Circuit perfusion amines en préhospitalier

Questions techniques, théoriques, le biomédical...

Modérateurs: Marc, Jemel

Circuit perfusion amines en préhospitalier

Message non lude bobbydu92 » 30 Déc 2017, 16:26

Salut,

comment organisez-vous l'administration d'amines en pré-hospitalier?
IVSE amine seul (et robinet proxi pour relais)
IVSE amine + IVSE sérum physiologique
+/- octopus pour plusieurs amines
+/- plusieurs VVP

Pas de limites sur une VVP?
Dans mon ancien service de réa on posait un KTC si adrénaline>1mg/h

Question histoire d'être au clair
et si il y a des recommandations, postez les!
Merci bien
Dernière édition par bobbydu92 le 30 Déc 2017, 19:58, édité 1 fois.
bobbydu92
 
Messages: 5
Inscription: 29 Juil 2016, 18:28
Année de diplôme IADE: 0

Re: Utilisation amines en préhospitalier

Message non lude DietBrain » 30 Déc 2017, 18:46

Bonjour,
Amines seul sur voie veineuse dédiée avec robinet et petit raccord.
Ce n'est clairement pas l'idéal mais dans les boites à sardines il n'y a pas toujours la place, le temps, l'hygiène ou la stabilité pour mieux.
DietBrain
 
Messages: 5
Inscription: 20 Déc 2017, 23:52
Année de diplôme IADE: 0
Poste occupé actuellement: IDE multitache

Re: Utilisation amines en préhospitalier

Message non lude bobbydu92 » 30 Déc 2017, 19:25

Des nouvelles recherches m'ont menées à cette thèse de doctorante en pharmacie forte intéressante et complète :

    Stéphanie Genay. Optimisation des montages de perfusion en anesthésie-réanimation : au
    travers d’expériences cliniques. Médecine humaine et pathologie. Université du Droit et de la
    Santé - Lille II, 2014. Français. ¡ NNT : 2014LIL2S060

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01225962/document

2ème partie : Utilisation de la Noradrénaline
Aux alentours de la page 107-108 de la thèse :
Le montage optimisé à débit fixe de SSI semble constituer la méthode optimale pour
l'administration de la NA dans le traitement d'urgence en termes de rapidité de réponse de la
PAM aux variations de débit. Ce montage, purgé grâce à la fonction de purge automatique du
PSE, assure une rapidité de prise en charge et l’absence de pic indésirable. Il conserve la
concentration de NA à 0,5 mg/mL actuellement utilisée dans la majorité des services
d’anesthésie-réanimation (évitant les sources d’erreurs dans les procédés de préparation des
seringues dans l’urgence) et il permet l'administration la plus précise de la dose de médicament
prescrite. La présence du prolongateur à faible volume résiduel optimise le temps pour obtenir
l'état d'équilibre après le démarrage de la perfusion, ainsi que la réponse aux changements de
débit. Le débit total est suffisamment élevé, grâce au chariot de SSI, pour ne pas causer
d'importants retards ou des interruptions dans l'administration du médicament, mais n’est pas
trop élevé non plus pour provoquer des changements de seringues trop fréquents
bobbydu92
 
Messages: 5
Inscription: 29 Juil 2016, 18:28
Année de diplôme IADE: 0

Re: Utilisation amines en préhospitalier

Message non lude bobbydu92 » 30 Déc 2017, 19:27

Le problème qui se pose avec ce montage c'est le relais des 2 seringues qui est à prévoir +/- utilisation d'une VAR valve anti retour au bout du prolongateur de l'amine en question
bobbydu92
 
Messages: 5
Inscription: 29 Juil 2016, 18:28
Année de diplôme IADE: 0

Re: Circuit perfusion amines en préhospitalier

Message non lude Bruno huet » 31 Déc 2017, 12:17

Bonjour
Chez nous, on utilise une pieuvre, seul possibilité d'avoir un débit constant qui ne soit pas tributaire du débit de perfusion et de la hauteur changeante du soluté en pré-hospitalier.
Avatar de l’utilisateur
Bruno huet
 
Messages: 879
Inscription: 27 Jan 2004, 00:27


Retourner vers Un problème particulier ?

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yahoo [Bot] et 2 invités