste alors que l’infirmier anesthésiste 1 possède une ancienneté dans le corps infirmier supérieure de plus de trois ans à celle de son collègue.
Nous y voyons encore une fois une régression par rapport aux situations antérieures où nous n’aurions jamais rencontré cette situation.

Allongement de la durée de carrière pour l’accession au dernier échelon

L’examen des 4 plans de carrière étudiés (pages 25 à28) montre un nouvel effet pervers de l’application de ce décret pour les nouveaux diplômés.
L’accès au dernier échelon est retardé pour l’ensemble de ces professionnels avec des écarts pouvant aller jusqu’àcinq ans.
Ce retard retrouvé à tous les échelons antérieurs conduit à annihiler le progrès attendu par la création de cet échelon supplémentaire dans le décret du 31 12 2001. La nomination à indice égal ou supérieur fait régresser les diplômés 2002 jusqu’àdeux échelons.


A Bon entendeur Vous êtes des mauvais et Bosser vos dossiers au moins ou ne faites rien !!!! Parce que nous on subit vos conneries


Mille excuses pour les fautes je vais prendre des cours bientôt

Kamel


Maxime a écrit:Image
iadekb
 
Messages: 150
Inscription: 20 Mar 2010, 02:36
Localisation: PARIS

Suivante

Retourner vers Les archives

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité